Les facilités de madame la socialiste de Puteaux

Publié le 15 Mai 2008



Voilà notre socialiste putéolienne qui donne dans "l'humaniste" !
C'est tellement facile le "scandale des sans papiers". 
En oubliant que le bon sens français et la logique nous dit qu'ils sont clandestins.
Que cela plaise ou non c'est une réalité.
Le vrai scandale, c'est de voir des femmes et des hommes, entrés en France de façon clandestine avec un visa touristique limité ou autres stratagèmes.
Il sont en France depuis des années, payent des impôts, ont et déclarent des enfants en France. Ces enfants sont inscrit et vont à l'école. 
Qu'est-ce que c'est qu'un pays qui collecte des impôts et donne des services à des personnes qui, en principe, ne vivent pas en France.

A partir de cette aberration étatique, que faut-il faire?
Régulariser caviardise la gauche.
Facile, tellement facile Madame la socialiste !
D'autres en ont fait leur gagne pain.
Pour autant, doit-on utiliser les mots "traque", "pratiques déloyales", "rafles " Pourquoi pas Gestapo, SS, Nazis, et le classique fascistes! C'est minable!
Pourtant, ce sont des propos lus et entendus dans les différentes bouches de ces associations noyautées par l'extrême gauche. Vous approuvez madame la socialiste de Puteaux?
Il est tout de même singulier de voir des manifestations de clandestins autorisées par les préfectures.
Des clandestins qui "exigent" des papiers (de quel droit?).
Dans n'importe quels autres pays démocratiques, les autorités en profiteraient pour exiger le départ immédiat.
Sans doute mêmes qu'ils se donneraient les moyens de les faire partir!
Ce n'est pas le cas en France!
Il est juste et normal qu'un pays reste maître de son immigration.
Par contre, il est scandaleux d'exiger qu'un pays ne fasse rien.
Qu'on lui refuse d'agir.
Madame la socialiste de Puteaux a choisi le camp de la facilité.
Grand bien lui fasse.
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 18/05/2008 11:09

Je vous remercie de me donner quitus d'un engagement éventuel au Front National. Effectivement je suis à l'UMP. N'en déplaise à certains. Mais je suis pour un parler vrai. Je refuse la novlangue. Le politiquement correct me fait horreur. La langue guimauve pour ne fâcher personne me fait vomir. Pour moi, la liberté c'est la responsabilité. Tout ce qui permet à nos responsables ou même, aux citoyens ordinaires d'échapper à leurs responsabilités ne peut pas être approuver si l'on aime la liberté. Qu'is soient parents, adolescents, "jeunes", responsables politiques, d'associations ou mêmes travailleurs et responsables d'entreprises.

Oui, l'immigration fait hélas partie des sujets tabous dans notre pays. Traumatisme dû à la dernière guerre sans doute!
Personne n'ose l'aborder franchement. Je fais partie de ces gens qui croient que rien ne doit être tabous. L'immigration a un coût pour la France quoi qu'en dise les bien-pensants!
Est-elle nécessaire?
Pouvons-nous l'empécher quand on sait la misère qui règne dans beaucoup de pays du tiers-monde?
Doit-on pour autant ouvrir nos frontières sans restriction?
Les immigrés doivent-ils avoir une place particulière au regard de leurs moeurs, coutumes et lois des pays d'origines?
Doit-on autoriser les clandestins à manifester, payer des impôts et vivre comme si de rien n'était dans ce pays?
Richelieu disait "faire des lois pour ne pas les appliquer revient à autoriser". C'est cette vision hypocrite de l'état qui est scandaleuse. De droite comme de gauche. Sans compter que ces hommes et ces femmes deviennent "une matière première" pour tous les extrèmes et les exploiteurs de tous poils qui ne sont d'ailleurs pas tous des "gaulois pur jus".
Doit-on faire un traitement particulier, en terme d'informations, dans les médias dés lors que l'on traite de la délinquance dans les cités?
Mais les images parlent d'elles-mêmes. Et il suffit d'aller dans les tribunaux comme j'ai eu l'occasion très souvent de le faire.
Doit-on s'interdire de parler du coût de la CMU sur les comptes de la Sécurité Sociale. Un grand silence de ce côté là. Pourtant, parlez-en à vos médecins, pharmaciens, dentistes, etc. Ils vous diront leur gène par rapport aux prélèvements sur les soins, l'ordonnance, les médicaments par rapport à la pension des retraités et des salariés ayant plus du SMIC!
Doit-on ne rien dire de l'AME sur les comptes de la Nation?
Nicolas Sarkozy a eu le mérite lors de sa campagne électorale de déplacer quelqus frontières et lignes rouges mis en place par une certaine intelligensia de gauche mais aussi hélas par certaine tièdeur et lâcheté de droite.
La nature à horreur du vide. Le Front National l'a comblé en répondant présent. A qui la faute si le drapeau était tombé dans la poussière de la honte de soi? A qui la faute si les français n'osaient pas chanter la Marseillaise? Pire, quand il ne considéraient notre hymne révolutionnaire comme un chant "fasciste"!
Laurent Fabius grand hypocrite socialiste l'a dit lui même. Le FN pose les bonnes questions. Il est dommage que les partis politiques de droite et de gauche n'y répondent pas. Dominés qu'ils sont par la peur d'être taxés de "fasciste" par les associations "droits de l'hommistes" qui se fiche pas mal au demeurant des droits de l'homme en Afrique et en Asie. Ou sont leurs militants face à la Birmanie, la Chine, le Zimbawe, et autres pays aux dirigeants ayant du sang sur les mains. Il sont à Nanterre pour protester contre l'installation du nouveau siège du FN. Si facile de ce donner bonne conscience. Pitoyable!
Je prèfère la démarche de Sarkozy même si je suis loin d'approuver tout son programme et en particulier sur l'Europe!
Merci Chp de votre commentaire. Merci surtout d'avoir deviner qu'effectivement je suis à "fleur de peau" et sincère dans ma démarche humaniste. Car l'on peutêtre de droite et humaniste. Concilier le réalisable, le possible avec la réalité du moment. Pour peu qu'on le veuille et là c'est pas gagné. Car les hurleurs "humanistes professionels" ne sont pas toujours les mieux placés pour donner des leçons.
Gérard Brazon

chp 18/05/2008 08:55

G de B aime la nature et les animaux. De plus, elle est croyante (je ne pense pas intégriste...). Est-ce une tare pour que "Philippe le" se permette un commentaire avec un tel mépris prétentieux.

Je ne la connais pas et je viens de découvrir son site où elle met en ligne, d'ailleurs, des photos de qualité.
Quand elle s'y pose la question :..."Est-ce une coïncidence que les mêmes multinationales, qui contrôlent les semences de synthèse et l'agrochimie, contrôlent également l'industrie des médicaments de synthèse?..." http://www.sacristie.com/article-19609969.html
Elle n'a pas tout à fait tort. Etudiez un peu le comportement industriel de Monsanto et celui des industries pharmaceutiques.

Pour en revenir à votre article, je pense qu'elle l'a lu à la va-vite et a eu une réaction pavlovienne.
Votre écriture est parfois très acérée, ose poser des questions qui peuvent déranger mais je ne pense pas que vous soyez FN mais san doute un esprit sincère et à fleur de peau. Elle peut, de ce fait, être mal comprise.

D’autre part, l'immigration en Europe est un sujet bien trop complexe pour que je puisse émettre une opinion avisée.
Je ne peux m’empêcher cependant de penser que, dans cette affaire là, les employeurs de clandestins qui clament leur soi-disant innocente bonne foi nous prennent pour des imbéciles!

Gérard Brazon 16/05/2008 17:19

Cher Philippe. Ne sois pas trop dur...
A bientôt

Philippe 16/05/2008 07:04

Je viens de visiter le site de G de B. Edifiant !
Un site de bisounours, utopique, où d'après elle, les animaux auraient les mêmes droits que les humains (à quand un vote des chiens ?);
Encore une adepte de la pensée macrobiotico écolo connardo gauchiste. Bref, une bobo favorisée gavée de TF1 qui ne connait rien au monde du travail.

G. de B. 16/05/2008 00:38

Mais pourquoi ces immigrés trouvent du travail en France ? Pourquoi accepte-t-on qu'ils y payent des impôts ? Qu'ils cotisent pour la sécu, la retraite auxquelles ils n'ont pas droit ?
Il faudrait aussi répondre à ces questions...
Parce qu'ils acceptent de faire des sales boulots, mal payés, avec des heures impossibles que les français refusent... 70 heures par semaine, si ce n'est plus. Même leurs patrons réclament qu'ils soient régularisés. Il faut arrêter de répéter bêtement ce que ressasse le gouvernement à plus soif pour contenter l'électorat de Le Pen...dont vous êtes peut-être...