732€ de différence entre le "sacrificateur musulman" et "l'opérateur d'abattage"..

Publié le 11 Avril 2011

        Voilà un article qui va faire plaisir à mes amis du Loir et Cher et particulièrement à ceux qui travaillent dans cette petite usine d'abattage à Choue non loin de l'Eglise. 

Gérard Brazon

Discrimination religieuse à l'embauche et dans la rémunération : un abatteur musulman gagne 57% de plus qu'un non musulman.

Sur le site de pôle emploi, nous pouvons trouver cette annonce :

 

            

       AVS est un des principaux acteurs de la nourriture halal. Pour être sacrificateur, il faut  être musulman! Pôle emploi fait donc la promotion de postes réservés à des personnes ayant une certaine religion. Et cette annonce n'est pas isolée :

 

         Il faut retenir le salaire proposé : 2 100 euros/mois. Qu'en est il pour une personne qui fait juste de l'abattage?


             1 338 euros/mois soit 762 euros de moins! Chose surprenante lorsque l'on sait que «Le nombre d'animaux abattus selon un rituel religieux dépasse très largement les besoins intérieurs des minorités religieuses concernées». Cela veut donc dire que nous finançons également les postes des musulmans qui gagnent 57% de plus que les non musulmans.

de Résistance Républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 17/04/2011 23:13



Comment faire pour arrêter ce scandale ???  Il va falloir interdire l'abattage rituel musulman. Non seulement les employés sont payés davantage que dans les abattoirs non rituels et à
des salaires très corrects - vu le niveau d'étude -  mais en plus, les animaux ne sont pas "étourdis" préalablement, donc souffrent davantage.  Cette question d'abattage devrait
faire l'objet d'un débat public ou d'un référendum. Sommes-nous prêts sur cette question à débattre en France ???