Municipale à Puteaux (suite)

Publié le 18 Février 2008

Par deux fois Monsieur Christophe Grèbert me fait les honneurs de sa une! 
undefinedJe l'avais quelque peu oublié le brave homme. J'avais collé à son programme jour après jour, démontant et démontrant la vacuité de ses propositions soient déjà réalisées ou en passe de l'être. Il m'avait d'ailleurs beaucoup fait rire avec cette fameuse passerelle irréalisable pour franchir la seine du fait des démolitions de bâtiments à faire côté Puteaux. Qu'importe, plus c'est gros plus ça marche a t’il pensé! Et puis, les gens ont la mémoire courte dans l'ensemble! Ils oublient si facilement.
Bref, je dois lui manquer à Monsieur Grébert.


A cette époque je lui disais ma façon de penser. Je tentais même de faire des commentaires sur son site mais, "la victime" permanente censure tout ce qui ne lui convient pas! C'est ainsi.
A cette époque, dans son intérêt, je lui signalais sa crise d’ego. Sur son site il déclarait sans même se rendre compte de l’énormité :
« Quand j'ai lancé Monputeaux, le blog d'un Putéolien qui a décidé de l'ouvrir", en 2002, je ne me doutais pas que j'allais inspirer tant d'autres blogueurs !
Les "Mon" et les "Ma" suivis de noms de communes sont désormais nombreux. » Je lui disais combien il était mignon l’amuseur prétendant au trône. 
Hors lui-même qui est-il ? Lorsqu’il s’agissait d’être présent à Puteaux pour défendre une cause juste comme la lutte contre le SIDA ou était-il ? Absent ! C'est un fait. Gouverner une ville ne doit pas faire l'objet de sautes d'humeur.
homme_007.gif
Il se plaît dans la négation, dans l’opposition à tout.  Tellement d’ailleurs, qu’il est, paraît-il, opposé à sa famille politique. Monsieur dit ne plus être socialiste ! Il n’est plus à gauche? Mais où est-il le bon samaritain ? 
Je vous le déclare, il est un socialiste qui veut ratisser large, glaner les voix de Bayrou l'évanescent, faire son trou dans ce fameux Centre parfait, nouvelle pierre philosophale des temps modernes! Les gens du Modem sont partout sur sa liste. Tous très jeunes la plupart et sans expérience de gestion ou même de culture politique Putéolienne à part la voix de l'I-Maître. Cet homme est un caméléon! Orange en surface mais rose socialiste à l'intèrieur! Grébertiste avant tout!
 
Souvenons tout de même que l'I-Maître a défendu Madame Royal, après l’avoir combattu si vigoureusement. Elle avait du charme à défaut de programme. Elle commettait des bourdes énormes ! Il a un programme nous fait-il croire! Quant aux bourdes.

Je voulais vous dire main_008.gifMonsieur Christophe Grébert, je suis fatigué que vous alliez cherchez chez moi de la matière à votre campagne nauséabonde contre Joëlle Ceccaldi-Raynaud.  
Non, Joëlle Ceccaldi-raynaud ne pas "oublié" comme vous le prétendez! C'est un choix. Joëlle est une amie et une femme de parole. Elle est forte et a la puissance pour gérer cette ville. Elle a toute ma confiance!
Mais vous, qui êtes-vous finalement pour vous dresser en donneur de leçons et de constats? 
Vous n'avez jamais osé me répondre?
Vous n'avez jamais accepté un débat ni même un commentaire sur votre site!

Qui êtes-il ?
Voilà ce que j'en pense !
Un citoyen suffisamment intelligent pour avoir su surfer sur les erreurs d'un vieux monsieur Maire de Puteaux à l'époque qui ne supportait pas la contradiction! Nous étions beaucoup et je n'étais pas le dernier au Conseil avec
Joëlle Ceccaldi-Raynaud à nous opposé à l'ancien maire devinant le piège de la victimisation! Nous ne fûmes pas entendu!
Le blog n'était pas un média répandu voire connu. Les deux opportunités se mirent à sa portée. Pour autant, Monsieur Grébert n'est pas le "grand homme que toute la ville de Puteaux attend tel un messie! Bien sûr que non! 
Notre ville est bien gérée actuellement. Il le sait bien. C'est le pouvoir qu'il cherche... tout simplement. 
Notre ville est gérée je le répète par une femme qui a la puissance de travail pour le faire et les équipes compétentes pour la soutenir. Tous sont des gens aguerris!

Le bougre est un malin. Beaucoup de ses colistiers sont de jeunes personnes qui n'ont pas connu le Puteaux d'avant! Je lis leur déclaration avec intérêt. Beaucoup de sincérité semble t'il. Mais il me semble entendre la voix de l'I-Maître. 
Par quel étrange façon des femmes et des hommes ayant un bon niveau dans l'ensemble ne peuvent t'il se rendre compte de leur mimétismes. Faîtes l'expérience c'est saisissant! Toujours la même antienne. Digne d'un lavage de la vieille époque. 

engrena_003.gifObserver son site sandwich! Afin de faire plus riche, il présente une proposition entre deux colistiers (
il en faut 43 - il a de la marge)
 comme des tranches de jambons. Pour y mettre un peu de sel ou de moutarde, il assaisonne avec du "scandaleux", du "juteux" à son sens et le tour est joué! Il a de la nouveauté! 
Bon sang, il me prend pour sa salière. Son piment de table! Arhg... Je suis dégoûté...

Toute son argumentation tourne autour d'un effet miroir! Par exemple:
1/ Il appelle au rassemblement « de tous les Putéoliens qui désirent une ville mieux gérée, une ville plus belle, plus démocratique, où les questions de solidarité, d'emploi, d'éducation, d'écologie, de la culture et du sport soient enfin traitées avec sérieux et intelligence »
Heureusement, la majorité actuelle n’a pas attendu cette déclaration de principe pour être devenue ces dernières années (après une gestion calamiteuse des socialistes de l’époque) une ville bien gérée, une ville plus belle, une ville ou ne règne pas la dictature du prolétariat ou autres, ou la solidarité auprès de la jeunesse et de nos anciens est réelle, ou l’éducation de notre jeunesse est prise en compte comme peuvent le constater tous les parents d’élèves du primaire ou les centres culturels. Sa maison de l’emploi, la culture et le sport pour tous sont à la pointe à Puteaux comme le prouve toutes les activités dispensées aux Palais de la culture ou du sport sans compter les autres palais de la danse, etc.
Il enfonce les portes ouvertes avec un grand naturel nonchalant. L'essentiel n'est-il pas d'exister?
Il nous dit la main sur le cœur :
 2/ «  Nous devons nous fixer pour objectif l'excellence. Parce que lorsque nous avons la chance d'avoir les moyens financiers qui sont ceux de notre commune, c'est l'excellence que nous devons vise ».
Ravi qu'il ne crache plus sur la richesse de la ville ! Espérons que ce ne soit pas dans l’espoir d’en vider les caisses ! Nous savons bien cette frénésie qui prend nos socialistes, même repentis. 
Il suffit, pour s'en convaincre, de lire la réaction de Nadine Jeanne au dernier Conseil Municipal sur le fait que donner 17,5 millions d'€uros aux villes "dites pauvres" est encore insuffisant. Rigolez pas Mesdames et Messieurs c'est de votre argent qu'elle parle!
D'ailleurs, Monsieur Grébert n'a pas été gentil de la trahir elle qui s'était donné à fond pour le soutenir. 
Prétendant au métier de Maire et déjà une entaille sur le manche du pistolet!
Attention les jeunes poulets du Modem
! (Sourire)!chat_001.gif

Gérard Brazon
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article