La Ligue des Droits de l'Homme n'est pas blanc de blanc, c'est plutôt le contraire ! Par Gérard Brazon

Publié le 19 Janvier 2017

La Ligue des Droits de l'Homme, (LdH) bouge encore. Mieux, cette association qui se veut plus laïque que la République, souhaite poursuivre un combat devant le Conseil d'état contre le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez sur une affaire mettant en péril la France à savoir, faut-il ou non, mettre une crèche dans une Mairie, un Conseil départemental et que sais-je encore.

Jamais la nativité n'avait autant fait couler d'encre dans notre pays. Jamais des associatifs ne se sont montrés aussi acharné contre une représentation qui existe en France depuis plus d'un  millénaire. Cette obsession devient suspecte finalement. Elle traduit probablement un état politique, une volonté de nuire, une  hantise quasi maladive. Un tic plus proche du toc et qui devrait alerter nos juges. La LdH, pseudo association des droits de l'homme se prépare à verser quelques milliers d'euros au Conseil d'État, à obliger l'excellent Julien Sanchez , Maire de Beaucaire à se défendre et à financer sa défense. Tant d'argent dépensé pour une représentation qui ne dure finalement que peu de temps. Qui finance la LdH ? Pas ses adhérents sachez-le !

La LdH n'a rien de plus urgent que de financer ces batailles d'arrière-garde, ces combats gauchistes de laïcards, ces marottes de bouffeur de Curés, alors même que ceux-ci s'islamise à grande vitesse.

Une LDH si loin de son image. De ses symboles. Si loin de ses principes qui appelle à l'égalité de traitement et s'attaque aux fondamentaux d'une civilisation et favorise l'immigration en défaveur des nationaux.

La LdH n'a plus rien d'une ligue, ne défends plus rien et surtout pas les "droits de l'homme" compte tenu de ce qui se passe dans le monde et dont elle se fout royalement. Non, son petit boulot, c'est fouiller dans les poubelles du Front National, celles de tous ceux qui ne sont pas dans ses choix politiques, c’est-à-dire à gauche. Les "droits de l'homme"  sont vus comme un moyen financier, une façon de se faire un peu d'argent devant et grâce à des tribunaux sensibles aux discours moralisants. Un p'tit boulot qui consiste à relever les discours forcément "fascistes", des éditeurs de journaux en ligne qui refusent l'islamisation. Son p'tit boulot, consiste à soutenir les déserteurs, c'est fameux migrants. En fait, elle poursuit un engagement politique, servant à discréditer tout ce qui ressemble de près ou de loin, à un patriote, à un blanc de souche, à une association de défense des valeurs nationales jugées par elle comme fasciste. Tout ce qui peut faire son gras est bon à prendre, y compris une crèche qui est le symbole d'une naissance, d'un passé chrétien, pour  ceux qui sont croyants, mais surtout le moment festif par excellence pour les enfants.

La LdH me rappelle ces révolutionnaires, ces "sans culottes" qui dévalisaient les Églises, renversaient les tombeaux des Rois de France à Saint Denis, pillaient les Abbayes, exécutaient les Prêtres qui refusaient de prêter le serment à la République.

La LdH me fait penser à ces cavaliers de l'apocalypse en Vendée, cherchant à éradiquer tout ce qui pouvaient ressembler à du Chrétien.

Qu'est-ce que c'est que cette Ligue? La Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen, est une association (loi 1901) visant à l'observation, la défense et la promulgation des droits de l'homme au sein de la République française, dans tous les domaines de la vie publique. Elle a été fondée en 1898 par le sénateur de la Gironde, Ludovic Trarieux. Françoise Dumont est élue présidente en mai 2015. Jean-François Mignard est élu secrétaire général le 25 mai 2015. À partir de la fin du XXe siècle, la défense du droit des étrangers fournit la plus grande partie de son activité contentieuse.

Cette dernière occupation est en fait son obsession première qui peut s'expliquer par un passé un peu trouble: Durant l'entre-deux-guerres, la LDH est en effet, sur le plan colonial, sur une position plus proche de la SFIO que de l'anticolonialisme du PCF, représentée par l'assimilationniste généreux de Marius Moutet, membre du comité central de la LDH qui sera Ministre des Colonies sous le Front populaire.

Ce même Front Populaire qui vota les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 sauf, je lui accorde Marius Moutet. Pour autant, c'est ce même Moutet qui supprima le bagne en Guyane. Aujourd'hui, beaucoup le regrettent pour accueillir toute cette jeunesse qui s'ennuie dans nos cités et passe son temps à rendre la vie épouvantable pour leurs voisins et pour la société.

On notera au passage, que la LDH avait une vision des droits de l'homme à géométrie variable après la deuxième guerre mondiale: l'essentiel du travail de la Ligue consiste à se concentrer sur la lutte contre les abus et les violations du droit commun, tout en restant pour la majorité de ses membres très favorables à la colonisation. Ce dont elle ne se vante pas aujourd'hui!

Pour autant  Émile Kahn, son secrétaire général de 1932 à 1953, puis son président de 1953 à 1958, (incarnait) comme de nombreux socialistes, une tendance favorable à la mission civilisatrice de l'Empire colonial français. On se souvient des réflexions de Jules Ferry et de Léon Blum (socialistes) sur le devoir des races supérieurs envers les races inférieures.

Mais je cesse de les brocarder tant chaque Français peut désormais s'informer sur donneurs de leçons au passé trouble comme beaucoup de ces socialistes qui nient les origines socialistes du communisme, du fascisme comme du nazisme. Il y a de la schizophrénie dans l'air. (Voir ici également) Se rappeler de la phrase de Mussolini définissant son socialisme national: « Tout par l'État, rien hors de l'État, rien contre l'État !

Nous savons que leur cheval de bataille est la défense de l'immigré. N'essayer pas de vous plaindre d'insultes racistes anti-blancs, c'est voué à l'échec. Blancs, chrétiens et de souche ou non, ne sont pas les bienvenus.

Dans ce cadre-là, une crèche devient vite une insulte pour tous les immigrés d'origine musulmane. Il ne faut choquer l'immigré, ne pas gêner le brave musulman qui pourrait mal vivre cette présence d'une expression religieuse si loin de ces préceptes religieux ! Principes de base coraniques qui appellent à tuer les chrétiens, les juifs et d'une manière générale, les mécréants. Sourate 9 verset 29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.

En fait, la LDH aurait matière à attaquer en justice le Coran qui déborde de versets meurtriers, et misogyne, mais il préfère s'attaquer aux chrétiens, aux Crèches et aux municipalités du Front National.

Gérard Brazon (Liberté d'expression)

 

La Ligue des Droits de l'Homme n'est pas blanc de blanc, c'est plutôt le contraire ! Par Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française, #Islamisation française

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

proofreading for students articles in english 28/02/2017 16:21

You have to be very careful with such pele who don't want to share the things that are not for every bodys attention.

writing service 19/02/2017 21:43

Sometimes that is very difficult to live and be silent as for some problems that we have.

custom writing service 11/02/2017 15:52

The funding of protection of this kind can be a great option as the implementation of the political commitments. This will have the significant support.