Europe : 80 % des musulmans vivent des aides sociales (vidéo) Par Lucette Jeanpierre

Publié le 22 Janvier 2017

caf
Pour Riposte-Laïque
Le journaliste algéro-suédois Yahya Abouzakaria, dans une émission libanaise, en 2012, balançait quelques vérités qui, en France, lui coûteraient très cher.

Il affirme quelques vérités fort dérangeantes. Selon lui, 80 % des 50 millions de musulmans qui se sont installés en Europe ne travaillent pas, et vivent donc des aides sociales, payées les Occidentaux.

Il évoque les vols commis par les imams, qui, pour beaucoup d’entre eux, détournent à leur profit aides et subventions.

Il parle des nombreuses escroqueries, notamment les faux divorces, les maisons attribuées, en Suède, à l’épouse prétendument répudiée, et louée ensuite à d’autres frères…

Il affirme que des imams encouragent les musulmans à ne pas payer les transports, les impôts, et à voler les non-musulmans, puisque l’Occident aurait volé les pays arabes depuis cinq siècles.

Et enfin, il termine en parlant de l’incapacité de la moindre autocritique, de la part des musulmans suédois. On sent que son interlocuteur, sur le plateau, souffre beaucoup. Il y a un peu de Wafa Sultan dans le discours de ce journaliste.

Il aurait pu ajouter que finalement, les aides sociales versées par les cotisations de ceux qui travaillent, pour des musulmans qui majoritairement en vivent, c’est une nouvelle forme de razzia, encouragée par le Coran.

Lucette Jeanpierre

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française, #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

do you need to expand your english conversation skills? | learning related content | scoop.it 11/02/2017 16:02

The musulmans have not been able to adapt to the living in this region. This requires a certain social assistance or minimum income allowances.

OlivierCraunot 26/01/2017 01:04

Vous dites ça parce que vous êtes RACISTES. Moi je prends le métro à St-Denis et je ne vois aucun bon à rien qui traîne toute la journée en dealant de la drogue, c'est des hallucinations que vous avez, provoquées par votre mauvaise foi.