Appel aux patriotes des claviers, aux patriotes pourfendeurs de fantasmes ! Par Gérard Brazon

Publié le 24 Février 2017

Marine Le Pen est parti au Liban et nous avons pu entendre sur les médias, le cortège des pleureuses Siciliennes autour du lit du mort.

De même d'ailleurs sur les réseaux sociaux. Ce qui est plus étonnant tout de même. Il y a, à l'approche des élections, une sorte de cristallisation des opinions. De prétendus patriotes s'alarment et dénoncent la compromission avec un pays arabe. D'autres se demandent si elle aurait été en Arabie Saoudite ! Pourquoi ?

Tous ces médias ont leurs raisons aussi diverses que variées ! Ils réalisent qu'avec 44% au second tour derrière François Fillon, il y a encore une marge de progression importante et que les ricanements de nos habituelles hyènes de service, n'a plus beaucoup d'effet. Les chiens de garde associatifs, les rats des caves journalistiques, les taupes du jardin national, les criquets du Sahara islamiste, les caïmans du marigot de type Médiapart, l'ImMonde et l'Aberration commencent à s'agiter. Peur de perdre la gamelle sans doute ! Rien n'arrête la progression de Marine Le Pen dans les sondages.

Le vendeur de sondage médiatique juteux, se retrouve devant la belle et irrémédiable beauté fatale. Il frémit d'un ardent désir impossible. En a t-il les moyens? Le doute m'habite aurait Desproges. Les sondages se suivent et la Marine ne cesse de monter. De Marseille à Dunkerque en passant par Toulon ! Pas de sabordages en vue !

Marine Le Pen est au Liban! Un prétendant à la Présidence suprême se doit d'être reconnu par des chefs d'états. Pourquoi le Liban ? Parce qu'il est le plus proche de nous historiquement et ne passe pas son temps à nous accuser de "crime contre l'humanité" ! Il est bien plus proches de nous que l'Arabie et le Qatar où pourtant, s'empresse d'aller d'autres prétendants, ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. Il est vrai que le retour sur investissement ne sera pas du même niveau. Point de valises ni de contrats en retour. Le Liban n'a pas les moyens de financer une campagne comme autrefois la Libye de Kadhafi. Et à l'époque, personne ne faisait de remarques désobligeantes sur les voyages de nos Princes républicains.

Marine Le Pen souhaite rencontrer le grand Mufti, sorte de cardinal ou que sais-je, qui sévit au Liban. Elle lui fait l'honneur de le rencontrer. Lui, souhaite lui faire porter le voile de la soumission islamique comme une vulgaire ministre socialiste française! Quel prétentieux, quel drôle de personnage qui aurait voulu qu'une prétendante mette un genou à terre devant ce représentant d'une religion mortifère qui sévit en ce moment, au Moyen-Orient.  Et pourquoi pas une sellette, et lui sur un haut fauteuil  soulignant sa prétendue supériorité !

Là aussi, nous avons pu lire sur les réseaux sociaux, le discours des pleureuses qui ont exprimé leurs petits gémissements contre-productifs. Entre le méprisant "c'est de la communication c'est tout",  à "elle l'aurait pas fait en Syrie, ou en Arabie", j'ai eu ma dose.

Cela m'a rappelé mes amis juifs de Puteaux qui me disaient "Demande à Marine d'aller à Auschwitz et elle aura le vote juif ". Ce à quoi je répondais invariablement qu'elle pourrait toujours y aller à genoux, les juifs de Puteaux diraient encore qu'elle n'en fait pas assez, qu'il y a un doute, etc.".

Qu'est-ce que c'est que ces patriotes qui, à longueur de tweeter, et de page Facebook, passent leur temps à démolir et parfois salissent le travail de terrain des militants du Front National.

Patriotes en caramel mou, Français de clavier, ils bavent leurs envies, crachent leur rancœurs et s'imaginent êtres acteurs de la défaite ou de la victoire. La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline disait Kennedy. Il y a beaucoup trop d'orphelins dans ce pays, et les pères sont trop rares ! Alors je ne bouderai pas si j'ai une mère la Victoire.

Je l'écris d'autant plus facilement que j'ai souvent dit que l'islam n'est pas compatible avec les lois de la république. Je le pense encore malgré les propos inverses tenus par Marine Le Pen.

Pour ma part, je reste convaincu qu'il faudrait pour avoir cette compatibilité, que le Coran soit expurgés de ces sourates meurtrières et débarrassé de celles, réduisant la femme à n'être qu'une supplétive de l'homme, un vagin sur patte.

Le nazislamisme à l'oeuvre.

Alors, j'ai cette divergence  avec Madame Le Pen, mais qui peut me donner le nom d'un candidat plus crédible qu'elle ? Que ces bonnes âmes qui savent tout, critiquent tout, m'expliquent qui est en mesure de faire gagner le camp des patriotes aujourd'hui ?

Si vous, qui vous dites patriotes, militants et autres observateurs, souvent du dimanche, vous  n'avez pas d'autres noms à proposer que ceux qui font 2% maximum, cessez de venir pleurer sur cette indigence. Mieux, posez-vous la question de votre responsabilité.

Pour avoir milité sur le terrain, tracté, collé des affiches, monté des kilomètres d'escaliers, je peux vous dire que la plupart du temps, je fus seul avec quelques fidèles, toujours les mêmes, pour le faire. Ayez au moins le respect de ceux qui sacrifient leur vie de famille pour leurs idées patriotes, et leur ardent désir de changer la donne politique.

Je voterai Marine Le Pen au premier et au second tour, quoi qu'il arrive, car elle est la seule en possibilité de nous faire gagner. On verra ensuite au moment des législatives et plus tard aux municipales.

Gérard Brazon (Liberté d'expression)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française, #Politique étrangère, #Le Nazislamisme

Repost 0
Commenter cet article

Stéphane 03/03/2017 21:43

Ben oui reste que Marine. Mais vous oubliez de mentionner que si Marine est élue, il pleuvra des crapauds, que des déluges d'eau glacée nous submergeront, que des milliards de criquets s'abattront sur nos récoltes, que les gens et les bêtes seront couverts de furoncles, etc, etc.... C'est tout annoncé par l'Institut Montaigne !