1,8 millions de manifestants: une vue de l'hélico de la "Manif pour tous"

Publié le 27 Mars 2013

300 000 manifestants! Un mensonge policier, un mensonge politique. La réalité devenue insupportable aux socialistes.

Nous sommes bien dans une dictature.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DURADUPIF 29/03/2013 22:38


Aïe, si la photo date de...1998, le monde fou se reverra au...quatrième millénaire. On ne supporte plus le faux et le mensonge chez les autres...

Edouard DURAND 29/03/2013 07:55


Bonjour, je reçois tous les jours vos articles, je vous remercie pour votre travail. Hier quand j'ai vu la photo 1,8 M j'ai été surpris par le beau temps et les arbres verts ? j'ai regardé sur
HOAX dommage votre info photo date de la coupe du monde ?


Si c'est cela, faire attention à vos source car à mes yeux vous n'etes plu crédible.

FRANHENJAC 29/03/2013 02:05


@island girl


J´aimerais que vous m´expliquiez les raisons de  vos insultes ?


Je pense qu´il n´est pas rare que la police emploie de telles méthodes, et pas d´aujourd´hui, surtout les CRS, raison pour laquelle je vous ai indiqué, le Collectif des victimes de la gare
d´Anduze,  (sous Sarkosy), en exemple.


Pourquoi sommes-nous arrivés si loin ?  n´est-ce-pas parce que nous avons ignoré les autres, lorsqu´ils nous demandaient de l´aide ? donc manque de solidarité.


Qu´est-ce que celà à voir avec de l´hypocrisie, pouvez-vous vous justifiez, j´attends votre réponse.

island girl 28/03/2013 14:17


Franhenjac est lui meme un grand naif ou tout simplement un infame hypocrite comme le bouffon de l'élysée qui est en phase terminale !

FRANHENJAC 28/03/2013 04:22


Il est un peu drôle que les francais se réveillent, en criant "Au secours".


Il faut dire qu´une grande partie de ces manifestants, étaient  des "enfants de choeur" en ce domaine. Etre choqué des pratiques de la police...me semble vraiment très naif.


Regardez un peu  "Le collectif des victimes de la manifestation du 21.01.2011 en gare d´Anduze", et celà sous Sarkosy, et ce n´est qu´un exemple.


Un conseil : soyez entre vous + solidaires, vous ne serez plus choqué !

Valhante 27/03/2013 20:09



Banro 27/03/2013 18:52


N'ayant pu me rendre à la manif, je l'ai regardée en direct et j'ai fait le calcul suivant :


sachanr que l'avenue de la Grande Armée fait au moins 50 m de large et que depuis La Défense jusqu'à lEtoile il y a env. 5 kms cela fait : 50 X 5000 = 250000 m². En comptant 6 personnes au m²
(tellement elles étaient serrées) cela donne : 250000 X 6 = 1500000 manifestants, sans compter ceux qui étaient dans les rues et avenues adjacentes sans pouvoir accéder à la Grande Armée, faute
de place ! Il est donc évident qu'il y avait plus de 1500000 personnes bien que le chiffre de 1,8 million me paraisse un peu fort.


On sait depuis longtemps que le "gouvernement" (entre guillemets) sombre-zéro en tête, coiffé par Flamby, ne sait pas compter mais à ce point c'est du délire !

Valhante 27/03/2013 17:15


Gérard,


Etes-vous sûr de la photo ? A-t-elle été prise au niveau de la Porte Maillot ? On ne voit pas l'Arc de Triomphe. Je me méfie des montages.


Et de toute façon, on peut doubler le nombre puisque finalement, les Champs se sont remplis un peu à la fois et qu'au niveau de l'Arc de Triomphe, cela a débordé vers les avenues adjacentes selon
les témoignages.


Les gendarmes qui ont gazé les premiers "franchisseurs de barrage" se sont tous repliés en pleurant !!!


Exécuter les ordres n'a pas dû être facile pour eux car ils n'étaient pas hostile à nos revendications. Drôle de métier ! Il vaut mieux pour nous qu'ils s'accrochent car la relève ne partagera
pas nos idées.

Valhante 27/03/2013 16:58



Ouvrons l'oeil 27/03/2013 16:44


Ce mensonge d'Etat est honteux!


en effet on a grossièrement truqué cette photo pour faire croire qu'elle n'avait pas été prise dimanche dernier.


On y a ajouté des feuilles aux arbres comme en été. On y a ajouté les immeubles des champs élysées pour faire croire qu'il ne s'agit pas de l'avenue de la grande armée. On essaye par un recadrage
de faire croire qu'elle n'a pas été prise de l'hélicoptère de la police mais depuis l'arc de triomphe.


Rien n'interdit d'avoir un cerveau au bout des yeux...

Polux 27/03/2013 14:34


Bonjour Bonapartine ( quel beau nom pour moi qui suis fan de Napoléon )


Je me suis fait la même réflexion que vous. Je me souviens de casseurs cagoulés mettant à sac des centres villes ou des rues commerçantes et où les policiers restaient " l'arme au pied " !!!


Je suis moi aussi dégouté du comportement des gouvernements qui méprisent de + en + les honnêtes gens et qui ménagent les voyous ( les " sauvageons " avait dit Chevènement )


Les médias font tout un plat d'un repris de justice qui se fait abattre à la sortie des baumette et dans le même temps éludent pratiquement le cas de la policière agressée en banlieue parisienne
!!!

Bonapartine 27/03/2013 14:05


Bonjour,


J'étais présente à la manifestation de dimanche dernier et il est évident que les chiffres de 300.000 personnes avancés dès dimanche soir sont purement et simplement mensongers. De même que
l'argument qui consiste à affirmer que les manifestants avaient été interdits de 'avenue des Champs Elysées parce qu'ils auraient été des extrémistes ! Qu'il y ait peut-être eu des éléments
présents dans cette manidestation venus pour semer des troubles, c'est possible, je n'en sais rien, mais j'allais dire "comme dans toute manifestation" ! Pour autant, l'immense majorité des
manifestants qui étaient là pour exprimer leur rejet du "mariage pour tous", opinion qu'ils ont parfaietement le droit de défendre dans une démocratie digne de ce nom si la France était encore
une démocratie, ne sont en aucun cas des "extrémistes". Moi, ce qui me choque profondément, c'est le deux poids deux mesures dans cette affaire : d'un côté, le pouvoir en place n'hésite pas à
donner l'ordre aux forces de police d'user de gaz lacrymogènes contre des manifestants qui ne représentent aucune danger ni pour la République ni pour la démocratie françaises, n'hésitant pas au
passage à prendre le risque de blesser des enfants (ce qui est indigne d'un gouvernement français), mais de l'autre côté, la France donne l'ordre aux forces de police de ne surtout pas bouger le
petit doigt (peu importe la couleur politique du gouvernement en l'occurrence) quand les barbus manifestent à Paris ou sur n'importe quel point du territoire en vociférant "Mort aux Juifs".
Alors, que dois-je en conclure ? Que dans la France de mars 2013, les gosses de catholiques méritent de se faire taper sur la gueule alors que les gosses d'autres religions devraient être
préservés ? Je suis bien désolée de le dire à la gauche socialiste mais je répète ici ma conviction personnelle qui est également celle de millions de Français que ce gouvernement ne pourra pas
ainsi indéfiniment mépriser d'un revers de main : les enfants de France, tous les enfants de France, quelles que soient leur couleur de peau, leur religion ou pas, catholiques y compris, les
convictions républicaines de leurs parents, leur localisation géographique, doivent être préservés de toute violence. Et cette violence là est d'autant plus inquiétante qu'elle vient de forces de
police !


Je pense que le gouvernement de Monsieur Hollande aurait tout intérêt à écouter la France qui a défilé les 13 janvier et 24 mars 2013. Nier ainsi l'existence de Français, c'est prendre le risque
de dresser les Français les uns contre les autres. C'est donc prendre le risque de radicaliser les esprits. Bref, c'est assumer le risque gravissime de semer les germes d'une révolte qui prendra
la forme d'une guerre civile en France si personne n'y prend garde.


Bonapartine.