Joëlle Ceccaldi-Raynaud toujours très digne peut être fière! Les Putéoliens la soutiennent malgré une adversité souvent indigne!

Publié le 11 Mars 2008

Comme je le disais dans ma précédente note, Monsieur Christophe Grébert ne manque pas d'air en s'étonnant que la liste PS refuse de Geb2.jpgfusionner avec la sienne. Comment Monsieur Stéphane Vazia pourrait-il oublier que c'est Monsieur Grébert qui lui a coupé les ailes en se présentant sans étiquette avec d'autres! C'est en poursuivant son ambition d'être Maire de la ville qu'il a en réalité refusé à son ancien parti politique de progresser! Qu'il ne soit pas étonné de ce refus car, en fait, même s'ils sont socialistes, ils ne sont pas pour autant idiots! 
Ils ont l'avenir et la stabilité d'un parti! Monsieur Grébert n'a plus rien hormis son échec et des élus potentiels! Mais peut-être décidera t'il de revenir au bercail socialiste d'origine et tenter à la manière de Ségolène Royal de jouer sur son score pour une prise de pouvoir dans la section socialistes de Puteaux! Ses colistiers le suivront-ils ? L'avenir le dira!

Pour le présent, c'est un parfait écoeurement que je ressens devant "La
responsabilité - pleinement assumée (Donc seul et sans l'avis de personne) - de rencontrer Monsieur Charles Ceccaldi-Raynaud. Malgré les événements passés qui nous ont opposés,(Le traiter d'élu indigne entre autres sur FR3j'ai acceptéundefined de l'entendre (un peu prétentieux le Monsieur) et d'engager avec lui une discussion très ouverte, (je l'imagine la discussion - sourireayant toujours à l'esprit le but ultime de cette élection : changer la majorité à Puteaux, (Tuer politiquement sa propre fille pour l'un et satisfaire une ambition démesurée pour l'autre) travailler pour l'avenir et dans l'intérêt des habitants, rassembler pour gagner.Bien entendu dans un grand sacrifice personnelL'ancien maire m'a proposé une liste d'union.(Incroyable ce qu'est capable cet homme) Cette discussion n'a pas abouti. Sa présence sur ma liste n'aurait pas été comprise. (C'était si évident que l'ambition de Monsieur Grébert a dû l'aveugler au point de ne pas s'en rendre compte tout de suite! Ou pire de se moquer de ses électeurs et autres colistiers!

Mais le pire est à venir! C'est la déclaration de Monsieur Charles Ceccaldi-Raynaud toujours dans le mode habituel de sa guerre personnelle qu'il mène à la chair de sa chair, au sang de son sang! Là ou il devrait être fier il s'attriste! 
Et il le dit:
"Mon premier réflexe a été l’Adieu. (Pourquoi ne pas l'avoir fait ! Cela aurait été honorable) C’était commode et triste tout à la fois. ( Cela aurait été surtout bien plus digne pour cet homme)
Ma liste donne à la population la possibilité de se ressaisir. (
Il insiste et fait semblant de na pas avoir compris que la population ne veut plus de lui!
)undefined
Les votes nuls sont nombreux. Les abstentionnistes aussi. (
C'est très exagéré
)
Même si elle est en tête, (
Hé oui) à la faveur d’un clientélisme humiliant, ( Existe t'il un clientélisme honorable ? - Toujours ce même propos servi à toutes les sauces jusqu'à satiété) le Maire sortant n’a pas pu réunir la majorité au premier tour. (Et pour cause puisqu'il aura tout fait pour détruire politiquement sa propre fille)

En conclusion,
 ce deuxième tour découvre désormais aux yeux des Putéoliens les réalités des ambitions des uns et les réelles motivations des autres! Saines et naturelles pour certains et véritablement désespérées pour les autres au point de perdre le sens du commun!
Je ne suis pas sûr que les enjeux justifient une telle débauche d'abandon de dignité !
La politique ce n'est pas ça!
La politique ne retrouvera son aura que lorsque des adversaires politiques seront en mesure de reconnaître leur défaite et admettre la victoire de ceux qu'ils ont combattu!
La politique ce n'est pas la guerre!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard 12/03/2008 21:07

Merci "àbiensûr"
J'ai apprécié le niveau du commentaire! Exellent. Vraiment.
Gérard

Gérard 12/03/2008 21:05

Frédéric.
Je comprends votre déception! Votre amertume. Il est toujours difficile d'admettre une défaite surtout lorsque l'on croit en son combat! Mais...
il vous faudra aller plus loin et admettre votre erreur d'analyse pour le moins ou votre erreur dans le choix de votre candidat!
Monsieur Grébert vous a trompé! C'est une évidence. Analyser plus tard tous ses écrits et vous le constaterez!
Mais au delà, n'êtes-vous pas choqué (vous n'en parlez pas) de cette approche envers le candidat Charles Ceccaldi-Raynaud qu'il avait tellement villipendé!
Je ne suis pas socialiste (loin s'en faut) mais j'avoue qu'ils (les socialistes) se sont comportés d'une manière digne contrairement à Charles Ceccaldi-Raynaud et Christophe Grébert!
Je ne connais pas Stéphane Vazia et donc je ne puis savoir son caractère ni son état d'esprit. Par contre je connais Monsieur Grébert et je sais que cet homme à un égo démesuré et une ambition au même niveau! Ce n'est pas un défaut de fond certes mais en politique, cela veut souvent dire qu'il utilisera tous les moyens pour aller au bout de son ambition!
Joëlle pourra gérer la ville!
Monsieur Grébert vous fera rentrer dans une guerre de tranchées ou vous allez vous épuiser! Il utilisera tous les moyens non pas pour faire avancer un dossier mais pour prouver qu'il a raison de s'y opposer! Par définition, par obstruction, pour être l'oppossant de la ville et continuer à flatter son égo et exister encore! Encore et toujours!
Bien à vous Frédéric

Roger 12/03/2008 20:47

la partie de l iceberg se devoile enfin
il vient de devoiler ses ambitions n hesitant pas a essayer d imposer pour arriver a ses fins des alliances avec ses amis '(ps) soit disant qui lui on claquer la porte au nez et pire encore avec son ennemi de toujous( ccr) c est vraiment un imbecile ! il n a aucune scrupule et aucun respects pour ses electeurs qui on crut a ses discours plus dure sera la chute monsieur greber !!!!!!(( comme aurait coluche tchao pantin) la politique ce n est pas cela ta soif de pouvoir te conduit a ta perte pauvre petit journaliste qui avec certain de ses amis des bas etages de la presse invites a sa demande cherchant un scoop pour leurs jounaux ecrits et televiser sachant qu il provoquerai des reactions suite a ses farces collegiennes et caprice de petit garcon gate n on pas hesiter a alimenter la presse j espere qu au soir du 16 03 2008 il tirera
les conclusions de sa deroute et sa defaite ses erreurs politiciennes citees plus haut seront par le vote du 16 03 08 sanctionnees par les puteoliens l nous n aimons pas les girouettes !!!! allez joelle !!!i

maisbiensur 12/03/2008 16:56

Oui les électeurs jugeront...mais encore faut-il qu'ils aient accès aux véritables informations. Je ne suis pas socialiste mais au vu de la dignité de leur campagne, j'ai du respect pour cette équipe. Ils n'ont, à la différence de Charles Ceccaldi ou de Christophe Grébert, pas fait une campagne uniquement basée sur des attaques ad hominem.Je pense que Monsieur Grébert a montré son vrai visage en étant prêt à pactiser avec celui qu'il a fait passer pour le diable pendant des années...j'ignore ce qui a fait échouer ce projet d'alliance contre-nature, sans doute sont-ils trop semblables pour s'entendre ?
En tous cas, cela m'a confirmé que ces deux-là ne respectent ni les valeurs qu'ils semblent défendre,ni leurs anciens amis, ni leurs électeurs, ni leur propre famille en ce qui concerne Monsieur Ceccaldi...je me demande comment ils font pour se respecter eux-mêmes...mais je dois être naïve pour croire que le respect est une chose importante en Politique !

Frédéric-Michel Chevalier (FredChe92) 12/03/2008 16:03

@maibiensur
Si Christophe Grébert était si avide de pouvoir et intéressé par sa seule "petite personne" comme vous le dites, il aurait accepté toutes les exigences de M. Vazia car celui-ci lui laissait la tête de liste. Il aurait peut-être eu plus de chance de s'assoir dans le fauteuil de maire.
Au lieu de cela, Christophe Grébert a voulu rester fidèle à ce qu'il avait présenté aux électeurs : une liste de large rassemblement citoyen et en préserver les équilibres. Le PS n'a pas voulu reconnaître que certains de ses membres étaient déjà sur la liste. Dès lors, fallait-il évincer ceux qui avaient travaillé au projet de l'équipe Puteaux Ensemble et auprès des Putéoliens pour céder la place à quelques apparatchiks du PS.
Monsieur Vazia a dupé tout le monde dans cette affaire. Mardi à 11h il avait déjà déposé sa liste en Préfecture, mais continuait à faire semblant de négocier... "Semblant", comme depuis le début. Il n'a jamais voulu de fusion. Il n'a jamais voulu (ni cru) à une victoire. Comment les électeurs de gauche pourront-ils faire encore confiance à cet homme ? Sa seule préoccupation est de préserver ce qui reste des ruines du PS, plutôt que de bâtir une alternative majoritaire pour changer Puteaux. Les électeurs jugeront !

maisbiensur 12/03/2008 12:42

A la différence du commentaire précédent, je trouve plutôt que Monsieur Vazia a eu une attitude très appropriée face à l'ambition démesurée de ce Monsieur Grébert qui se croit tout permis...sa malhonnêteté intellectuelle et son goût avide du pouvoir sont enfin mis à jour ! Après avoir déversé pendant des années ses flots de haine sur la famille Ceccaldi, le voici prêt uniquement par calcul politique à s'allier avec celui qu'il a si longtemps critiqué...tout cela est abject et indéfendable ! Finalement ce Monsieur Grébert ne défend qu'une seule cause : la sienne ! Après avoir trahi ceux qu'il appelait il n'y a pas si longtemps ses amis : le PS, il trahi ses électeurs qui ont crû en sa bonne foi....
Monsieur Grébert affirme sur son site que 52 % des électeurs n'ont pas voté pour Joëlle Ceccaldi, il a omis de préciser que 78 % ne veulent pas de lui....si on parle chiffre, on va jusqu'au bout de sa logique !
L'avenir de Puteaux ensemble ne sera certainement pas radieux en employant des méthodes aussi viles ! La fin ne justifie pas TOUS les moyens...C'est dommage pour ceux qui sont certainement sincères dans la démarche citoyenne.

Frédéric-Michel Chevalier (FredChe92) 12/03/2008 01:13

Gérard,
Vous avez raison, il faut savoir reconnaître sa défaite. Mais il n'y a défaite que lorsque la bataille a fini d'être livrée. Ce n'est pas le cas. Il faudra attendre dimanche soir et ce soir là il y aura un vainqueur et des vaincus.
Pour l'heure, les vaincus, ce sont vos "amis" socialistes, ceux qui ont, à vos yeux "l'avenir et la stabilité d'un parti". Quelle sollicitude de votre part ! Elle est belle l'alliance objective des Ceccaldistes filles et du PS pour préserver le système des appareils. On n'est pas si loin de l'opposition créée, choisie et achetée par CCR.
Pour l'un comme pour l'autre, Puteaux Ensemble est la menace. Voir les citoyens prendre en main leur destin et devenir la première force d'opposition dérange. Or la réalité c'est le score pitoyable de Monsieur Vazia dont l'arrogance n'a d'égal que le sectarisme. Il réussit la performance de faire moins que ce qu'à fait le PS en pleine vague bleue. Et ce, alors que ses camarades du PS cartonnent dans la France entière. Pauvre Monsieur Vazia, je n'aimerais pas être à sa place. Il doit raser les murs dans les instances fédérales et nationales. Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas. C'est vrai qu'il dit lui même qu'il n'a aucune ambition personnelle et qu'il s'est présenté uniquement parce-que Nadine Jeanne le lui a demandé. Dont acte !
Heureusement, il y a des socialistes de qualité. Je veux dire des socialistes qui ont de compétences, une capacité à administrer. Ceux avec lesquels, empruntant la démarche de Nicolas Sarkozy, on peut faire l'ouverture pour faire bouger les lignes. Mais ceux-là ont déjà rejoint Puteaux Ensemble depuis longtemps. Et qu'à fait ce brave Monsieur Vazia ? Il les a exclus ! Alors pas étonnant qu'il ne fasse que 16 % et il ne mérite pas plus de 10 % dimanche prochain. C'est le prix à payer pour une gauche qui a choisi la voie de l'extrême gauche, de l'alliance avec les communistes et la LCR.
Quant à l'avenir de Puteaux Ensemble, rassurez vous, il ne peut qu'être radieu. Nos élus et toute l'équipe travailleront à défendre les Putéoliens et à faire en sorte que la démocratie soit respectée à Puteaux. Madame Joëlle Ceccaldi ne pourra plus faire ce qu'elle veut et devra apprendre à composer avec une opposition autrement plus forte, compétente et efficace que la molle opposition de Nadine Jeanne qui critique et s'abstient dans les votes. Son seul mérite est d'avoir tenu 7 ans, seule, abandonnée de ses colistiers qui ne siégeaient quasiment pas, face au rouleau compresseur du système Ceccaldi.