10.000 musulmans au Stade de Grenoble pour l’Aïd-el-Fitr - Par Caroline Corbières

Publié le 1 Août 2014

Ah, comme il était beau, gai et bien rempli, le stade de rugby Lesdiguières de Grenoble, en cette fin juillet 2014 : 10.000 musulmans sont venus s’accroupir sous les Allah Akbar pour fêter  l’Aïd el Fitr, la fin de leur jeûne d’un mois (mais rompu chaque soir par l’ingestion astronomique de victuailles). Une première, l’occupation d’un stade en France à l’occasion d’un événement religieux ? Mais pas du tout ! Cette année, si les disciples de la religion de paix, d’amour et de tolérance se sont rendus dans le stade Lesdiguières, c’est parce que le Centre d’exposition et de congrès Alpexo n’était pas disponible « comme à l’accoutumée« , nous dit-on dans le journal du musulman.

 

Pour Riposte-Laïque

http://journaldumusulman.fr/la-priere-de-l-aid-al-fitr-2014-dans-un-stade-de-rugby-a-grenoble/

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/07/29/grenoble-retour-en-images-sur-la-celebration-de-l-aid-el-fitr

Nous assistons donc, dans notre pays, à l’occupation de lieux publics mis à disposition par les autorités pour fêter une fête islamique. Le phénomène n’est donc pas nouveau et il s’amplifie année après année. Mais revenons sur la fête de l »Aïd el Fitr, que signifie-t-elle d’autre que souligner la fin du ramadan, qui est le devoir pour tout bon musulman de jeûner pour s’empiffrer 12 heures plus tard ? Notons au passage que durant ce mois, les ménages musulmans ont dépensé, en 2012, 350 millions d’euros rien qu’en frais de bouche. On comprend l’enthousiasme de la grande distribution à se faire, à travers les livres et les promotions « ramadan », le relai de la propagation de l’islam.

Retranscrivons, à notre manière,  les propos tenus par le professeur spécialiste du monde arabe et musulman à Toulouse II,  Mathieu Guidère, quand il évoque l’Aïd el Fitr (à ne pas confondre avec l’Aïd el Kébir – celle où sont égorgés des milliers de moutons – qui aura lieu, pour ceux qui sont intéressés, le 3 octobre prochain -.

D’abord, l’essentiel,  c’est de décider de la date. Au XXIème siècle, on ne se rend pas compte, mais entre l’observation de la lune pratiquée du côté de l’Arabie Saoudite, le calcul astronomique en vigueur dans les pays du Maghreb, et pour les Marocains de France, la méthode d’observation des Frères musulmans, une décision d’aussi haute importance demande mûre réflexion et réclame le consensus.

Une fois tout le monde d’accord et le jour J arrivé, l’Aïd el Fitr est une fête qui dure 3 jours, très familiale, et au cours de laquelle les musulmans se visitent mutuellement, en paix avec eux-mêmes et avec leurs congénères -  en commençant par les anciens -, où les enfants parés de leurs plus beaux atours  vont de porte en porte clamer « Aïd Mubarak » (« bonne fête ») ainsi  récompensés de leur mois d’effort par « l’aïdyia » (5 ou 10 centimes de dirham dans les pays du Maghreb ou par des loukoums et des baklavas dans les pays du Moyen Orient). En plus de combler un trou à notre culture, ce qui est bien, avec le professeur, c’est qu’on apprend des mots d’arabe. C’est toujours ça de gagné, hein…!

C’est principalement la fête de la paix et de la réconciliation des musulmans. Parce que, en effet, un mois à passer la journée à ni manger ni boire – et en été, il faut en avoir du courage pour résister à la tentation -, c’est que cela peut créer des tensions ! Ca met de méchante humeur, ça vous met en arrêt maladie, la moindre discussion peut se transformer en pugilat, ça peut aussi provoquer des malaises hypoglycémiques ;  et ça, ça fait grimper le taux d’adrénaline car prendre le volant le ventre creux, c’est stressant car c’est dangereux.  Et puis, les jeûneurs doivent faire face à ceux qui se baffrent pendant qu’eux ne peuvent pas se rincer le gosier.. Qu’à cela ne tienne, au bout d’un mois, les jeûneurs hargneux ne seront pas rancuniers envers ceux qui les auront fait baver, tout le monde se trouve dans une vraie communion, jeûneurs, pas jeûneurs, tout redevient encore plus beau dans le meilleur des mondes.

C’est beau : c’est la religion de paix et d’amour. Puisqu’on nous le dit.

10.000 musulmans squattant la pelouse d’un stade de rugby à Grenoble-  information très  largement relayée par la presse écrite – et avec la bénédiction des autorités françaises : l’islam est-il devenu une religion d’Etat ?

Demain, combien de musulmans dans tous les stades de France?

TERRORISME 23372 ATTAQUES-27-07-2014

Caroline Corbières

http://icalendrier.fr/religion/fetes-musulmanes/aid-el-kebir

http://www.fdesouche.com/492357-tranche-de-vie-au-stade-lesdiguieres-de-grenoble

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/07/28/l-aid-el-fitr-la-celebration-de-la-fin-du-ramadan-s-est-deroulee-aux-aurores-au-stade-lesdiguieres-grenoble-523957.html

*********

(...) L’islam, n’est qu’un système politico-religieux, mais il n’est en rien une civilisation, et il est piloté par des savants compétents en tout mais ne connaissant rien d’autre que ce qu’ils nomment « la science du Coran ».

Par ailleurs, partout et toujours, depuis l’époque du prophète, l’islam n’a apporté que la destruction et le malheur, par des actions violentes de colonisation. Elles ont entraîné la disparition de peuples entiers, de civilisations déjà très avancées alors que les Arabes n’étaient encore que des tribus de nomades non sédentarisés.

Dans ses conquêtes par la religion, pour la religion et contre les autres religions, l’islam a fait disparaître des religions millénaires dont les adeptes ont été les vrais découvreurs dans les sciences et les arts. Ce sont eux, aussi, qui ont été les traducteurs vers la langue arabe des documents de toutes origines : le « très haut niveau » des savants dans les sciences du Coran ne leur permettait pas de connaître la seule langue officielle, l’arabe. C’est ainsi – comme les coucous qui s’installent dans le nid des autres oiseaux – que les arabes islamisés se sont appropriés les découvertes, les travaux dans les domaines que vous citez : «  … mathématiques, médecine, astrologie, etc… »

Par son besoin immodéré de disposer d’esclaves, particulièrement afin d’assouvir des besoins sexuels débridés, les arabes et les pays islamisés, par mer ou par terre, ont effectué des razzias sur tous les territoires conquis au fil de l’épée, particulièrement au Maschrek, au Maghreb, en Afrique noire, sur les côtes de l’Europe du sud et dans certains pays de l’Europe de l’est (énumération non limitative).

Les contre-vérités que vous assénez ont déjà été démontées par des auteurs, historiens, arabisants dont certains font l’honneur de participer à la ré-information entreprise par Riposte Laïque.

Il conviendrait que vous lisiez leurs ouvrages, ce serait à votre plus grand profit, ainsi vous éviteriez les propos imbéciles, qui n’ont de réalité que dans les esprits obscurcis des ignares.

Et, je vous suggère – avec insistance – de consulter les quelques articles dont je vous communique les références ci-dessous. Il faut bien commencer par quelque chose.

de Dian Diakité

« La phagocytose de l’islam arabo – musulman par l’islam noir d’Afrique. », publié le 26 janvier 2013 »

http://educsociete.blogvie.com/2013/01/26/la-phagocytose-de-l%E2%80%99islam-arabo-%E2%80%93-musulman-par-l%E2%80%99islam-noir-d%E2%80%99afrique/

de Nath Hamiche

« Un Kabyle peut-il accepter l’islam ? », publié le dimanche 8 janvier 2012 – http://www.kabyles.net/Un-Kabyle-peut-il-accepter-l-islam,789

de Kamel Daoud

« En quoi les musulmans sont-ils utiles à l’humanité ? »

http://www.amazighworld.org/news/index_show.php?id=4413

Je termine trois exemples de l’immense savoir des savants islamiques (le ridicule ne les tuera pas)

Sheik Salah al-luhaidan, « psychologue saoudien »

« …si les femmes conduisent une voiture, sans que cela soit absolument nécessaire, il pourrait y avoir des répercutions physiologiques négatives. Certaines études suggèrent que la conduite affecte automatiquement les ovaires et fait remonter le bassin… »

Shaik Abdul Aziz Ibn Baaz  « Autorité suprême de l’islam, Arabie Saoudite »

« … Si la terre est en rotation comme ils le prétendent, les pays, les montagnes, les arbres, les rivières et les océans n’auraient pas de fond et les gens verraient les pays de l’Est se déplacer vers l’Ouest et les pays de l’Ouest bouger vers l’Est … »

Hadjatosalem Kazem Sedighi« Savant islamique iranien »

« … le comportement des jeunes Iraniennes qui s’habillent mal poussent les hommes à se pervertir, ce qui augmente les tremblements de terre … »

Jean-François Cerisier

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoires des peuples

Commenter cet article

Marie-claire Muller 04/08/2014 21:03


@Pivoine C vrai que les saoudiens mettent de l'huile sur le feu  en fournissant des armes aux djihadistes ,la preuve en est qu'ils ont menacé Poutine d'attentats lors des J O qui se
déroulaient en Russie,mais comme on ne s'attaque pas à Poutine il leur a promis un bombardement en régle!!! Les arabes sont fourbes c à ça qu'on les reconnait; n'empêche que, bien qu'ils soient
antijuifs, ils sont bien contents que Israël soit là pour faire barrage aux autres malades qui pourraient les menacer comme les frangins muzz

Pivoine 04/08/2014 18:58


N'empêche que j'ai hâte de voir le jour où ces jihadistes attaqueront l'Arabie Séoudite ! En favorisant le réveil de l'islam, elle était loin de se douter qu'elle creuserait sa tombe, et celle de
l'islam !

Marie-claire Muller 04/08/2014 17:54


07/07/2014


Le Califat islamique et la catastrophe qui s'annonce, par Hélios d'Alexandrie



Le Moyen-Orient est l'antichambre de l'Europe, il est bien moins éloigné qu'il n'y paraît. Tout ce qui s'y passe nous affecte d'une manière ou d'une
autre.


La guerre civile en Syrie a mis au monde des monstres, le plus dangereux d'entre eux se nommait jusqu'à tout récemment «L'État islamique en Irak et au
Levant». Il ne s'agit pas à proprement parler d'un État, mais d'une formation guerrière qui compte des dizaines de milliers de jihadistes aguerris et prêts à mourir dans la voie d'Allah. Ces
guerriers ont infligé une défaite cuisante aux forces armées irakiennes et, dans l'espace d'une semaine, ont réussi à multiplier par quatre la superficie qu'ils occupent en Syrie et en Irak;
des villes populeuses comme Mossoul dans le Nord de l'Irak sont tombées entre leurs mains. Mais ces guerriers n'entendent pas s'arrêter là, leurs récents succès les portent à pousser leur
avantage et à conquérir plus de territoire en Irak mais également en Syrie, en Jordanie et en Arabie saoudite.


Le chef de cette formation guerrière s'est récemment autoproclamé successeur du prophète Mahomet, soit le calife de tous les musulmans. Aux territoires
conquis il a donné le nom d'État Islamique, un État en pleine expansion que ses voisins perçoivent comme une menace existentielle. Dans cette nouvelle chronique, Hélios d'Alexandrie expose les
ressorts doctrinaux du nouveau Califat, l'attrait qu'il exerce sur les jeunes musulmans, et comment il pourrait déclencher une catastrophe dont les impacts et les conséquences ne se limiteront
pas à la zone où se déroule le conflit.


 





 


Le Califat, longtemps espéré par les islamistes, renaît 90 ans après sa chute. Il possède un territoire, une armée de conquête, un chef, le calife, et les ressources nécessaires à son
expansion. Ceux qui l'ont rétabli s'évertuent à reproduire scrupuleusement le modèle original, celui des premiers jours de l'islam; une reproduction à l'authentique tant dans la forme que dans
l'esprit. Le nouveau calife s'est même donné le nom du premier successeur de Mahomet: Abou Bakr, son discours du Vendredi 4 juillet dernier reproduit mot pour mot celui de son lointain
prédécesseur. Et comme pour rendre la nouvelle réalité pareille à celle du septième siècle, l'armée islamique en Irak enregistre victoire sur victoire, de quoi forcer l'admiration voire
l'enthousiasme des jeunes musulmans partout sur la planète, les convaincre de se rallier à l'armée islamique et à faire allégeance au nouveau calife.


 
Le retour du vrai islam


Et ce nouveau calife use d'un argument de poids: la charia islamique qu'il applique dans toute sa rigueur, sans le moindre état d'âme, peu importe si son application concrète produit des
horreurs; car ce ne sont pas les normes éthiques d'aujourd'hui qui sont respectées mais celles des quatre premiers califes de l'islam, les bien guidés, qui ont dans leur temps établi et
appliqué la loi d'Allah. Le nouveau calife démontre ainsi au milliard et demi de musulmans, que l'islam authentique s'il est fidèlement suivi, et la charia, si elle est imposée dans son
intégralité et sans la moindre concession, le succès promis par Allah à ses fidèles est assuré, soit la victoire, le butin, les jolies captives pour les vivants, et les houris du paradis pour
les «martyrs». Le message est on ne peut plus limpide: «soyez de vrais musulmans, joignez-vous à nous et vous serez gagnants sur toute la ligne!»


Ceux qui se posaient des questions quant à la radicalisation des jeunes musulmans, commencent peut-être à en saisir la raison et la motivation. L'endoctrinement dont ils ont été l'objet dans
les mosquées et sur internet les a amené à haïr tout ce qui n'est pas islamique, et en particulier la civilisation occidentale impie, dont le succès depuis la renaissance est ressenti comme un
affront quotidien à l'islam. Les jeunes qui se radicalisent refoulent leur honte et leur sentiment d'échec, ils n'ont aucun espoir de battre la civilisation occidentale sur son terrain, surtout
qu'ils rejettent ses valeurs et le système démocratique qui a fait son succès. La honte et l'échec refoulés ont laissé toute la place à la rage et à l'autoglorification, lesquelles consument
leur énergie en pure perte. Cette énergie, les jeunes musulmans et ceux qui les recrutent ont découvert le moyen de la canaliser en faveur de l'islam; c'est dans le jihad armé qu'elle est à
présent employée.


Les jeunes jihadistes ont dit Adieu à la honte et au sentiment d'échec, ils ont de quoi être fiers, les gains sur le champ de bataille les ont confortés dans leur choix, le sentiment
d'invincibilité a remplacé le sentiment d'impuissance, du coup ils ont acquis la certitude que rien ne peut les arrêter, les anges sont leurs auxiliaires dans le combat, comme à la bataille de
Badr que Mahomet à menée contre la tribu de Quoreish. Ils ont actuellement la preuve que l'observance stricte de l'islam, l'application littérale de la charia et l'obéissance aveugle au calife
sont les seuls moyens par lesquels ils feront triompher l'islam et effaceront l'opprobre qui pèse sur les musulmans depuis des siècles.



Force est de le constater, le nouveau calife et son «État islamique» ne font pas les coins ronds avec la charia, ils l'appliquent dans toute sa rigueur. Nul ne peut leur reprocher de dévier du
véritable islam, même pas les wahhabites saoudiens. Les savants musulmans appelés à l'aide en Arabie Saoudite, en Égypte et ailleurs, ne peuvent sans trahir l'islam dénoncer le nouveau califat et
le traiter d'hérétique, car ils dénonceraient par le fait même, et Mahomet et les quatre califes qui lui ont succédé. Les ténors de l'islam sont pris au piège, ils prêchaient pour le califat
depuis des décennies, ils l'ont promis à tous les musulmans de la terre, comment peuvent-ils le renier, à présent qu'il est réinstauré dans toute sa pureté, comme au temps glorieux des origines?

 


 


 


Les intégristes dépassés par le Califat

Les wahhabites en Arabie sont dépassés, ils ont travaillé très fort pour islamiser le monde, et ils y ont réussi bien plus qu'ils ne l'espéraient, au point où ils se retrouvent en ce moment
victimes de leur succès. Ce sont eux qui ont mis au monde le nouveau califat, mais leur créature les dépasse et de loin en terme d'observance de la religion et de la charia, et elle les laisse
loin derrière pour ce qui est des réalisations sur le terrain. Elle les rend obsolètes, et met à nu leur hypocrisie, celle qui consiste à céder à toutes et chacune des tentations de ce monde,
tout en dénigrant et maudissant l'Occident qui en est la source.


 




Pivoine 02/08/2014 18:44


Si d'ici 2017, les Français ne prennent pas conscience de ce qui est en train de se passer, avec la bénédiction des dirigeants politiques pour lesquels ils ont voté, ils se réveilleront...
islamisés, en se demandant comment cela a pu arriver !

aupied 01/08/2014 13:24


bonjour, le gouvernement comme les journalistes , et les associations ils s'en foutent complètement , encore une fois ils ne voient pas plus loin que leurs bout du nez , ils ne se rendent pas
comptent du mal que tout ces gens sont entrain de faire a la vrai population française ( je parle des associations car eux aussi sont dangeureux pour les Français ) c'est bien beau de s'occuper
de tout ces etrangers , mais si ils les loger chez eux , ça se serai très bien , et leurs donner leurs retraites et pas celle  des autres , car c'est trop facile , de donner quand ça ne vous
appartiens pas 

LA GAULOISE 01/08/2014 12:46


IL FAUT EN TENIR UNE COUCHE POUR CROIRE A TOUTES CES IMBECILITES SEXISTES . TUER MASSACRER BRULER MUTILER VIOLER ......ET TOUT CA N INTERPELLE PAS NOS DIRIGEANTS  MEDIAS ET AUTRES
PRETENDUS INTELLECTUELS DE TOUT BORDS ?