L'ONU déclare la Guerre à la civilisation Judéo-Chrétienne - Par Giulio Meotti

Publié le 3 Janvier 2017

  • Comment la jurisprudence occidentale mise en place après la Seconde Guerre mondiale pour prévenir les crimes contre l'humanité, peut-elle être maintenant utilisée pour perpétrer plus de crimes encore et attenter aux démocraties ?

  • C'est une terrible manipulation que de tenter d'effacer l'histoire juive et chrétienne et de faire croire au monde qu'il a été et sera à jamais islamique. Voilà à quoi le djihad ressemble. Il ne s'agit pas seulement de combinaisons orange, de décapitations et d'esclavage. Effacer et réécrire l'histoire, permet de formater l'avenir.

  • Si les Palestiniens battent leurs femmes, c'est la faute d'Israël, a expliqué, impassible, Dubravka Simonovic, expert de l'ONU.

  • Le mois dernier, le président de l'Assemblée générale de l'ONU a arboré le fameux keffieh, symbole de la « résistance palestinienne » (lire terrorisme). Un geste qu'il faut analyser comme la poursuite de l'oblitération culturelle d'Israël, préalable nécessaire à son éradication physique.

  • La guerre de l'ONU contre les Juifs d'Israël est dans son fondement, une guerre contre l'Occident. L'ONU et ses soutiens frayent rapidement la voie au Califat européen.

2016 aura été une année triomphale pour les antisémites de l'Organisation des Nations Unies. Le Conseil de sécurité des Nations unies a ciblé la seule démocratie du Moyen-Orient, l'Etat d'Israël. Et l'administration Obama sortante a orchestré au sein de ce même conseil de sécurité une attaque éclair - ainsi que l'a qualifiée le Haaretz (« hit and run ») - pour discréditer l'Etat juif et le laisser se débattre dans une situation où seuls le conflit et la haine sont en embuscade. Il y a là un génocide culturel qui n'est pas moins meurtrier que les attaques terroristes. Il est basé sur des mensonges antisémites et crée une atmosphère qui loin d'être propice à la « paix » comme le proclament ces hypocrites, ne fait que perpétuer la guerre.

La résolution 2334 du conseil de sécurité des Nations Unies est le point culminant d'une année qui aura été vertigineuse au plan de l'antisémitisme. En novembre, les différents comités de l'Assemblée générale des Nations Unies ont, en une seule journée, adopté pas moins de 10 résolutions contre Israël, la seule société ouverte au Moyen-Orient. Combien de résolutions ont été approuvées contre la Syrie ? Une seule. Combien contre l'Etat voyou de Corée du Nord ? ? Une seule. Combien contre la Russie après l'annexion de la Crimée ? Une seule.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Repost 0
Commenter cet article

jean-luc 07/01/2017 16:02

C'est marrant, il n'y a pas si longtemps, Israël et les USA étaient comme cul et chemise ...