Rubrique poésie: La vie comme un billard?

Publié le 30 Mars 2008

Le billard

Equilibre, doutes, angoisses. La clepsydre s'écoule.

Mais de qui est le temps compté? Et qui le sait?

Un joueur suprême sur le billard lance les boules.

Blanche, rouge ou noir. Les bandes sur les côtés

Et puis aux quatre coins, les sorties programmées

Définitives. La fin du jeu. Terminé.

C'est le joueur qui décide. Tu vas et tu roules

Tu heurtes la bande à droite pour rebondir. Touché.

Ce n'est pas toi qui décides. Où qui peut juger.

Tu n'es qu'une boule sur un tapis vert usé.

Illusions du mouvement. Chemin tout tracé.

Alors,

On parle, on objecte. On affirme nos vérités.

On conteste, proteste, refuse. Mais rien n'y fait.

Quatre coins et toutes les sorties sont assurées.

Une dernière bientôt. Tu roules, touché, évacué!

C'est le silence désormais. Qu'il y a t il après?

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Michèle CAILLET 02/04/2008 22:09

Gérard, ce n'est pas Laura qui a écrit mais Michèle ;-)

A bientôt,
Michèle

Michèle CAILLET 02/04/2008 21:52

Coucou Gérard,

Je suis de retour de la Clinique Cardiologique où j'ai été hospitalisée en urgence la semaine dernière et je me suis empressée de parcourir ton blog.

Une fois de plus, je viens d'apprécier ce poème que tu as écrit, et une fois de plus, je vais le faire paraître sur mon blog ;-)

Bisous et amicalement,
Michèle

Gérard 01/04/2008 20:10

Avec plaisir tu me feai honneur!
Je t'embrasse Laura
Gérard

Annie 01/04/2008 20:07

Tu me ferais honneur et plaisir! Je t'embrasse Laura

laura 01/04/2008 19:23

bRAVO Gérard; un tag sur mon blog si ça te dit...

Annie 31/03/2008 10:27

Belle cette association avec une femme poète... Tu sais t'entourer mon grand, bravo !
Bisous doux et belle journée