L’islamisation des commerces s’accélère Par Gérard Brazon

Publié le 16 Mars 2017

Nos médias s’acharnent avec une certaine volupté à la manière de BFMTV et autres RMC, sur « les affaires judiciaires ». Toutes diligentées par le calendrier du hasard bien sûr, et grâce à la magnifique indépendance judiciaire que nous envie le monde entier. A seulement quelques semaines de l’élection mère, celle de toutes les élections : la Présidentielle ! Normal dit cette presse à l’échine souple !

À mon humble avis, certains juges ont décidé de pourrir le climat politique sans le faire exprès, à leur insu de plein gré ! À moins d’imaginer, qu’ils agiraient au nom du principe de classe, que les élections sont des pièges à cons ? Un principe qui était entendu autrefois, dans les manifs,  lors de leurs folles années d’étudiants gauchistes ? Je n’irai pas jusque-là… 

Il est naturel d’être socialiste ou communiste quand on a vingt ans, qu’on n’a pas une thune, qu’on vit aux crochets des parents, et qu’on les trouve ringards, débiles et autres ! Au-delà, clairement, cela relève de la psychiatrie ! Nos juges sont adultes n’est-ce pas ! Toutefois, l’islamisation se poursuit tranquillement dans nos villes et nos campagnes et ceux-ci s’en tamponnent le coquillard comme d’ailleurs les politiciens !

Des attitudes et des changements s’opèrent dans nos magasins alimentaires et pas seulement dans les rayons des hypers et supermarchés de France et de Navarre. C’est aussi le cas, et très tranquillement, dans des magasins de vêtements avec des vendeuses voilées, les boucheries halal qui se multiplient dans nos rues, et dans  les boulangeries pâtisseries de Savoyards bon teint et Français de souche, comme nous le fait remarquer un Conseiller Municipal qui est choqué par l’attitude de la boulangerie pâtisserie Chanvillard du Viviers du Lac.

Le propriétaire André Chanvillard n’a guère apprécié cette divulgation et s’est fendu d’une lettre d’explication qui n’a fait que confirmer les propos du Conseiller municipal de Voglans en Savoie. Monsieur Marcel Girardin n’est pas le dernier à poursuivre une bataille contre l’islamisation de notre société française, et la soumission à la charia par la plupart des responsables politiques locaux.http://www.ledauphine.com/savoie/2015/09/28/repas-sans-porc-a-la-cantine-scolaire-l-affaire-est-entre-les-mains-de-la-justice.

Il fait partie de ces Conseillers Municipaux qui ne manquent pas de courage, contrairement à l’immense majorité d’élus qui se taisent pour ne pas faire d’histoire. J’ai été viré pour avoir fait part de mon opposition à une mosquée à Puteaux, au frais de la Municipalité et en faveur de l’Association islamique de Puteaux !  On devra se souvenir toujours, que les premiers collabos furent  des parlementaires du Front Populaire qui votèrent les pleins pouvoirs à Pétain, et que seul un juge, refusa de faire allégeance à celui-ci ! Tout change en France, rien ne bouge !

Le prétexte de l’USB  ( Encéphalopathie spongiforme bovine ) dans la gélatine par André Chanvillard est une excuse bidon puisque, comme chacun le sait, il est difficile de prendre une vache, même folle, pour un cochon ! Il confirme aussi que dans un autre de ses magasins, il a fermé une porte qui ouvrait sur un magasin de produits savoyards à cause des odeurs.  Je note au passage, que Monsieur André Chanvillard commet une injure aux Viennois qui, pour se moquer de la défaite des Turcs devant Vienne en 1683, ont inventé le croissant qu’ils pouvaient dévorer chaque jour.

Mais rendons à César-Girardin, la justesse de son combat et laissons-lui la parole. Il a mon soutien dans tous les cas. 

 Gérard Brazon (Liberté d’expression)

*************

Que faut-il faire face aux commerces halal

Qu’en est-il au quotidien de cette islamisation rampante et acceptée ?

Ils ont en effet 3 établissements, un au Viviers, un à Aix et un à Chambéry !! L’affiche trônait au-dessus du comptoir :  » nous garantissons à notre aimable clientèle que toutes nos pâtisseries sont réalisées avec de la gélatine de poisson. » Surpris par cette affiche que je n’avais jamais vue, j’interrogeais la fille du pâtissier sur la raison de cette surprenante et récente annonce. Un peu gênée, elle m’expliqua qu’il avait été décidé de remplacer la gélatine de porc par de la gélatine de poisson pour une question d’hygiène. Devant cette explication embarrassée et peu convaincante, je lui demandais alors si cela n’avait pas été décidé pour se soumettre aux exigences de clients musulmans.

L’air presque soulagé, elle m’indiqua qu’effectivement il s’agissait de se conformer à leur demande de pâtisseries halal.

Voilà le fin mot de l’histoire. Pour satisfaire quelques clients minoritaires et qui n’ont aucun droit à exiger que la loi musulmane s’applique dans les commerces, ce pâtissier bien connu des environs d’Aix les Bains a donc accepté de se soumettre et de soumettre la grande majorité de ses autres clients, à une loi religieuse.

Mais les confidences n’étaient pas terminées. La fille du pâtissier, qui semblait en avoir gros sur le cœur, poursuivit en m’expliquant que cette aberration était allée plus loin.

Leurs clients musulmans avaient ensuite exigé que dans leur magasin de Chambéry, ils fermassent la porte commune que ce pâtissier avait avec un commerce vendant des spécialités savoyardes, fromage et charcuterie.

En effet, ces clients « exotiques » craignaient que les parfums et senteurs émanant de ces charcuteries, qui enchantent les papilles de tout bon savoyard ou simple gourmet, rendent impures les pâtisseries voisines.. !

Voilà comment une simple question de vie quotidienne rend mieux compte que tous les grands discours de l’affrontement de deux civilisations où la plus minoritaire essaye et réussit, grâce à la complicité et au renoncement du plus grand nombre, à imposer ses propres lois et codes culturels. Il est donc nécessaire de rappeler à ce pâtissier qu’islam en arabe veut dire soumission et que rien ne l’oblige en France à se soumettre à la loi de cette religion!

Marcel GIRARDIN

Conseiller municipal de Voglans.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française, #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

jean-luc 16/03/2017 15:32

Déjà vu mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal.