Une Révolution Politique est en Marche en Europe Par Geert Wilders

Publié le 23 Décembre 2016

Par Gatestone Institute

  • Les autorités allemandes ont dangereusement sous-estimé la menace de l'islam ... Ils ont trahi leurs propres citoyens.

  • Ne laissez personne vous dire que seuls les auteurs de ces crimes sont à blâmer. Les politiciens qui ont accueilli l'islam dans leur pays, sont coupables aussi. Pas seulement Mme Merkel en Allemagne, mais toute l'élite politique d'Europe occidentale.

  • Par souci du politiquement correct, ils ont délibérément fermé les yeux sur l'islam. Ils ont refusé de s'informer sur sa vraie nature. Ils refusent de reconnaître que tout est dans le Coran : l'autorisation de tuer des juifs et des chrétiens (Sourate 9 : 29), de terroriser les non-musulmans (8 :12), de violer les jeunes filles (65 : 4), de transformer les femmes en esclaves sexuelles (4 : 3), de mentir sur ses véritables objectifs (3 : 54), sans parler de l'obligation de faire la guerre aux infidèles (9: 123) et de soumettre la planète à Allah (09 : 33).

  • Nous aurons à dé-islamiser nos sociétés... Mais cela ne pourra se faire qu'avec des hommes politiques qui ont le courage de faire face et qui osent dire la vérité.

  • De plus en plus de citoyens en sont conscients. Voilà pourquoi une révolution politique se prépare en Europe. Les partis politiques patriotiques se développent rapidement partout. Ils sont le seul espoir de l'Europe pour un avenir meilleur.

Lundi 19 décembre, un camion conduit par un terroriste, a écrasé douze personnes qui se promenaient dans un marché de Noël à Berlin. Le lendemain, l'Etat islamique a revendiqué l'attentat.

Le tueur a réussi à s'échapper. Mais dans le camion, la police a trouvé les papiers d'identité d'Anis A., un Tunisien arrivé en Allemagne en 2015en tant que demandeur d'asile.

 

(Source de l'image : RTL Nieuws video screenshot)

 

L'année dernière, quand la chancelière allemande Angela Merkel a ouvert les frontières de l'Allemagne à près d'un million de réfugiés et demandeurs d'asile, elle a fait rentrer le cheval de Troie de l'islam dans son pays. La foule des soi-disant réfugiés comprenait de nombreux jeunes musulmans, tous remplis de haine pour l'Occident et sa civilisation. L'un d'eux était Anis A.

Les autorités allemandes ont mis près d'un an à rejeter sa demande d'asile, et l'homme a profité de ce délai pour disparaître. La police le recherche maintenant comme principal suspect de l'attaque de lundi à Berlin.

Le gouvernement fédéral allemand a dangereusement sous-estimé la menace de l'islam. Tous les signes sont maintenant sous nos yeux. En octobre, un demandeur d'asile afghan a violé et assassiné une jeune allemande de 19 ans à Fribourg. Et un gamin irakien de 12 ans a été arrêté avant qu'il puisse faire exploser une bombe artisanale au marché de Noël de Ludwigshafen.

L'été dernier, à Heidingsfeld, un Afghan a attaqué à la hache les voyageurs d'un train ; à Reutlingen, un Syrien a tué une femme enceinte à coups de machette ; au festival de musique d'Ansbach, un autre syrien a commis un attentat suicide ; à Troisdorf, un Palestinien a tenté de décapiter un chirurgien. Et qui a oublié le dernier réveillon du Nouvel An, quand des meutes de migrants ont agressé sexuellement des centaines de femmes à Cologne ? (Plus de 630 ndlr Gérard Brazon. Il fallu plus de 3 jrs pour que la presse, poussait par les médias alternatifs et les réseaux sociaux en parlent et encore, très timidement. Sans parler de la déclaration des responsables allemands sur l'idée que les femmes cessent de s'habiller trop courte, trop excitantes - En clair, prennent en compte le fait que les déserteurs clandestins soient excités comme des bêtes)

Cette année, 1.500 policiers patrouilleront les rues de Cologne à la veille du Nouvel An. Dix fois plus que l'an dernier. Mais combien de policiers seront nécessaires l'an prochain ? Et l'année suivante? Et que se passera-t-il quand ils seront plus nombreux ? La solution ne passe pas seulement par plus de policiers, mais aussi par une révolution politique démocratique.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme, #Politique étrangère

Repost 0
Commenter cet article

jean-luc 23/12/2016 14:58

Espérons qu'il n'y ait pas de bougnoules dans les rangs des policiers qui patrouilleront à Cologne ...