2010: Une certaine idée de la France!

Publié le 13 Octobre 2010

G-rard--2008-1.jpgIl n' y a que les simples d'esprits qui considèrent toujours, que l'islam est une religion d'amour et de paix qui ne souhaite finalement que s'installer religieusement en apportant toute la science humanistes des "docteurs" et autres "savants" de la foi. Une religion qui souhaite apporter sa modeste contribution à l'édifice de la République laïque française en apportant sa culture généreuse et riche d'enseignements, sa grande mansuétude, son humanisme et toutes ses qualités dévoyées par ces salauds d'islamophobes de France et de Navarre.

           Hormis ces simples d'esprits, il y a les faits! Ces faits si têtus, si présents, si actuels. Il y a ces meurtres au nom de l'islam, ces assassinats au nom d'Allah, ces condamnations à morts au nom des docteurs et autres savants de la foi, ces refus de la liberté d'expression au nom de la soumission à Dieu, ces refus de l'égalité de la femme au nom du Coran qui considère la femme comme un  champs à labourer, "Vos femmes sont un champ pour vous. Allez-y comme vous l'entendez" (Sourate 2 Verset 223), ses refus de la dignité humaine en mariant des petits filles et les prenant sexuellement dès leur puberté au nom d'un prophète qui le fit lui-même cinquantenaire avec Aïcha qu'il épousa à 6 ans et viola à 9 ans.

         Les faits sont têtus disais-je, la réalité si présente. Et que se passe-t'il dans notre beau pays de France? Des intellectuels sensés comprendre, imaginer un avenir, réaliser, mettre des mots sur des malaises et des réalités ne disent rien. Des intellectuels disais-je, se rendent complices alors qu'ils devraient-être des éclaireurs! Des intellectuels se rendent complices d'une religion qui n'est pas seulement une religion mais un système de pensée totalitariste bien pire que le communisme d'autrefois. Des intellectuels redevenus "idiots utiles". Car enfin, l'islam c'est AUSSI, du politique en organisant la société, c'est du juridique en statuant des décrets religieux contraignants ou non (fatwa), jugements religieux applicables dans la vie civile, privé et intime. L'islam est accessoirement religieux en parlant d'un Dieu et d'un paradis, de son purgatoire et de son enfer comme les autres religions monothéistes qui ont depuis fait la purge de leur démence! L'islam est loin d'en être là. C'est une erreur funeste de croire que l'islam vit à notre époque, en 2010. Certes, des musulmans vivent en 2010 mais l'islam et son idéologie vit au moyen âge à l'échelle du temps.

          Les intellectuels français qui refusent de voir l'évidence, qui refusent de mettre les mots, qui refusent de dire la vérité sont les complices de ces attentats contre nos libertés civiles. Ils sont les complices de ces meurtres odieux comme celui de Théo Van Gogh, complices de ces atteintes à la dignité des femmes. Alors quand donc ce se lèvera un Emile Zola, fils d'émigrés Italiens, pour dénoncer dans un grand "J'accuse" ces complicités d'intellectuels, de journalistes à l'eau tiède, de dirigeants politiques inquiets uniquement de leur prochaine élection?

Gérard Brazon  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article