Ville de Puteaux: Les cinq de l'opposition vote contre Puteaux-Plage. Triste et effarant!

Publié le 5 Juin 2008

Décidément il n' y a plus rien à comprendre à nos opposants politiques de Puteaux-Ensemble.
En fait il semblerait que le mot "ensemble" signifie cinq personnes ensemble souhaitant se démarquer de la politique municipale! Se démarquer et justifier leur existence.
Donc, notre Kaliméro local a encore frappé
. Il a encore trouvé "que c'est trop injuste".
Son équipe sous son évidente autorité a voté contre Puteaux en Plage. Lorsque l'on connaît le succès de cette opération (40 00 entrées l'année dernière) et l'intérêt qu'elle suscite dans Puteaux parmi la jeunesse. Lorsque l'on sait l'intérêt des parents et surtout ceux qui n'ont pas plus les moyens d'aller sur les plages de France ou d'ailleurs, il y a quelques chose d'inconvenant! Je dirais même de choquant à contester les dépenses faîtes par la Municipalité pour les Putéoliens.

Vous le savez, je ne suis pas un adepte du politiquement correct et n'est aucune sympathie pour le vocabulaire de type "jeunes défavorisés" ou "issus de catégories sociales en difficultées", etc. Néanmoins, il y a des familles qui sont ravies d'aller à Puteaux en Plage et d'y passer la journée. Tout simplement parce que les vacances coûtent chères pour une famille nombreuse ou non. 
Ils faut savoir que beaucoup de celles-ci ne peuvent pas, ne peuvent plus ou sur une courte période aller sur les plages de Corse, de Bretagne, de Normandie, de Vendée et d'ailleurs!
Le pouvoir d'achat des familles n'est pas une vue de l'esprit pour celles-ci ! Ne pas le comprendre au nom d'un budget, d'une argumentation comptable me paraît assez limité intellectuellement mais surtout, plus grave, humainement dans le sens de l'humanisme vrai.
Je dirai même que cette argumentation est égoïste.
Étonnant pour des opposants qui nous ont abreuvé de leurs commentaires sur Puteaux la ville riche!  il y a une incompréhension nette sur leur refus que cette ville partage sa richesse avec les citoyens de la ville. Pour eux, la vraie générosité commence par donner à d'autres villes! 
Il est vrai aussi que ces opposants n'ont sûrement pas besoin d'aller prendre le soleil à Puteaux en Plage par nécessité!

Mais enfin Mesdames et Messieurs de l'opposition, la générosité se situe à quel endroit dans votre argutie. 
Comment pouvez-vous prétendre où demander à être associés aux décisions de la Municipalité si, sur une telle décision,
vous êtes incapable de comprendre les raisons de la politique municipale initiée et animée par Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Décidèment, les Putéoliens ont eu raison de faire confiance à Joëlle Ceccaldi-Raynaud aux dernières élections. Car avec vous au regard de vos décisions la jeunesse de Puteaux et les parents n'auraient plus droit à ce Puteaux en Plage! qu'ils plébiscitent chaque année!

Gérard Brazon
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 09/06/2008 20:55

Et je ne change pas un mot de ce que j'ai écris!
La gestion d'un budget n'est pas au jour le jour vous le savez bien! Sinon beaucoup d'entreprise déposeraient le bilan tout de suite! Une municipalité, un conseil général ou une région se gère en constant mais surtout en calendrier glissant.
La base nautique sera une belle opération qui fera des heureux parmi les Putéoliens. Pourquoi le nier et rogner votre plaisir! Qui sait peut-être allons nous partager la même barque! (sourire)
En effet, j'ai cet honneur de faire partie du nouveau Conseil Economique et social. Cela va me changer du Conseil Municipal dont j'ai fait partie pendant 13 ans! Un regret de ce conseil tout de même, j'aurai bien répondre à nos opposants in situ! Mais tant pis, ce sera peut-être une autre fois!
Merci Miss Marple!
Vous semblez bien me connaître et moi je n'ai que l'anonymat! Mais bon c'est le jeux!
Bien à vous

Miss Marple 09/06/2008 20:03

Et pourtant, je vous cite : "La générosité n'est pas la bourse de l'état ouverte à l'infini sans tenir compte des réalités économiques. La vrai générosité est de tenir compte de l'avenir. Il n'est pas possible de vivre à crédit sur le dos de nos enfants. Donner oui, être généreux oui mais dans la mesure du possible."
Il ne suffit pas d'ajuster son budget au fur et à mesure des rentrées, surtout lorsque l'on construit des équipements qui ont un coût de fonctionnement... prévisible. Il faut planifier un peu tout de même.
Evidemment, ne pas connaître par coeur le montant de ses avoirs au jour le jour n'est pas ce qui est effrayant, c'est déclarer que l'avenir n'est pas ce qui compte.
A part ça, je chipote mais le budget "base nautique" est bien de cinq fois plus, mais pour deux fois moins longtemps. Mais je chipote, on n'est pas à 175 000 euros près.
Vous ferez partie de ce fameux conseil économique et social, je crois ?

Gérard Brazon 09/06/2008 19:07

Quelques problèmes avec les chiffre: Ce n'est pas 10 mais 5 fois plus. (350000/69000=)
Chacun, en effet, peut se rendre à Suresnes et constater ce qu'il voudra. Ce n'est pas mon problème mais je pense qu'un Putéolien restera à Puteaux!
Bien sûr qu'il n'est pas question de priver les Putéoliens dans la mesure du possible et des moyens! Cela s'appelle de la redistribution de richesses. Vous trouvez cela trop social ?
Toujours cette même antienne sur la richesse de la ville! Nous avons cette chance et vous la critiquez!
Avez-vous un goût masochiste particulier pour la misére?
Je suis bien incapable de vous donnez un échéancier sur le train de vie de la ville! Mais comme je crois que Joëlle Ceccaldi-Raynaud n'est pas stupide comme vous semblez le croire elle ajustera son budget en fonction des rentrées fiscales. Tout simplement. de plus, il y a désormais un CES dont la première des missions sera d'impliquer des entreprises dans des "dépenses sociales"!
Le Maire a un service financier!
Qu'elle ne connaisse pas au centime prés, au jour le jour, l'avoir bancaire de la Municipalité ne m'étonne pas plus que ça.
Connaisez-vous le vôtre au jour le jour, carte bleu incluse?
C'est vous qui dites dépenser "inconsidérément"! Je ne le crois pas sauf si vous écoutez en permanence nos opposants à tout de "Puteaux-Ensemble"!
Bien sûr qu'une dépense publique ne peut-être inconsidérée! Le Maire est responsable de l'argent publique! Le peuple lui a donné quitus du bon fonctionnement de la gestion de la Municipalité.
Merci Miss Marple

Miss Marple 08/06/2008 21:52

Donc, vous soutenez qu'à Puteaux, on nous en donne 10 fois plus.
Chacun peut se rendre à Suresnes et voir si la prestation est si minable que cela et si un tel écart de prix se justifie.

Enfin, vous reconnaissez tout de même qu'il n'est pas question de priver les putéoliens de tout, c'est déjà pas mal. On pourrait toujours avoir la même chose qu'à Suresnes : ce n'est qu'une question de niveau de dépenses.

Mais en disant cela vous soutenez également que nous avons parfaitement les moyens de dépenser 10 fois plus qu'ailleurs. Mais est-ce vraiment le cas ?
Alors que nous avons chaque année un budget confortable, 65 millions d'euros supplémentaires ont dû être débloqués en 4 ans. Ne me dites pas que c'était pour construire une médiathèque et une piscine, à Suresnes ce n'est pas le goulag : il y a une médiathèque, un cinéma et une piscine qui fonctionnent depuis bien longtemps.

Combien de temps croyez-vous que nous pourrons maintenir ce train de vie ?

Cela ne vous dérange pas que Mme le Maire déclare au conseil municipal "Je ne sais pas combien nous avons en banque, moi ce qui m'intéresse c'est ce que j'ai aujourd'hui, pas ce que je vais avoir dans 10 ans ou 15 ans" ?

Dépenser inconsidérément, distribuer des prestations élevées sans penser à l'avenir, n'est-ce pas justement ce dont vous accusez la gauche ?
Pourquoi ce que, selon vous, un pays a fait à tort, une municipalité le ferait-elle avec raison ?

Décidément, la bonne gestion n'est pas une question de droite ou de gauche.
Permettez-moi de rappeler que c'est justement ce que dit Puteaux Ensemble.

Gérard Brazon 07/06/2008 22:27

Je ne critiquerai pas Suresnes mais... soyez cohérente et comparez ce qui est comparable. La prestation n'est pas du même niveau! Tant pis pour eux!

Miss Marple 07/06/2008 15:18

Allons M. Brazon, soyez honnête avec vous-même. Il n'y a vraiment rien qui vous dérange dans le fait que la ville de Puteaux paye une prestation 350 000 euros pour 1 mois alors que Suresnes paye la même 69 000 euros pour 2 mois ?