L'Eglise Anglicane dérape?

Publié le 8 Février 2008

undefinedLa religion Anglicane a trouvé son origine dans la volonté d'Henri VIII d'Angleterre de passer outre au refus du Pape Catholique et Romain de permettre son divorce.
Quelques siècles plus tard, l'Archevêque anglican de Cantorbery Williams déclare qu'il "est inévitable" de reconnaître l'application en Grande Bretagne de certaines dispositions de la Charia et particulièrement sur le droit conjugal et le droit financier! 
Stupeur chez les britanniques.
Sur sa lancée, il explique que "la Grande Bretagne devait accepter que certains citoyens ne se sentent pas concernés par le droit britannique"! 
Devant la levée de boucliers il précise qu'il n'est pas pour les  châtiments comme ceux pratiqués en Arabie Saoudite! Il n'en reste pas moins que la Charia est issu du Coran et que, prit à la lettre, il n'est pas très favorable, c'est le moins que l'on puisse dire, aux femmes! Pour mémoire:
Il faut le témoignage de deux femmes pour l'équivalent de la parole d'un homme! 
La femme adultère est lapidée sur la place publique!
Elle peut être répudié et restera mineure à vie, etc.
La question est: 
Faut-il aménager nos lois pour qu'une minorité religieuse puisse appliquer les siennes?
Pourquoi l'Islam seulement et pas l'Hindouisme et autres religions et traditions?
Bien sûr il n'est pas question de faire un procès d'intention mais il en reste pas moins qu'il ne s'agirait pas pour les hommes en général mais surtout pour les femmes (particulièrement les musulmanes) qui n'ont rien à espérer de cette "avancée" de l'archevêque William, d'un progrès social.
Fort heureusement, il reste en Angleterre, des hommes de bon sens et de toutes religions pour condamner fortement ces propos! 
Pourtant, en Angleterre contrairement à la France, le communautarisme est un fait. Beaucoup d'anglais contestent d'ailleurs le fait qu'il y ait désormais des "Zones interdites" aux non-musulmans. En France nous n'en sommes pas là! Enfin espérons-le.
Cela démontre quand même un état d'esprit certain dans nos pays Européens ou le religieux n'est pas abordé avec pragmatisme. N'est pas considéré, de fait, comme relevant du domaine privé. Pire, les propos de l'Archevêque expliquent aux millions de musulmans qui vivent tranquillement leur religion en dehors de tous les extrémismes que finalement, c'est le radicalisme qui aurait raison par rapport aux lois civiles! Pour le coups, ce serait un véritable retour en arrière!
L'enfer est pavé de bonnes intentions dit-on! L’Archevêque devrait le savoir!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Brice Jacques 08/02/2008 21:19

Cher Jacques. C'est tout le débat! Nos politiques Français et Européens de droite comme de gauche hormis peut-être Nicolas Sarkozy même timidement, ne veulent pas aborder. La peur d'être taxé d'extrémisme fait que beaucoup vous approuveraient en coulise mais affirment le contraire en public! C'est ce que j'appellerai un manque de courage politique! C'est ainsi que, peu à peu, l'on arrive aux abérations de l'Archevëque!

Brice Jacques 08/02/2008 21:13

Jean-Pierre Reveau dénonce l’insupportable mépris des Catholiques dont fait preuve le conseil régional en servant de la viande un vendredi de carême. Le président de l’assemblée socialiste Michel Vauzelle, interpellé sur ce scandale en séance plénière, n’a pas craint d’invoquer la laïcité.
Sans doute est-ce aussi au nom de la laïcité que le porc est interdit dans nombre d’écoles de la République, qu’on impose la viande halal dans certains lycées, et qu’on interdit de distribuer la soupe populaire au cochon. Incapable de répondre, le président socialiste Michel Vauzelle s’est empressé de reprendre l’ordre du jour...
Personnellement je ne suis pas choqué que l’on distribue de la viande à l’école le vendredi de Carême mais pourquoi deux poids et deux mesure ?