Incorrigible socialiste!

Publié le 5 Février 2008

undefinedMonsieur Georges Frèche imminent socialiste Président de la région du Languedoc et ancien Maire de Montpellier veut ériger une statue de Lénine à Montpellier car, dit-il, il fût un personnage du 20 siècle.
Le personnage George Frèche est outrancier et un rien démagogue. Le parti socialiste condamne mollement. En effet il reste dans sa région incontournable et l’on sait bien que ce parti politique mangera du chapeau pour prix d’une éventuelle victoire dans cette ville. A chacun sa conscience.
Pour autant, considérer Lénine comme un personnage important revient à considérer un dictateur sanguinaire comme un homme politique normal. Pourquoi pas Hitler pendant qu’il y est. Car enfin, cet homme s’est montré d’une cruauté sans nom ! C’est lui qui disait :
- « Dans chaque territoire, désignez je n’ai pas dit prenez mais désignez des otages (…) les otages répondent par leur vie du payement de l’impôt dans les plus brefs délais » Œuvre complète de Lénine 4em édition, tome 36, page 448.
- « Il faut étendre l’application de la fusillade » Œuvre complète de Lénine 5em édition, tome 45, page 189.
« Il est indispensable d’organiser une garde rapprochée faites de gens sûrs et bien choisis afin d’instaurer une terreur impitoyable et massive contre les Koulaks, les curés et les gardes blancs. Enfermez les éléments douteux dans des camps de concentration en dehors de la ville » Œuvre complète de Lénine 4em édition, tome 29, page 448-449.
« Tant que nous n’appliquerons pas la terreur par des exécutions sur place, nous n’arriverons à rien. Il vaut mieux exterminer 100 innocents que de manquer un coupable » (Lénine 1918)
Les œuvres de Lénine dans l’horreur valent largement celles de Hitler. Pour autant, les condamnations médiatiques des socialistes et de la gauche en général sont effroyablement discrètes voire silencieuses concernant le projet de leur ami, ancien Maoïste, George Frèche!
 
Tous les amateurs d’histoire vous diront que le fascisme et le nazisme furent des avatars des socialistes bolcheviques. Mussolini faisait parti du bureau politique des socialistes italiens avant la première guerre mondiale et Hitler, grand admirateur de Mussolini en 1923, développa sa théorie nationale-socialiste après son coups d’état manqué en 1923 . Un programme qui fit les ravages que l’on sait en Allemagne d'abord et dans le monde.
Tous le savent ! Sauf nos intellectuels de gauche sympathisant hier de Lénine adorateur de Mao et convertis depuis peu au libéralisme ou au socialisme bon teint.
Tous, sauf la plus grande partie du bon peuple subjugué par les faiseurs d’opinions médiatiques souvent incultes et fasciné par les paillettes de l’humanitaire du show-biz.
 
Il faut savoir qu’il est difficile d’échapper aux réflexes et réminiscences de sa jeunesse ! Demandez à George Frèche !
 
L'homme de l'avenir sera celui qui aura la plus longue mémoire disait Nietzsche. La jeunesse porte des tee-shirts à l’effigie du Che en ignorant qu’à Cuba, il fit fusiller des gamins de 13ans pour l’exemple !
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard 07/02/2008 22:00

Merci Elisabeth! Tu connais de visu le personnage! Que penses-tu de cette idée de mettre sanguinaire Lénine à Montpellier?

elisabeth 07/02/2008 11:30

Bonjour Gérard,
Oui, en effet, FRECHE est une figure !!!! Il est là, en tant que maire depuis 1979 à MONTPELLIER puis en tant que Président du Conseil Régional. J'ai eu un cours de droit commercial à la Fac dans une salle près de l'amphi où il donnait un cours de droit public. Je peux te dire qu'avec le micro, on entendait pas toujours ce que disait notre prof. Il parlait bien sûr beaucoup plus de son expérience en tant que maire aux étudiants. Mon fils a eu d'ailleurs quelques cours avec lui. FRECHE les faisaient habillé d'une tunique rouge d'avocat....