Lettre ouverte à Monsieur Schimt Rédacteur du journal "La Provence". Par Roger Korda

Publié le 4 Janvier 2017

Monsieur le rédacteur en chef,

Si vous le permettez Monsieur Schmit, juste un rappel de la nature idéologique de l’islam pour la mémoire défaillante des médias, des élus en général et la vôtre en particulier.

 Nous disons  que la « religion » musulmane n’en n’est pas une en fait . Mais une dictature politique déguisée en un culte « religieux » pour tromper ses adeptes Elle se compose de deux livres :

1)      La vie de Mahomet, la Sira, en deux tomes, Sira l et Sira ll  qui révèle de 622 à 632 une extraordinaire succession en Arabie de l’époque d’actes de pillages en bande organisée, de tortures et de barbarie, de viols, de massacres de juifs et de chrétiens, de racket, d’exécutions d’opposants, de génocide de population par égorgements massifs qui ensanglantèrent l’Arabie

2)      Puis le  deuxième livre de l’islam, le Coran qui confirme l’éthique meurtrière de  l’islam .  L’un la biographie djihadiste du Prophète, l’action qui établit son pouvoir politique par la terreur. L’autre, le Coran, l’écrit et la détaille selon la même morale criminogène comme code civil et pénal. Et pour interdire toute possibilité de contestation, les théoriciens du régime font croire aux  musulmans qu’ils sont des messages d’Allah venant tout droit du ciel ;  courts extraits….

Sourate 2 verset 89-90 «  Eh bien, Dieu maudisse les incroyants, aux incroyants la honte du tourment

Sourate 20 verset 52 «  N’écoute pas les incroyants, combats-les rudement avec ce Coran. 

 Sourate 5 verset 33-34 « Ceux qui font la guerre à Dieu et à son messager et cherchent le désordre sur terre,  leur salaire sera d’être tués ou crucifiés ou d’avoir une main et le pied opposé coupés ou d’être bannis du pays ».

 Sourate 7 verset 4 « Que de cités nous avons détruites.  Notre rigueur s’est abattue sur elles durant leur sommeil de la nuit ou le repos de la journée ».                        

Sourate 17 verset 58 « Il n’y a pas de cité que nous ne détruirons ».

 

Ces actions destructrices forment  le modèle absolu à imiter depuis lors, de 622  jusqu’à nos jours par tous les musulmans, Mahomet étant défini comme Prophète,  « Envoyé d’Allah. »

 

Chez nous  ces  actes se définissent dans notre code pénal comme : crimes de masse avec préméditation, assassinats, attaques à main armée en association de malfaiteurs qui valent la réclusion criminelle à perpétuité.

 

Ceci en réalité  afin de conquérir des espaces de plus en plus vastes constitués comme butins de guerres  accumulés en fait par le Calife, l’Emir,  sous le fallacieux prétexte de  répandre dans le monde entier la nouvelle foi en Allah dont le pouvoir n’est pas contestable sous peine de mort.

Tel d’ailleurs qu’on peut le voir actuellement  dans les évènements récents en Syrie avec Bachar El Assad et en Irak  par l’Etat Islamique du sinistre Calife  auto-proclamé  Abou  Bakr  Al Baghdadi .

 

C’est pour cette raison justifiée par la religion musulmane que l’on assiste aux attentats de Paris, de Nice, au génocide des chrétiens en Syrie, en Irak, les ravages de leurs villes, le meurtre en série des occupants remplissant les charniers, l’incendie et la destruction des églises et de leur habitat, la mise en esclavage des femmes enfermées dans des cages, vendues enchainées comme du bétail.

 

Cette sauvagerie  vient des ordres du Coran et de Mahomet ; court extraits de sa biographie officielle traduit de l’arabe par Wahib Atallah professeur honoraire à l’Université de Nancy, édition Fayard ;

   Sira I 289-291 « Ecoutez-moi, hommes de Quraych, j’apporte le sabre par lequel vous mourrez égorgés »

   Sira II 51-58 « Exécution de Ka’b  poète  opposant. « Mahomet envoya des hommes pour le tuer qui, à la suite d’un guet-apens le poignardèrent à mort. »

  Sira II 58-60 « Le Prophète recommanda à ses compagnons ; tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le ».

  Sira II 240-241 « Le Prophète, après avoir disposé les 600 juifs du Banu Quraydha au bord d’un immense fossé creusé à cet effet, ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale » .

  

Vous voyez, Monsieur Schmit, la doctrine,  l’éthique de l’islam sont violemment anti-sémites, anti-chrétiens, anti-démocratiques. L’islam est coupable de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, crimes imprescriptibles, dans le djihad, devoir permanent religieux de tout musulman.

  

Ce qui ne vous a nullement empêché de publier de nombreux articles vantant la religion islamique présentés comme de banals reportages sur les « fêtes musulmanes ».

Nous avons également noté dans le cadre de votre activité  soumise , une énième attaque contre votre cible habituelle, Stéphane Ravier, Sénateur –Maire du 13ème-14ème arrondissement de Marseille.

 

Notre ami , bravant le politiquement –correct à l’ombre du mondialisme, avait osé éditer un texte municipal dans lequel il révélait le profond malaise que ses administrés lui avaient dénoncé suite à la  présence imposée d’un camp d’immigrés proches de leurs domiciles.

 

Votre journal, n’écoutant que son manque de courage, c'est-à-dire sa servilité  immigrationniste, a volé au secours des envahisseurs choyés et  protégés par le pouvoir socialiste au frais bien sûr des contribuables. Il s’agit comme d’habitude de chloroformer le public, le faire complice de son suicide.

   

Ces « migrants », en fait véritables envahisseurs que des bateaux vont  chercher jusqu’en Libye pour être sûr qu’ils arrivent bien en Europe en accord préalable avec les passeurs islamiques sont prétendument sauvés par les bonnes âmes du complot international. Il s’agit de détruire en fait l’occident chrétien, ses racines chrétiennes par submersion démographique ennemie de l’homme.

  

Vous voudrez bien Monsieur Schmit cesser de trahir nos valeurs, votre pays la France, de préparer le lit des terroristes islamiques qui vous rend complice de leurs actes sanguinaires théocratiques en niant la responsabilité de l’islam qui est la racine  dont isme  est le simple suffixe.

Vous voudrez comme nous réclamer la fermeture de toutes les mosquées,  cesser vos attaques injustifiées contre le Front National et ses élus notamment Stéphane Ravier qui, eux, font leur devoir.

Merci d’avance.

 

Roger Korda Militant au Front National

 

Rédigé par Gérard Brazon

Repost 0
Commenter cet article