14e jour de guerre contre les islamistes à Gaza.

Publié le 21 Juillet 2014

Le Hamas, organisation terroriste nazislamiste doit-être éliminée définitivement. (Europe-Israël)

 
Hier, 13 soldats de la Brigade Golani de Tsahal ont été tués en protégeant l’État d’Israël.Tsahal poursuit sa recherche des tunnels terroristes.
Depuis le début de l’opération terrestre 14 tunnels ont été découverts,  Tsahal a ciblé 110 terroristes et 1032 sites terroristes, dont 341 ce matin même. Depuis minuit, 87 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza sur la population israélienne :  70 roquettes ont frappé Israël et 16 ont été interceptées.
3 soldats israéliens ont été blessés lors de combats au  nord-est de la bande de Gaza et 10 terroristes tués dans la nuit du 20 au 21 juillet.

Résumé depuis le début de l’Opération Bordure Protectrice

  • 1780 roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza
  • plus de 1279 roquettes ont frappé Israël
  • 351 roquettes ont été interceptées par le Dôme de Fer
  • Tsahal a frappé plus de 2300 cibles terroristes dans la bande de Gaza

 

Les forces terrestres de Tsahal soutenues par l’Armée de l’Air, la Marine et d’autres agences de sécurité israéliennes poursuivent leur mission qui consiste à détruire les « tunnels stratégiques » construits par l’armée nazislamiste du Hamas et du Jihad islamique, équipée et entraînée par l’Iran, qui traversent la frontière entre Israël et Gaza pour permettent aux terroristes de s’infiltrer en Israël et d’y mener des attaques contre les civils israéliens. Le réseau de tunnels du Hamas à Gaza a été construit pour kidnapper et tuer des Israéliens, civils ou militaires.


Shuja’iya,  (voir notre complément d’informations ici) les soldats de Tsahal ont découvert une dizaine d’ouvertures de tunnels.

Bs42mFrCAAArv6H

C’est pour cela qu’Israël poursuit et intensifie son opération terrestre dans la bande de Gaza.


A ce jour, Israël a mobilisé 53.200 hommes sur les 65.000 réservistes autorisés par le gouvernement.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Aaron 24/07/2014 00:08


Effectivement, élimination définitive par tous moyens et quelques en soient les conséquences......

zissu 22/07/2014 08:04



Manifestations pro-palestiniennes ? Que dalle !



Une majorité des journalistes et des intervenants  sur des médias diverses, parlent d’une importation d’une guerre étrangère ou de bagarres inter religieuses. Quelle
cécité…


Ces derniers jours manifestations à propos de la guerre à Gaza ; en 2005 suite à la mort de deux jeunes dans un transformateur ; à Villers le Bel et ailleurs, suite à
une intervention des forces de l’ordre ;  plusieurs fois, à l’occasion  des matches joués par des pays étrangers, etc. etc.


Et toujours, le même scénario : attaques en règle contre les forces de l’ordre, incendies de voitures et des poubelles, destruction du mobilier urbain, saccage des
magasins, vols et violences. Le même genre d’auteurs et les mêmes moyens « d’expression  pacifique », bien sur.


La réalité est toute simple ; majoritairement des  jeunes, totalement non intégrés, dé- culturalisés et sans repères, facilement manipulables. Manipulables par
qui ? Par des soi-disant religieux radicaux (voir des djihadistes) ou par des groupuscules anarchistes qui veulent découdre avec la République et qui n’ont pas trouvé d’autres moyens pour
assouvir leur haine de la démocratie, de la laïcité, de l’ordre républicain. Si vous pensez à la NPA, le FdG,  le PIR (Parti des indigènes de la République, dont la porte-parole, Mme Bouteldja accusait les « sous-chiens »
c.à.d. les Français de souche de tous les maux)  et à d'autres de même
acabit, ce n’est surement pas une erreur.


 


Regardez attentivement les participants, on a l’impression  de les reconnaitre : des sœurs et des frères des « nique la France » des admirateurs des rappeurs « le groupe 113 »  (je baise votre nation) , « snipers » (Frère je lance un appel, on est là pour
tous niquer) « Ministère Amer » (j'aimerais voir brûler Panam au napalm) et des admirateurs de M’Bala M’Bala et consorts.


Ca donne comme une impression de déjà vu : les voilées en première ligne, les hommes derrière, on croit voir les mêmes (ou leurs frères et sœurs) qui sifflaient la
Marseillaise, qui défilaient avec des drapeaux étrangers en remplaçant les drapeaux français à divers occasions « festives ».


Et la faiblesse sinon la couardise des pouvoirs publique leur donnent l’envie de continuer, de faire plus dans le même sens ; quand la guerre civile éclatera il ne faudra
pas s'étonner…


Sorel


PS Avec des excuses pour mon retardement ; j’apprends que certains  manifestants  criaient déjà « c’est la guerre »


Si les braves types qui manifestaient courageusement sur les pavés de nos villes, dans notre (trop) tolérant pays avaient eu à cœur de défendre la population de Gaza,
pourquoi ne sont-ils pas allés se battre sur place ? C'est plus halal de combattre l'allaouite Assad que les mécréants israéliens ?