Migrants : la journaleuse Marie Martin prend les Français pour des cons - Par Gérard Brazon

Publié le 29 Octobre 2016

bonnet_d_aneLes humanistes à la petite semaine de France Télévision régionale semblent découvrir la poule qui fait l’œuf, sans réaliser pour autant les liens de cause à effet. Ils acceptent la poule, mais nient l’œuf de celle-ci. En d’autres termes, ils sont pour une immigration dite « humaniste » mais ils en refusent les conséquences à court, moyen et long terme.

D’où vient cette immigration si ce n’est des causes de la violence faite aux pays « exportateurs » de cette immigration. Une violence qui fait suite aux attaques d’Al-Qaïda certes, mais aux réponses des USA en attaquant l’Afghanistan, à l’agression de l’Irak de Saddam Hussein allié de longue date, devenu vilain dictateur par la suite afin de s’approprier les puits de pétrole !

À l’attaque de la Libye par la France et l’Angleterre cherchant à descendre le vilain dictateur Kadhafi avec lequel pourtant, ces deux pays faisaient des affaires. Pour lequel l’inénarrable Nicolas Sarkozy faisait des ronds de jambes, et rendait les « honneurs » de la garde Républicaine.

À l’agression par la France, les États-Unis, l’Union Européenne globalement, de la Syrie pour éliminer Bachar Al Assad au nom de la démocratie. Comme si par magie ou coups de bâton on pouvait décréter la démocratie. Comme si les pays arabes étaient dans l’attente de la démocratie occidentale. Comme si l’Islam installé dans ces pays était en attente de la démocratie « libératrice » des peuples. Foutaises, mensonges, ignominies, manipulation et intoxication à l’échelle mondiale. Trahisons et mensonges de nos dirigeants politiques de gauche comme de droite, depuis ces dernières années. Des gouvernements de Sarkozy,(Fillon-Juppé) à ceux de Hollande (Valls-Fabius-Ayrault).

France Télévision (France 2, France 3 France 5  France Ô, et autres journaux régionaux) a ses journalistes bobos, ces humanistes de pacotille, ces benêts qui n’apprennent rien, ne comprennent rien. Ce sont des handicapés politiques. Cette Marie Martin n’est qu’un exemplaire de ces nigauds qui tentent de faire pleurer dans les chaumières et utilisent toutes les ficelles de la bien-pensance y compris de terribles imprécations pour faire taire le peuple d’en bas, pour écraser les cris venus des internautes, qui eux ont encore les moyens de dire leur opposition au fait qu’ils ne veulent pas subir chez eux, des décisions prises à l’Élysée, à Berlin, à Bruxelles, à Washington.

France Télévision qui ne brille pas, n’a jamais brillé pour son équilibre rédactionnel ne fait que prouver une fois de plus son parti-pris immigrationniste, sa volonté d’effacer les « blancs » du paysage de France au nom de l’humanisme. Un humanisme transformé en arme de guerre  tourné contre le peuple d’en bas, celui des villages, celui des villes, celui de nos campagnes, celui des quartiers populaires qui eux déjà, subissent la pression communautariste et en particulier l’islam.

France Télévision devenu France-Pravda, se fiche totalement de l’œuf et sans doute même de la poule. Ce média financé par les contribuables est un média aux ordres. Un média qui utilise ces soldats-journalistes, son état-major rédactionnel dans toutes les régions de France pour nous laver le cerveau à chaque journal régional au 19h45, puis de nouveau au 20h sur France 2 avec souvent les mêmes images, les mêmes propos, les mêmes spécialistes, les mêmes sempiternels experts qui tous, avec des variantes obligatoires, tirent les mêmes conclusions, et poussent la charrue française vers la mondialisation, le communautarisme, le multiculturalisme.

France Télévision est une entreprise anti-France qui utilise le compassionnel, le larmoyant, la culpabilisation, le rejet de ces Français qui pourraient éventuellement lever le doigt pour dire non à cet avenir. Qui transforme en honte les réactions de survie des « gens d’en bas ». Comment, vous ne voulez pas donner une place, votre place, votre canapé, votre lit pour ces « pauvres miséreux », ces familles, d’anciens médecins, chirurgiens, architectes, ingénieurs, étudiants et que sais-je encore?  Sauf que, c’est 75% de célibataires, la plupart incultes en quasiment tout. 75% d’hommes à former, à instruire et de culture musulmane où la femme n’est pas, loin s’en faut, l’objet d’une grande vénération hormis, comme nous l’avons vu à Cologne et ailleurs, comme source de plaisir sexuel, dût-il être  par le viol. Qu’en penserait cette Marie Martin, dont le nom me parait être un pseudo tant il est caricatural, si elle s’était retrouvée dans la situation de ces allemandes violées ? Trouverait-elle qu’il faut bien que la nature s’exprime? Qu’il fallait bien que ces braves « migrants » puissent se soulager un peu ? Qu’au fond, les Françaises s’honoreraient à s’offrir, jambes ouvertes, pour soulager la misère de mâles en souffrance ?

Cette Marie Martin me fait honte ! Elle me donne la nausée. Ce n’est pas innocent ce titre d’un livre de Jean Paul Sartre écrivain du fascisme rouge, celui tant estimé par les gauchistes de tous bords, malgré un passé sulfureux : « En 1943, dans l’année la plus noire de l’Occupation, il (Sartre)  fit jouer à Paris « Les Mouches ». C’est-à-dire qu’il fit très exactement ce que fit Sacha Guitry, donner ses pièces en représentation devant un parterre d’officiers allemands, à cette différence qu’à la Libération, Guitry fut arrêté alors que Sartre fit partie du Comité d’épuration, qui décidait quel écrivain avait encore le droit de publier et quel autre devait être banni.

Cette Marie Martin fait un discours larmoyant, culpabilisant, et pratique outrageusement l’amalgame. Celui que l’on peut faire pour la bonne cause immigrationniste bien sûr. Pas celui qui est interdit sur l’islam ! Elle met dans l’eau du bain toute sa lessive écœurante.

  • Nous aurions oublié que nous avons pleuré devant le corps d’un enfant de cinq ans, alors que France Télévision a évité de souligner que c’était une photo arrangée, recadrée pour jouer sur l’émotionnel des peuples d’Europe et de France en particulier. Une technique fascisante bien connue désormais. Nulle photo d’ailleurs pour d’autres victimes de bombardements des USA, d’attentats terroristes en Israël, ou autres ! Sélection ?
  • Nous aurions oublié les guerres et les bombes en Syrie. Je n’ai surtout pas oublié qui a provoqué ces guerres comme je l’ai écrit plus haut.
  • Je n’ai pas oublié non plus que les « Républicains espagnols » furent mis dans des camps de concentration à nos frontières par le Front Populaire de Léon Blum. Ni que Franco fut adoubé par toutes les démocraties occidentales jusqu’à sa mort.
  • Le comble étant cette affirmation que nos mères auraient peut-être sauvé des enfants juifs. Argument de tous ces gauchistes qui appellent au souvenir d’Hitler pour mieux réduire au silence l’opposition de citoyens libres, 75 ans après la deuxième guerre mondiale. Tout simplement dégueulasse.

Toute cette logorrhée dégoulinante, cette bave humiliante, cette boue déversée sur les réactions de téléspectateurs de cette France Télévision d’État socialiste, sur ces internautes, est tout simplement indigne d’un journalisme équilibré et juste. Certes, on peut s’interroger sur cette violence, condamner des propos d’internautes, mais ne serait-il pas plus intelligent de chercher enfin, à comprendre !

La situation actuelle de cette invasion immigrationniste que ressentent les Français n’est en fait, que la réaction de la parabole de la grenouille dans la casserole qui chauffe et la brûle; elle réalise, et ne veut pas mourir ébouillantée.

Cette Marie Martin n’est qu’une pauvre journaliste insérée, consciemment ou non, mais sans jugeote, dans un calcul plus large qui est la destruction à terme, des Nations européennes et celle de la France en particulier dans le cadre de la mondialisation « heureuse » des multinationales. De l’effacement des identités particulières dans le but de satisfaire des intérêts marchants et consuméristes. Cette Marie Martin en sera un jour la victime.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Extraits

Ils ont oublié leurs larmes, devant le journal de 20 heures qui montrait le petit corps d’Aylan, mort échoué sur une plage de la Méditerranée.
Ils ont oublié les images de guerre, des bombes sur Alep.
Ils ont oublié que peut-être, leur grand-père a franchi les Pyrénées pour échapper à la mort et à la dictature de Franco.
Ils ont oublié que leur voisin est peut-être un enfant des boat-people.
Ils ont oublié que leur mère a peut-être sauvé la vie d’enfants juifs dans le maquis de Vabre.
Ils ne savent pas, peut-être, qu’on ne quitte pas son pays pour le plaisir d’aller s’entasser sous des tentes, dans la boue, dans le nord de la France.
Qu’on ne quitte pas son métier de médecin ou de professeur d’université pour le plaisir de venir un jour balayer nos rues. etc 

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Commenter cet article

Jonas 11/11/2016 09:14

Combien de migrants ont-ils été reçus dans les pays arabo-musulmans en dehors de la Turquie qui réclame 3 millards d'Euros , le Liban qui reçoit plus de 400 à 500 millions d'Euros et la Jordanie qui , qui trouve que les compensations de l'Europe sont insuffisants ?
Personne ne demande au pays arabo-musulmans de participer pécuniairement pour venir en aide à leurs frères en détresse?