Réponse à une lectrice!

Publié le 2 Avril 2008

Mon site se veut de  Poésie et de "libre expression". Hé oui!

C'est toujours vrai qu'il est difficile de faire passer une information qui ne soit pas dans le droit fil de la "pensée correcte" sans être taxé ou soupçonné. La dictature et le formatage de la pensée cher à Orwell!

Lorsque j'ai écrit un poème sur Mama Galédou vous n'avez rien dit! J'étais sûrement dans le droit fil de la pensée autorisée! (sourire)

Faut-il vous rappeler que je ne suis pas l'auteur de ce site! Pour autant, il révèle des faits!

Cela dit, je sais bien que la misère de l'Afrique est toute relative pour les dirigeants et bien réelle pour les populations! C'est un autre fait! C'est surtout le cynisme des propos contenus sur ce site qui m'a choqué. Pas vous apparemment! (Il est vrai que vous n'avez sûrement pas poussé la curiosité d'allez voir ce que des sénégalais écrivent sur la façon d'appréhender l'immigration).

Pour le reste je n'ai pas eu votre opinion sur les poésies qui parsèment mon blog mais là aussi, vous n'avez sans doute pas eu la curiosité de venir et d'approfondir!

Moi je l'ai fait pour le vôtre.

Il faut accepter les différences disent beaucoup de belles âme! Pourquoi pas mais il est étonnant que cette acceptation soit sélective! Vous ne croyez pas!

Bien à vous

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Gérard 07/04/2008 19:41

Cher Laurent.
Vous avez raison sur le cynisme. Quand vous cliquez sur le site: http://www.senegalaisement.com/senegal/venir_en_france.php
on constate une page ou il est décrit avec un cynisme consumé les 6 façons de venir en Europe et particulièrement en France. Sur la façon de traiter les femmes de 45 ans qui viendraient au Sénégal afin de rencontrer des sénégalais. C'est décrit avec "cynisme" et pour tout dire insultant pour nos compatriotes.
Cathy faisait remarquer qu'elle avait des doutes sur la page de ce site Web. J'avoue ne pas être un bon technicien du Web pour découvrir des éventuels coups de vices si toutefois il y en avait un.
Le cynisme (Kuon: Chien en grec) nous vient de philosophes grecs que l'on appelait les philosophes chiens. Diogène en faisait partie. Le respect des autres n'était pas leur soucis premier. Le cynique aboie et mord et ne s'encombre pas de bagages inutile.
En effet, l'immigration est un vaste sujet qui devenu impossibe y compris de manière policée. Il y a des mots interdits, des sujets interdits, des propos interdits, des opinions interdites, des comportements interdits. Et en général toutes ces interdictions se trouvent dans le champs de l'immigration.
Combien d'immigrés: Interdit
Combien rapporte t'elle: Interdit
Combien coûte t'elle: Interdit
Faut-il plus ou moins d'immigrés: Possible mais avec beaucoup précautions verbales.
C'est aussi cela le cynisme. Faire mais ne pas commenter.
Alors si est possible de dire qu'il existe des sites cynique qui traitent de l'immigration je le fais savoir. Est-ce du cynisme? (sourire)
Dans tous les cas je suis ravi de votre commentaire et vais aller sur votre site afin de faire votre connaisance.
Bien à vous Laurent

Laurent Meliz 06/04/2008 23:34

Pour des histoires d’opinion…
Vous avez touché là un point sensible ! je prendrais donc mon temps pour rédiger ce que je pense de l’immigration ultérieurement et sur mon blog plus longuement. Cathy vous annonce quelques mises en garde, quelques précautions à prendre si l’on veut bien sûr en parler très sérieusement, enfin du mieux que l’on peut, et encore donner son avis sur tout. Vous aimez jouer avec les mots, or lorsque vous en utilisez un vous connaissez sa force. Le mot « cynisme » mérite que l’on s’y attarde. Non pas pour abonder en votre sens, mais pour lancer le débat. J’ai donc cliqué sur le lien, et bizarrement le mot « humour » n’a pas été retenu… J’aimerai en savoir plus sur ce cynisme dont vous parlez. Et surtout ce cynisme qui vous choque. Je me demande en fait ce que vous avez perçu de choquant, vous parlez de faits ! Mais j’ai bien peur que vous assembliez des idées qui n’ont pas lieu d’être.

Cathy (Délit de Poésie) 02/04/2008 21:02

Gérard, je suis entièrement d'accord avec vous, y compris sur le fait que je n'ai pas poussé comme vous dites, mais pas la curiosité non, car je n'en manque pas, mais le nombre d'heures dans une journée
je reçois un déluge de mails, principalement par apport à la revue, et j'essaie de lire et de répondre à tout le monde, mais croyez-moi un clic c'est rapide et nous ne sommes que des humains, pas encore et heureusement des machines...
jusqu'à maintenant, j'ai lu ou parcouru pas mal de vos mails (vous en envoyez beaucoup) même si je n'y réponds pas mais là je dois dire que vous m'avez surprise, peut-être une question de formulation...
j'ai déjà parcouru votre site aussi, poésie notamment, et ça ne date pas d'hier
disons que vous êtes tombé un mauvais jour, que j'en suis en ce moment à une réflexion par rapport justement à tous ces mails, ces sollicitations diverses et variées, touts ses opinions à propos de tout, je m'interroge sur le fond, le sens, car finalement chacun tente de se faire entendre voire de se vendre (et je fais partie du lot donc je ne crache sur personne)
il y a juste qu'un moment il faut faire un tri,
pour des histoires d'opinions, je pense qu'il faudrait faire très attention (si on souhaite être compris évidemment, si on s'en fout, c'est plus un problème, mais vous aimez les mots comme moi, et pas seulement pour eux-mêmes j'imagine) donc je pense qu'il faudrait faire très attention à la façon dont on formule les choses ainsi qu'aux infos qu'on relaie, là aussi c'est facile, un simple clic... alors que les choses sont loins d'être aussi simples, je ne vous apprends rien et je n'ai nullement la prétention de le faire
il y a du noir et du blanc partout, sans jeu de mot déplacé, je ne le sais que trop bien... il faut essayer de comprendre, et puis peut être aussi arrêter d'avoir des avis sur tout... c'est impossible, et ne fait que rajouter à la confusion générale
disons que je suis allée vite en besogne mais dites vous bien que beaucoup d'autres le font aussi, surtout avec un outil tel qu'internet, et si moi j'ai réagi "contre" d'une façon impulsive, d'autres peuvent être bien trop d'accord sans avoir compris plus que moi le fond de l'histoire et de votre pensée... de nos jours, il y a danger sur les fausses idées que l'on se fait et qui sont propagées plus ou moins volontairement sur l'immigration...
le poème sur Mama Galédou vous voulez savoir ce que j'en pense ?
car je l'ai lu bien sûr... hormis la qualité du texte pour lui même, je l'ai simplement trouvé dans l'air du temps... en accord avec les médias du moment.. je ne dirais pas opportuniste car ce serait sans doute injuste, mais pourtant...
combien de poèmes sur le Tibet s'écrivent ils en ce moment ?
j'ai connu des Tibétains il y a déjà très longtemps de ça, j'ai parainné un jeune moine réfugié en Inde dont l'histoire pourrait faire un film, et des comme lui il y en a pleins.... des tas de films, ds tas de poèmes... jusqu'à maintenant le Tibet n'a pas intéressé grand monde... ou tjs les mêmes qui crient dans le désert...
Qui connait le journal Actualités tibétaines ? qui sait combien de femmes tibétaine sont été stérilisées pendant des années ? Pour ne prendre qu'un exemple du génocide pas que culturel en place depuis le 78 octobre 1950...
Qui sait ce qui se passe en Indonésie pour les Papous ? Que l'armée indonésienne balance de leurs avions, au dessus des villages, leurs chefs coutummiers vivants, pour terroriser les villageois ?
Qui sait le quotidien des exclus chez nous ?
On ne peut pas tout savoir, la libre expression c'est bien, mais je crois que nous devrions nous taire plus souvent et écouter simplement...
Méfiez vous des modes et de la pensée correcte justement, on parle bcp écologie aujourd'hui, mais on répète ce que certains disaient déjà dans les années 40, 50,60... qui les a écouté ?
On fait des émissions à gogo sur le bio... qu'en pensent ceux qui sont sur le terrain depuis 30, 40 ans et qui sont les derniers à être interrogés ?
Evidemment Femme Actuelle en sait certainement plus qu'eux.

et encore une chose, l'Afrique ne meut pas de sa misère, mais de ses richesse... Survie est une association courageuse, qui peut vous en dire des choses intéressantes et réfléchies... dire et agir surtout.

encore une fois je ne cherche pas à donner de leçon à qui que ce soit mais méfiez vous "des faits"...
vous pouvez mettre notre échange en ligne si vous le souhaitez
bien à vous aussi
Cathy

Gérard 02/04/2008 20:57

Gérard, je suis entièrement d'accord avec vous, y compris sur le fait que je n'ai pas poussé comme vous dites, mais pas la curiosité non, car je n'en manque pas, mais le nombre d'heures dans une journée
je reçois un déluge de mails, principalement par apport à la revue, et j'essaie de lire et de répondre à tout le monde, mais croyez-moi un clic c'est rapide et nous ne sommes que des humains, pas encore et heureusement des machines...
jusqu'à maintenant, j'ai lu ou parcouru pas mal de vos mails (vous en envoyez beaucoup) même si je n'y réponds pas mais là je dois dire que vous m'avez surprise, peut-être une question de formulation...
j'ai déjà parcouru votre site aussi, poésie notamment, et ça ne date pas d'hier
disons que vous êtes tombé un mauvais jour, que j'en suis en ce moment à une réflexion par rapport justement à tous ces mails, ces sollicitations diverses et variées, touts ses opinions à propos de tout, je m'interroge sur le fond, le sens, car finalement chacun tente de se faire entendre voire de se vendre (et je fais partie du lot donc je ne crache sur personne)
il y a juste qu'un moment il faut faire un tri,
pour des histoires d'opinions, je pense qu'il faudrait faire très attention (si on souhaite être compris évidemment, si on s'en fout, c'est plus un problème, mais vous aimez les mots comme moi, et pas seulement pour eux-mêmes j'imagine) donc je pense qu'il faudrait faire très attention à la façon dont on formule les choses ainsi qu'aux infos qu'on relaie, là aussi c'est facile, un simple clic... alors que les choses sont loins d'être aussi simples, je ne vous apprends rien et je n'ai nullement la prétention de le faire
il y a du noir et du blanc partout, sans jeu de mot déplacé, je ne le sais que trop bien... il faut essayer de comprendre, et puis peut être aussi arrêter d'avoir des avis sur tout... c'est impossible, et ne fait que rajouter à la confusion générale
disons que je suis allée vite en besogne mais dites vous bien que beaucoup d'autres le font aussi, surtout avec un outil tel qu'internet, et si moi j'ai réagi "contre" d'une façon impulsive, d'autres peuvent être bien trop d'accord sans avoir compris plus que moi le fond de l'histoire et de votre pensée... de nos jours, il y a danger sur les fausses idées que l'on se fait et qui sont propagées plus ou moins volontairement sur l'immigration...
le poème sur Mama Galédou vous voulez savoir ce que j'en pense ?
car je l'ai lu bien sûr... hormis la qualité du texte pour lui même, je l'ai simplement trouvé dans l'air du temps... en accord avec les médias du moment.. je ne dirais pas opportuniste car ce serait sans doute injuste, mais pourtant...
combien de poèmes sur le Tibet s'écrivent ils en ce moment ?
j'ai connu des Tibétains il y a déjà très longtemps de ça, j'ai parainné un jeune moine réfugié en Inde dont l'histoire pourrait faire un film, et des comme lui il y en a pleins.... des tas de films, ds tas de poèmes... jusqu'à maintenant le Tibet n'a pas intéressé grand monde... ou tjs les mêmes qui crient dans le désert...
Qui connait le journal Actualités tibétaines ? qui sait combien de femmes tibétaine sont été stérilisées pendant des années ? Pour ne prendre qu'un exemple du génocide pas que culturel en place depuis le 78 octobre 1950...
Qui sait ce qui se passe en Indonésie pour les Papous ? Que l'armée indonésienne balance de leurs avions, au dessus des villages, leurs chefs coutummiers vivants, pour terroriser les villageois ?
Qui sait le quotidien des exclus chez nous ?
On ne peut pas tout savoir, la libre expression c'est bien, mais je crois que nous devrions nous taire plus souvent et écouter simplement...
Méfiez vous des modes et de la pensée correcte justement, on parle bcp écologie aujourd'hui, mais on répète ce que certains disaient déjà dans les années 40, 50,60... qui les a écouté ?
On fait des émissions à gogo sur le bio... qu'en pensent ceux qui sont sur le terrain depuis 30, 40 ans et qui sont les derniers à être interrogés ?
Evidemment Femme Actuelle en sait certainement plus qu'eux.

et encore une chose, l'Afrique ne meut pas de sa misère, mais de ses richesse... Survie est une association courageuse, qui peut vous en dire des choses intéressantes et réfléchies... dire et agir surtout.

encore une fois je ne cherche pas à donner de leçon à qui que ce soit mais méfiez vous "des faits"...
vous pouvez mettre notre échange en ligne si vous le souhaitez
bien à vous aussi
Cathy