Ville de Puteaux: L'opposition n'exclue pas la politesse!

Publié le 5 Juin 2008

Il existe des personnes prisent d'un soudain délire. Au mieux!
D'autres qui trouvent naturel de faire ce qu'ils ont envie sans s'occuper des règles et usages existants!
Et puis, il y a des individualités qui se moquent de la politesse et du savoir vivre!
Dans tous les cas, il y a certaines choses qui ne se font pas!
Par exemple, prendre en photos sans autorisation, sans demander d'accord, sans même d'explications!
C'est le cas de Monsieur Frédéric Chevalier qui se lève soudain et photographie la docte assemblée municipale en séance. Interloquée, celle-ci n'apprécie pas! On la comprend!
Que vous est-il arrivé Monsieur Chevalier?
Un délire?
Une impolitesse inconsciente?
Un laisser aller de mauvais goût?
Dans vos écrits, vous sembliez plus mesuré...
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marlène 13/06/2008 13:35

Je n'ai aucune envie de régler quoi que ce soit sur le terrain comme vous semblez tant vouloir le faire avec moi d'une part et avec Olivier d'autre part. Nous ne sommes sur un ring cher monsieur, mais avons en commun uniquement la même commune d'habitation. Maintenant, dire que vous êtes si et ça, cela m'importe peu, tout ce que je sais est que vous êtes sur la liste de monseigneur Grébert et êtes Conseillé Municipal OPPOSANT, donc pas de droite. Si vous prétendez le contraire, vous êtes donc un traitre. Ne pas se positionner quelque part, fait de vous quelqu'un d'instable ce qui représente un danger politique et humain. Lécher les bottes de celui qui a trahi son propre parti alors qu'il n'était rien d'autre qu'un orphelin arrivé de sa campagne et recueilli par la grande famille socialiste de Puteaux, il lui aura fallu le temps d'une formation accélérée pour montrer sa haute reconnaissance en leur plantant un coup de couteau dans le dos. Vous vous attendiez à quoi ? A ce que les Putéoliens votent pour quelqu'un comme lui, quelqu'un en qui seulement 25 % de la population pense faire confiance sans connaitre vraiment le personnage ? On peu dire aujourd'hui, avec le recul, que ces 25 % ont échappé au pire en prenant le risque de voter pour lui. Heureusement que 75 % de gens sensés et fidèles étaient là pour sauver notre commune du désastre que nous réservaient les socialistes et sans étiquettes... Pour la dernière liste, ce sera sans commentaire, il a coulé depuis longtemps et ne représentait plus rien, nous n'avions aucun soucie à nous faire en ce qui le concerne, mais le gardons en respect pour sa fille uniquement qui nous le demande et qui parle encore de lui en disant "mon père". Elle n'est pas rancunière, NOTRE MAIRE !!.

Frédéric Chevalier 06/06/2008 12:07

@ Olivier,
Amusez vous bien... Je ne me mets pas en colère, mais je ne suis pas décidé à me laisser faire. Je trouve cette polémique basse et inutile. Votre premier commentaire, semble trahir l'endroit où vous vous trouvez durant les Conseils municipaux... D'où ma remarque. Gérard, que vous connaissez suffisamment bien pour le tutoyer, et qui administre ce blog, peut en être témoin.
Concernant l'anonymat, il ne vous a pas échappé que je ne signe ni Eva, ni la Voix, ni le corbeau, ni même Frédéric... ! En outre, je ne me sens pas lié par la méthode Kaliméro, qui n'est en tout cas pas la mienne.

Venez plutôt échanger avec moi sur le terrain des idées. Les sujets ne manquent pas, à Puteaux !

Bonne journée.

Frédéric Chevalier 06/06/2008 12:01

@ Marlène,
Chère Madame, il faudra sûrement réviser vos dossiers. Apprenez que je ne suis pas "socialo", comme vous le sous-entendez, mais un sympathisant UMP, Sarkozyste, ancien chef de Cabinet de Jacques Baumel à Rueil et ancien collaborateur de Pierre Messmer à la présidence du groupe à l'Assemblée nationale.
Vos arguments et votre mépris social ne m'atteignent donc pas... Sachez enfin qu'on ne parle de "la huate" que lorsqu'on appartient aux couches populaires. Je serai ravi de débattre avec vous courtoisement sur le terrain des idées, mais je n'ai aucun besoin de vos leçons d'éducation.

Bien à vous,

Frédéric Chevalier
Conseiller municipal de Puteaux

olivier 06/06/2008 10:47

ouille, aille, ça fait mal, hein, la critique à tout va ! faut pas se mettre en colère. Vous voyez ce que ça fait la "méthode Kalimero", ça fait bondir. CQFD.
Et puis, Olivier ou EVA ou LA voix,.... tout ceci n'est que pseudo.

Marlène 06/06/2008 08:14

Cher Monsieur CHEVALIER, je ne sais pas si vous avez appris à dire SVP. Vous interrompez bien le Conseil Municipal pour moins que ça alors pourquoi n'avoir pas demandé à Madame le Maire, l'autorisation de prendre la photo. D'ailleurs, tout comme les ordis, les caméras....etc, on devrait interdire aussi les photos. Je penses que chez vous les Socialos, il y a un manque d'éducation évident. Monsieur CG donne des ordres au Maire et vous, vous vous croyez chez vous. Je tiens à vous faire rappeler que la majorité est UMP et que vous ne représentez qu'une goutte d'eau dans un océan, alors en tant que hôte 1 fois par mois pendant 6 ans, ayez la délicatesse de demander avant de vous servir. Vous ne connaissez pas les bonnes manière car vous n'avez pas la classe des gens de la haute, vous n'êtes que des arrivistes.

Frédéric Chevalier 05/06/2008 17:52

Cher Gérard,

Ne sombrez pas, vous aussi, dans la caricature.
C'est vrai que vu de la tribune (si vous étiez présent), vous ne nous voyez pas... mais bon. Je ne peux pas vous laisser dire n'importe quoi.

Evidemment, je ne me suis pas levé ! J'ai simplement voulu prendre une photo d'un séance publique, sans flash, assis à ma place. Il n'y avait aucune volonté d'offenser qui que ce soit, juste d'avoir un cliché pour illustrer mon blog, que vous lisez régulièrement.

A la longue, vous connaissez peut-être mon honnêteté intellectuelle. J'ai simplement le souci de communiquer de façon moderne et ouverte (en tant que lecteur / commentateur régulier de mon blog, vous en savez quelque chose) et de faire de la politique de façon moderne, c'est à dire avec les technologies de notre temps.

Quant à la réflexion d'Olivier ci-dessous, je la trouve insultante et déplacée. Qui est-il pour se permettre de dire que nous ne préparons aucun argument ? Comment croit-il que nous avons découvert l'utilisation de 65 millions d'euros sur les réserves placées par Charles Ceccaldi ? Comment peut-il nier que nos interventions techniques (je ne parle pas des longs discours politiques) ne reposent pas sur un réel travail des dossiers, d'autant plus fastidieux que nous ne disposons que de peu d'éléments et que nous n'avons pas, comme la majorité, l'appui des services de la mairie.

Si c'est l'Olivier auquel je pense, ces insultes sont indignes de ses fonctions et je trouve d'autant plus lâche de se retrancher derrrière l'anonymat d'un prénom pour les proférer, alors que moi je signe, tout comme vous cher Gérard, mes écrits de mon propre nom. Je vous serai gré de lui en faire la remarque, si vous le connaissez et si nous parlons bien du même.

Pour ce qui est de votre billet sur Puteaux en plage, je publierai la réponse sur mon blog.

Bien cordialement à vous,

Frédéric Chevalier
Conseiller municipal de Puteaux

olivier 05/06/2008 17:16

Il a cru voir Mini ou Mickey, tu m'étonnnes, avec Kaliméro qui se croit à Disneyland ... bientôt ils vont venir en tong et en short tellement ils viennent en touristes ... Aucun argument préparé, rien.