12 000 Salafistes en France: une poignée pour COHN BENDIT et MELENCHON !

Publié le 5 Avril 2012

Les socialistes, les verts de gris, les Bobos, les Bien-pensants, les souples d'échine sont non seulement des collabos, mais des négationistes en puissance ou avérés.

 

Les mêmes qui il y a une semaine encore reprochaient au gouvernement de n'avoir pas arrêté le salafiste Mohamed Merah avant qu'il ne commette les massacres de Montauban et Toulouse se scandalisent maintenant de ce qu'une partie des membres et le chef d'un groupe salafiste aient été arrêtés avant qu'ils mettent à exécution leur projet d'enlever un magistrat d'origine juive. Ils ont déjà oublié ce qui arriva au Juif, Ilan Halimi, enlevé par les musulmans du Gang des Barbares et leur chef Youssouf Fofana.

Cohn-Bendit parle de "rafles", Clémentine Autain du PC et son chef Mélenchon disent qu'il "faut que ça s'arrête". Le socialistes dénoncent "une manoeuvre électoraliste".

 

Ils devraient aller sur les blogs de Forsane Alizza où ces messieurs islamistes s'épanchent.

Certes, bien que nous soyons jusqu'à nouvel ordre toujours en France, pays où la Constitution dit que la langue parlée par les Français est le français, la plupart des prêches et des discours sur vidéo sont en arabe. Mais une partie est sous-titrée et, de toute façon, les images sont parlantes. Combattants en armes ou morts en martyrs, cavaliers arabes perçant de leurs flèches ou décapitant les méchants juifs et croisés, sourates parlant de guerre, de conquête par le sabre, de tuer les mécréants, etc. Pour que vous soyez encore plus savants et intelligents que les gens de gauche que vous ne l'êtes déjà, ce qui, il est vrai, n'est pas difficile, voici l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur le salafisme.

 

 Mohamed Hachamlan, chef de Forsane Alizza, transféré à Paris

 

CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LES "SALAFS" ou "SALAFISTES"

Les "salafs" sont ces musulmans rigoristes qui n'acceptent que le coran des origines, celui qui fut rédigé au VIIIe siècle. Ils pensent que c'est la voix authentique d'Allah. Pour eux, "toute innovation de l'islam pervertit la religion, seuls les textes fondateurs font autorité".

Les salafistes se savent mal-aimés, même de leurs coreligionnaires musulmans, aussi sont-ils discrets et ne se manifestent-ils pas publiquement, ou rarement. Leur nombre, en France, est estimé à 12 000. "Une poignée" pour Cohn-Bendit et Mélenchon qui s'indignent que l'on fasse tant de bruit pour douze mille pauvres gens venus chercher le bonheur dans notre République si accueillante et si riche.

Oui, mais 12 000 Merah, 12 000 égorgeurs, 12 000 kamikazes potentiels prêts à se faire sauter au milieu d'une foule, d'un restaurant ou d'un métro, c'est 12 000 de trop. (Faut-il rappeler que les effectifs des brigades de la SA du Parti National Socialiste dans les années trente, avant la prise de pouvoir par Hitler, étaient bien moins nombreux! Ndlr Gérard Brazon)


D'autant plus que, premièrement ils n'ont rien de "pauvres gens", ils sont largement et grassement financés par l'Arabie Saoudite parce que le salafisme est directement dérivé du wahabisme, la branche rigoriste de l'islam pratiqué en Arabie.

Deuxièmement, ils ne viennent pas pour chercher un asile politique ou économique, mais dans un esprit de conquête territoriale et religieuse.

Un tiers environ sont des catholiques et des protestants, jeunes des cités, étudiantes enamourées du membre de leurs amants arabes et quelques "intellectuels" de gauche (un oxymore) convertis. Ils portent la barbe et, dès qu'ils le peuvent, ils s'habillent en djellaba, les femmes en niqab.

OBJECTIF AVOUE : L'INSTAURATION D'UN ETAT ISMALIQUE ET LE CALIFAT

Leur objectif est de convaincre suffisamment de musulmans pour "obtenir par la force ou par la ruse en misant sur la faiblesse intellectuelle, l'ignorance et le manque de convictions et de courage des gens qui seraient au pouvoir, l'instauration d'un Etat islamiste et le califat".

(Le califat est à l'Etat islamiste ce que l'Europe est à la France, une institution supranationale)

 

Comme ce n'est pas possible actuellement, ils préconisent d'organiser des manifestations de rue et "le but de toute manifestation de musulmans doit être de réclamer la loi islamique".

Pour vaincre les réticences des hésitants qui se posent la question de savoir si la charia autorise de manifester contre le gouvernement, un "savant", Abu Hafs Al Djazaïyri, "tellement savant qu'il connaît 4 000 sourates par cœur" dit un commentaire, les rassure : "le seul gouvernement contre lequel il soit interdit de manifester est le gouvernement qui légifère selon le Coran".

Dans ce cas, manifester peut vous valoir la lapidation ou la décapitation. De plus, précise Al Djazaïyri,  si l'on est suffisamment forts "contre le gouvernement mécréant nous devons prendre les armes et non manifester pacifiquement".

Ainsi, explique-t-il encore pour Mélenchon, Hollande et Bernard-Henri Lévy qui n'ont toujours pas compris, "les mouvements du printemps arabe sont faits pour chasser le mal laïc et mécréant et rétablir partout la charia et le califat".

Voilà un grand progrès démocratique !

LES "COMMANDEMENTS" DE FORSANE ALIZZA

En attendant, Forsane Alizza donne des instructions à ses fidèles :

 

"On ne veut pas de la démocratie"

"On ne veut pas de la laïcité"

"On doit tirer le maximum des lois sociales et autant que faire se peut ne pas payer d'impôts"

"On doit se communautariser"

"On ne doit pas obéir au gouvernement français mécréant"

"Ceux qui comme nous sont dans le bien ne doivent pas se mélanger avec les mécréants"

"Ne votez pas, la démocratie fait partie des lois fausses et anti-islamiques"

"La charia interdit le sionisme et la laïcité"

 

Ces musulmans là ne sont donc ni "l'avenir de la France" comme le prétend Hollande, ni "la richesse de la France" comme le disent les islamophiles.

Ils sont seulement un danger réel pour notre système social qu'ils viennent piller, pour notre démocratie qu'ils veulent détruire, et un risque potentiel considérable pour la vie de nos concitoyens juifs et chrétiens ou athées qui refuseraient de se plier à leur loi et qu'ils veulent exterminer.

17 ANS, VIOLEE, FORCEE D'EPOUSER SON BOURREAU, ELLE SE SUICIDE

Une jeune marocaine de dix-sept ans violée par un barbare musulman a porté plainte.

Le tribunal islamique a demandé au violeur s'il voulait épouser sa victime, il a répondu oui.

Celle-ci, obligée d'épouser son violeur s'est suicidée.

Les associations féministes françaises et marocaines n'ont pas bronché, la Ligue des Droits de l'Homme non plus. Notre presse bien pensante n'en a pas parlé. Voilà un exemple de "courage de gauche".

14 THAILANDAIS MASSACRES PAR UN COMMANDO ISLAMISQUE

Quatorze thaïlandais ont été massacrés par un commando islamiste financé par un mouvement qui veut instaurer la charia en Thaïlande.

Aucun commentaire dans notre presse.

 

Hollande qui se croit investi par Dieu de "la mission d'être le prochain président de la République" ne devrait pas croire qu'il va découvrir les ennemis islamistes de notre République par illumination divine, il vaudrait mieux qu'il se renseigne d'abord.

 

Et le "frère trois points" Mélenchon, pourquoi ne fait-il pas appel à son service secret qui a des frères partout dans le monde et qui sait toujours tout sur tout le monde ? Ils pourraient lui expliquer ce qu'est l'islam, le vrai, pas celui qu'il fantasme dans ses rêves électoralistes en espérant qu'ils voteront pour lui.

Ils ne voteront pas pour lui, voter n'est pas halal !

 

Maurice D. Le Blog de Miurne

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

francis claude 06/04/2012 07:21


oui Marie-laire, mais je commence a douter du bon sens des Français qui ne voient ou ne vuelent voir ce péril qui rode au dessus de nos tétes!!!!

Claude Germain V 05/04/2012 18:54


Merluchinette qui a été balancer a la communauté musulmane ,qu'ils étaient plus français que les français de souche ...parano un peu ou beaucoup le bonhomme ????


Il ferait mieux de repartir a Tanger ........l'air de la mer le calmerait ....et surtout ,surtout y rester ....