Mort d'un poète. Aimé Césaire

Publié le 17 Avril 2008

Je tiens à faire un hommage à Aimé CESAIR.
Le poète antillais est décédé ce jeudi au CHU de Fort-de-France, à l'age de 94 ans. L'initiateur du concept de "négritude", il s'est de tout temps battu pour l'autonomie de la Martinique. Respectivement, président et porte parole du Conseil représentatif des associations noires (Cran) ; ce grand homme nous a quitté.
Bon vent à toi grand Aimé CESAIR.
Rosette JOSEPHINE

Merci Rosette pour cet hommage.
La poésie n'a pas de couleur. Elle coule dans les coeurs et les âmes de chacun comme le sang rouge de l'humanité. La poésie franchit les mers et les continents et parlent à ceux qui savent écouter.
Aimé Césaire était de ces poètes qui avait l'oreille de tous. Il avait aussi l'intelligence du coeur. Sa peau était noir mais sa musique des mots est universelle et n'a pas de couleur autre que celle de l'humanité.
De nos jours où l'on fait référence aux couleurs, aux races pour satisfaire ou revendiquer Aimé Césaire jouait avec bonheur avec les mots.
De nos jours où les uns déteminent les autres par rapport à la couleur et aux races, la poésie d'Aimé Césaire est innocente.
De ces jours ou la haine et la rancune sont cultivées par rapport à la couleur et la race, Aimé Césaire écrivait la paix.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Corinne B (Martinique) 18/04/2008 11:16

Hommage à Aimé Césair.

Il a été un grand parmis les grands,il a toujours été a la hauteur de ses textes et de ses poèmes;1945-2001 (durée de son mandat)pas une fois il a retourné sa veste,pas une fois il a tourné son dos au peuple .Etre noir n' a jamais voulu dire pour lui :"sois noir et tais -toi".NON,il nous encourageait a être fière de cette peau noire qui pour certain est une punisson de dieu... Aujourd'hui,il s'en va,laissant derriére lui des "NEGRES"orphelins qui savent qu aucun tuteur présent et futur ne poura le remplacer car c'était un grand homme et et le restera dans la mémoire de tous ceux qui ont eu la chance de le connaître par ses textes ou de l'avoir rencontré...

josephine 17/04/2008 20:59

Merci beaucoup Gérard pour ces phrases pleines de couleurs, pour ensoleillement de mon coeur en ce jour de deuil chez moi en Martinique.

J'ai le coeur déchiré par la perte de ce grand homme ; qui avec ses poèmes m'ouvraient les yeux sur la réalité de la vie.

"Mési pou soutien lam" (merci pour ton soutien) ; un petit mot en créole pour m'aider dans ma douleur.

Gros bisous
Rosette JOSEPHINE