2/ La persécution des chrétiens par les musulmans dans le monde. Mars 2003.

Publié le 18 Juin 2013

Dhimmitude

[Mauvais traitements, Humiliation, et Suppression pour les non-Musulmans de la qualité de “citoyens tolérés”]

Egypte: Des émeutiers musulmans dans la ville de Kom Ombo ont lancé des bombes incendiaires et des pierres contre la police à la sortie de la mosquée après la prière du vendredi alors qu’ils tentaient de ravager une église où prétendaient-ils une femme musulmane convertie au christianisme s’était cachée. La violence commença quand une femme musulmane de 36 ans qui avait disparu depuis 5 jours, a été soit- disant aperçue à l’extérieur de l’église avec une amie chrétienne. 

Quelques jours plus tard, des centaines de musulmans ont marché sur la ville al-Wasta, pour protester contre la disparition d’une autre jeune femme musulmane et ont accusé le prêtre de l’église St. George d’utiliser de la « magie noire » [black magic] pour l’attirer et la convertir au christianisme.  Ils ont jeté des pierres sur l’église; les boutiques coptes ont été forcées de fermer; des salafistes ont menacé de kidnapper une jeune chrétienne  si la jeune femme musulmane ne revenait pas. Cependant, le journal Watani avait déjà rapporté que la jeune fille musulmane avait adressé une lettre ouverte  à sa famille, par le biais  d’Internet, pour dire qu’elle avait fui parce qu’elle était sexuellement abusée par  ses oncles, était forcée d’épouser un homme dont elle ne voulait pas, qu’elle avait quitté l’Egypte et s’était mariée à un musulman. Par ailleurs, un reportage de Fox News montre que   “Des extrémistes islamiques  ont envahi une mosquée dans un faubourg du Caire, et l’ont transformée en chambre de torture pour des chrétiens qui avaient manifesté contre le gouvernement des Frères Musulmans à l’occasion des récentes persécutions qui selon les experts risquent de s’aggraver.”  Et selon un reportage de la Voix de la Russie, “jusqu’à 100,000 chrétiens ont quitté l’Egypte depuis que les Frères Musulmans sont au pouvoir. Certains sont arrivés à Moscou.”

Iran:  Selon Fox News,  un rapport des Nations Unies indique que  “La ligne dure du régime iranien a intensifié ses violentes actions de répressions contre les chrétiens et autres minorités religieuses, allant même jusqu’à emprisonner des nourrices pour la pratique de leur foi…”  Le reportage de mars fournit “un point de vue rare et détaillé, du traitement choquant des chrétiens d’Iran, où le pasteur américain Saeed Abedini accomplit une peine de huit années de prison pour semble-t-il avoir travaillé avec des  chrétiens.”  Selon un expert de l’ONU sur les droits humains en Iran, “La persécution des chrétiens s’est accrue. Il semble que les cibles soient les nouveaux convertis et ceux qui dirigent des églises à domicile.  Plus de 300 chrétiens ont été arrêtés depuis juin 2010, selon un rapport.” Plus récemment, cinq membres de l’Eglise d’Iran  ont été convoqués devant le juge  “au motif d’avoir perturbé l’ordre public, par son action d’évangélisation, ses actions contre la sécurité nationale et une activité Internet contre le système.”

Pakistan: Après l’attaque d’un village chrétien par 3000 musulmans – qui ont brûlé deux églises et quelques 200 maisons – le gouvernement a puni les chrétiens d’avoir protesté.  Selon le Daily Times “Dans tout le pays, les chrétiens sont révoltés par le thème récurrent d’accusation de blasphème  suivi d’attaques et d’incendies de leur communautés vulnérables. Ils ont manifesté dans tout le pays dans un effort concerté pour montrer leur solidarité envers les victimes. Ils ont montré leur colère et leur dégoût   devant l’incident récent…  La police de Lahore en a profité pour tabasser les protestataires chrétiens innocents. Ils ont lancé des gaz lacrymogènes sur eux et les ont battus à coups de matraques. Cependant quand c’était les musulmans qui attaquaient ils sont restés à l’arrière et ont regardé jusqu’à complète destruction de la ville. Les musulmans de la ville de Jhelum ont menacé de brûler les maisons chrétiennes en réponse aux protestations. A présent la communauté vit dans la crainte de représailles pour leur simple action de condamner la violence et les lois sur le blasphème au Pakistan.”

Suède: Selon Charisma News, “Les chrétiens d’Iran sont menacés d’arrestations, d’actes de torture et même de mort. Mais cela ne semble pas intéresser les responsables de l’immigration en Suède. La Suède veut renvoyer en Iran, où ils risquent d’être tués, les chrétiens iraniens demandeurs d’asile qui sont des apostats de l’Islam. L’Iran est l’un des endroits les plus dangereux au monde pour les chrétiens. En tant qu’apostats de l’Islam, ils sont en péril dans ce pays. Mais leur demandes d’un statut de réfugiés qui pourrait leur sauver la vie, leur a été refusé.”

Syrie: Selon un représentant de l’église catholique, jusqu’à 30 000 chrétiens ont fui la ville d’Alep, et deux prêtres ont été enlevés et détenus en échange d’une rançon de 15 millions de livres syriennes chacun.  Les chrétiens sont régulièrement kidnappés et décapités par les rebelles jihadistes. En outre, sur une petite vidéo publiée en anglais   (short English-language video) le Frère Fadi al-Hamzi raconte comment son oncle a été récemment assassiné: “Ils l’ont tué parce qu’il était chrétien, ils refusent qu’il y ait le moindre chrétien en Syrie … Je n’ai pas peur; mon oncle est mort, il est  immortel à présent. Cela peut m’arriver aussi.” Quand on lui demande s’il craint que les chrétiens soient massacrés si les jihadistes appuyés par les Etats-Unis renversent le gouvernement, le prêtre a dit, “Oui, oui, ce sera cela…ils ne veulent pas de nous”  L’existence des chrétiens  de Syrie remonte à 600 ans avant que l’Islam ne fasse la conquête de la  nation.


A propos de cette série
 

Parce que les persécutions des chrétiens dans le monde musulman se répandent comme une épidémie et atteignent un stade inquiétant, le domaine de recherche “Les persécutions des chrétiens par les musulmans” a été développé pour collecter certains – sinon tous – les exemples de persécutions subies par les chrétiens dans le monde.

Il répond à deux objectifs :

1. Donner l’information que les médias ne donnent pas sur ces atteintes et persécutions chroniques et habituelles subies par les chrétiens sous le joug musulman.

2. Montrer que ces persécutions ne sont pas des faits “isolés” mais qu’ils sont systématiques et reliés entre eux – avec une racine commune dans une vision du monde inspirée par la Charia.


En conséquence, toutes ces narrations de persécutions peuvent être ramenées à une seule et même rubrique : celle de la haine de l’église et des symboles chrétiens. Cette haine se décline sous formes d’abus sexuels de femmes chrétiennes, des conversions forcées à l’Islam, les lois contre l’apostasie et le blasphème qui criminalisent et punissent de mort ceux qui quittent ou “offensent” l’Islam; le vol et le pillage à la place de la Jizya (tribut attendu d’un citoyen de deuxième classe ou dhimmi) ; l’usage de la violence simple ou des homicides ou les deux réunis dans les meurtres violents. Et globalement, l’expectative entretenue chez les musulmans que tôt ou tard, tous les chrétiens finiront par se comporter comme un troupeau de dhimmis.


Le compte-rendu de ces persécutions recouvre différentes ethnies et cultures, différents langages dans des localités diverses – depuis l’ouest marocain jusqu’à l’est de l’Inde en traversant toutes les régions occidentales où il y a des musulmans. 
Il est clair qu’une seule chose relie tous ces événements les uns aux autres : c’est l’Islam – dans la stricte application de la Charia ou dans la culture suprématiste qui en est issue.

 

Sources : FrontpageMag  Par Raymond Ibrahim  traduit par Nancy Verdier

Publié initialement par le Gatestone Institute.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Epicure 18/06/2013 10:51


Après une Palestine et un Monde Arabe Judenrein... voilà, en vue prochaine, un islam Christenrein....


Pratique ! Assez peu nombreux, Ceux-là peuvent s'exterminer sur place de façon artisanale"