Municipales de Puteaux: Les derniers coups de griffes et autres coups de pieds!

Publié le 13 Mars 2008

Les Putéoliens ne sont pas des pigeons:pigeons2.gif


Je viens de recevoir les déclarations des candidats
et je canon0.gifm’aperçois que Monsieur Stéphane Vazia qui s’était montré jusqu’ici courtois démontre désormais qu’il est capable, lui aussi, de frapper en dessous de la ceinture !
Il nous parle des valeurs de la gauche sans doute pour parler de ce moralisme pesant et habituel qui impose le politiquement correct destructeur de libres pensées.
Nous décrit le « peuple de gauche » par rapport aux « bourgeois capitaliste » du 19em siècle comme si le « peuple de gauche » ne s’était pas rendu compte que ceux qui parlent en son nom depuis des années sont tous bien logés et nantis et dégustent le champagne dans les salons dorés du pouvoir, de la Mairie de Paris ou du 16em ! « N’est-ce pas très cher, comment font-il pour vivre avec le SMIC ? »
Car en fait, le « peuple de gauche » s’il y en avait un, sait bien le laxisme concernant la sécurité, l’augmentation permanente des impôts, l’idéologie permanente comme pour l’éducation nationale qui a aboutie à ce que plusieurs générations d’enfants ne maîtrisent même plus la langue et la culture française. euro20.gifAlors comment trouver des emplois après ?
Il sait aussi le soutien permanent à ceux qui sont, pour le socialiste bien pensant, des « victimes » ! Ceux qui agressent, terrorisent le citoyen qui rentre du travail, brûlent les voitures de leurs voisins achetées à crédit. Des « Victimes » sous les prétextes tendancieux que la police n’est pas respectueuse, la justice n’est pas juste,  la société insensible, etc. Monsieur Stéphane Vazia vous avez la mémoire courte ! Le peuple de Puteaux n’est pas naïf ! Elle est là votre réponse ! Vous posez la question de savoir pourquoi la gauche progresse partout (ce qui est faux) et pas à Puteaux en accusant les Putéoliens de stupidité !
 
Pensez-vous vraiment qu’ils voteraient Joëlle Ceccaldi-Raynaud en undefinedvoyant « l’opacité, du clientélisme, de la démagogie, des fontaines bleues, des fêtes privées » ? Vous décrivez la Féerie Impériale du second Empire ! C’est petit.
Vous concluez sur un message de Bertrand Delanoë qui a réussi la prouesse d’endetter Paris depuis qu’il est Maire de la Capital!
Vous êtes d’une tristesse affligeante !  Vous êtes sans intérêt !
 
Que pourrais-je de plus sur Monsieur Christophe Grébert ! Il parle des élus qui méprisent les Putéoliens! 
Je suis encore un élu et je n’ai jamais méprisé personne ! Je n’ai jamais entendu, bien au contraire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud mépriser qui que soit !
Il est fier de 4130 voix qui lui donne, pense t’il, le droit de tout affirmer ! Comme de dire qu’il faut mener des politiques intelligentes comme si jusqu’ici la Municipalité avait mené des politiques idiotes ! Les Putéoliens le marteaux7.gifsavent, regardent autour d’eux et constatent que les politiques menées n’ont pas été stupides ! « Plus rien ne sera comme avant, une force s’est levé » comme nous dirait le boulanger. 
Comme un pain auquel il aura oublié de mettre le sel et la levure ! CQFD
 
Fais-je aborder la réclame de Charles Ceccaldi-Raynaud ? 
Il n’a pas fait ce que son premier réflexe lui recommandait. C’est dommage. Il aurait dû dire adieu et se retirait ! Dire adieu au peuple de Puteaux après tant de longues années à son service ! Reconnaître sa défaite et accepter que sa fille, la chair de sa chair, le sang de son sang continue l’œuvre entamée par lui-même!
Il aurait dû être fier et au lieu de cela, il poursuit son infanticide outils_clefs4.gifpolitique ! J’ai toujours cette grande tristesse devant ce désastre affectif et politique !
 
Gérard Brazon
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article