L’exemple de la Corse libre au 2iém Forum de la dissidence.

Publié le 21 Novembre 2016

– L’exemple de la Corse libre –

Nous avons ensuite visionné une vidéo sur l’affaire de Sisco en Corse et sur la capacité des Corses à résister avec différents témoignages. Le maire de Sisco y expliquait que « la provocation religieuse » devait cesser, précisant qu’il avait eu le soutien de toute la population.

L’un des témoignages était celui de Solange Massoni, venue en personne nous expliquer que la Corse, par son insoumission notoire, avait échappé à l’obligation faite au continent d’accueillir les clandestins. Luttant contre l’imposition de faire apprendre des chants en arabe sur l’île, ce qui lui vaut une plainte pour racisme, elle a dit l’impossibilité de lui faire renier une catholicité ancrée dans la terre même puisque la Corse, disait-elle, est sous protection de la Vierge, que « seul le peuple corse a une légitimité sur sa terre » et que « la destruction d’une église » y était « une chose impensable ».

Tandis qu’il lui était demandé comment le continent pouvait prendre exemple, elle nous a fait comprendre qu’il nous manquait quelque chose de primordial : « On a un amour incommensurable pour notre terre » ; « en Corse, c’est la communauté qui prime sur l’individualisme, c’est ce que vous, Français continentaux, vous avez perdu » ; « ce qui ne passe pas chez nous en Corse, c’est cette fausse laïcité qu’on cherche à nous faire avaler ».

Enfin, le truculent Jean-Yves Le Gallou a conclu avec le talent qu’on lui connaît cette conférence. Quelques morceaux choisis :

« L’Etat ne fait plus la France, il la défait »

« Sans les médias alternatifs et Wikileaks, nous aurions la chienne de guerre Hillary Clinton à la Maison Blanche »

« La dissidence c’est avoir le courage de contester l’autorité »

« Faites émerger les faits dérangeants, débusquez les privilèges des tenants du politiquement correct »

« Il faut faire un communautarisme béret-baguette ! »

« Révoltez-vous ! Réagissez ! Nous avons la majorité ! C’est maintenant qu’il faut se lever ! »

« Soyez des lanceurs d’alerte ! »

« Nous avons les moyens d’agir, nous avons la majorité »

« Pour récompenser les collabos : faisons un prix Papon ! » Prix Papon pour lequel sont notamment en lice Fabienne Buccio, préfète de Calais, Jean-François Carenco et Thierry Thuot.

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 1
Commenter cet article

jean-luc 21/11/2016 21:19

Voilà des gens qui en ont et ce sont les leurs ...