Un tribunal français applique la "charia" (loi islamique)! Dans quel pays vivons-nous?

Publié le 29 Mai 2008

L'épouse n'était pas vierge, mariage annulé

La justice française a annulé un mariage au motif que l'épouse, de religion musulmane comme son mari, avait menti sur sa virginité, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'avocat du mari, Me Xavier Labbée.

L'union a été annulée "
pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint" par un jugement du tribunal de Lille (nord) rendu en avril. Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme avait découvert le soir de leurs noces, le 8 juillet 2006, qu'elle ne l'était pas.

L'avocat a justifié sa décision de recourir à une procédure d'annulation, qui revient à considérer que le mariage n'a jamais eu lieu, plutôt qu'à une procédure plus courante de divorce. "Le divorce sanctionne un manquement aux obligations issues du mariage (...) Ici,
il y a un vice dès le départ", a-t-il expliqué

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Jacques Marianne 30/07/2008 15:20

La place d'une française n'est pas l'obéissance à une religion débilitante. Une religion ou la femme n'existe pas en tant qu'être humain libre et égaux en droit avec les hommes.
Si c'est cela pour vous la République alors vous vous êtes trompés de pays monsieur! C'est en Iran ou en Asie orientale qu'il vous faut partir!
La France à 1500 ans d'histoire! Bien plus que l'Islam! Si votre prophète mohamed avait été instruit, il aurait entendu parler de la France de nos Rois. C'est toute la différence.
Ce pays est un grand et vieux pays qui a souffert de l'inquisition et d'une morale religieuse catholique démagogique!
La France n'a pas besoin de remettre ça avec une religion étrangère.
Le français n'a pas besoin de religieux aux moeurs d'attardés pour vivre.
Que Dieu nous préserve de la bètise de ses croyants!

samir lamir 28/07/2008 13:30

vive la loi, merci pour le juge, CHACUN TROUVE SA PLACE DANS LA REPUBLIQUE FRANCAISE

monique 02/06/2008 21:53

Apparemment le tribunal sur demande de Rachida Dati va revoir son jugement.... oufffff

Domie 31/05/2008 09:47

Le scandale n'est pas que cet homme ait réclamé l'annulation du mariage : ce n'est qu'un reflet d'egocentrisme de sa part, puisque sa femme a osé "vivre" avant lui, le scandale vient de cette "justice" qui a permis l'annulation du mariage et qui fera jurisprudence...

Gérard Brazon 30/05/2008 12:02

Il en reste pas moins que dans notre socièté le mariage est l'acceptation de deux êtres qui s'aiment.
Le désir de s'unir pour la vie et de vivre ensemble en fondant une famille!
Donc j'ai envie de dire "Et l'amour dans tout cela"!

En fait c'est bien l'annulation (prévue par le code civil datant de Napoléon) qui pose problème. Car cette procédure était une façon de contourner un "extrémisme" religieux chrétien qui condamnait le divorce. Depuis, fort heureusement, il existe le divorce y compris par consentement mutuel.
Ma note voulait signalait le côté choquant voire outrancier d'annuler un mariage sous prétexte que la femme que l'on aime ne vous a pas dit qu'elle n'est pas vierge.
La virginité de nos jours ou la liberté de la femme, y compris sexuelle, est reconnue (ou devrait l'être) comme objet de litige juridique devant des tribunaux me paraît totalement surannées, dépassée voire dangereux pour l'avenir des femmes si l'on ne prend pas garde aux conséquences juridiques et sur la jurisprudence à terme.
Faudra t'il "vérifier" avant mariage la virginité des femmes un peu comme on examine la date de péremption d'un objet de consommation?
Le mariage est et doit être un acte personnel entre deux personnes qui se choisisent et décident de vivre ensemble par amour.
Si cete femme n'a rien dit, c'est regrettable et surtout stupide.
Soit elle n'aimait pas son fiancé.
Soit elle n'avait pas confiance en lui!
Soit elle se refaisait un hymen au Maroc ou dans le 93!
Si lui est incapable d'épouser la femme qu'il aime parce qu'elle aurait eu un amant avant ou même tout simplement un banal incident dû à un "tampon" de règles mal mis (Pardonnez mon incompérence en la matière) cela signifie qu'il ne l'aimait pas suffisament. A moins que ce mariage soit arrangé par la famille!
Alors finalement tant mieux pour elle.
Sa vie de femme n'aurait pas été heureuse. Je connais une femme berbère d'algérie qui souffre depuis 24 ans de ce type de mariage et elle a quatre enfants.
Quoiqu'il il en soit monsieur, merci de votre commentaire.

Rosette ma chère rosette. Tu me connais bien! J'aurais préféré que ce commentaire soit signé par la personne interpelé par ma note! Je trouve que ce n'est pas "fair play" d'intervenir par personne interposée.
Nous sommes des adultes, des citoyens, des êtres libres de nos opinions politiques et nos croyances religieuses. Je n'ai pas de langue de bois et je refuse le politiquement correct. Il pouvait intervenir directement. Mais bon... l'essentiel est que son commentaire soit là.
Qu'il le sache, je ne censure pas hormis les insultes. Si doit y avoir débat soit! Débattons!
Après tout, je n'ai pas la science infuse.

JOSEPHINE 30/05/2008 11:16

Dans cette histoire, il ne faut pas faire d'amalgame sur la coutume, tradition et la morale.

Le mariage (Zawaj) tiens une place majeure dans l'islam car la structure de base de la société islamique est la famille. Le Coran et la tradition (Sunna) conseillent de se marier et de marier ses proches. mais le mariage islamique n'est pas un sacrement comme le mariage chrétien, c'est un contrat (nikah) passé entre la femme et l'homme.

La chasteté (préservation de la virginité) est un sujet qui, dans les esprits, est souvent lié à la femme. Mais c'est une erreur.

Dans le cas présent, cette affaire a été jugée en France avec le code civil français.

Rosette JOSEPHINE

Jacques 29/05/2008 19:53

A force de souplesse et de compréhension pour "intégrer" nos concitoyens musulmans il ne restera pas grand chose des amis de Voltaire et d'Hugo dans quelques années! En fait la question est de savoir qui doit s'intégrer dans ce pays?

monique 29/05/2008 19:41

C'est une honte!! que la justice française applique un tel jugement... ça me rend furieuse