Ville de Puteaux: La sécurité n'est pas un libre marché...

Publié le 7 Juin 2008

Monsieur Christophe Grébert abandonne un temps son habit de Kaliméro pour celui de Zorro à moins que ce ne soit celui de Robin de Puteaux !
En effet, lui et son équipe a fait un déplacement dans Puteaux !
Pas n’importe lequel !
Dans les quartiers « à risques » de la résidence des Rosiers.
Bref, au contact de la vraie vie !
Et là, il s’aperçoit que des résidents de ces quartiers sont souvent harcelés par des « djeunes » de la Nanterre voisine ! Et oui cela existe mon bon monsieur !
Tant mieux car il n’est jamais trop tard pour prendre conscience.
D’autant qu’à la différence de « nos bonnes âmes » du parti socialiste il reconnaît, lui et ses subordonnées, l’utilité de ce nous nous appelons la vidéo protection.
En effet, il nous dit « Que faire pour améliorer la sécurité dans ce quartier? Renforcer la vidéosurveillance, bien sur. Mais si une caméra peut-être un élément dissuasif, la seule technologie est insuffisante » Puis nous fait son discours. « Accroître la présence sur le terrain doit être un élément prioritaire ». Souhaiterait-il un état policier ? Améliorer l’éclairage. Je crois rêver ! Est-ce que ce Monsieur vit à Puteaux ? Car les éclairages à Puteaux sont conséquents. Je me souviens même d’une opposition critiquant les dépenses en éclairage de la ville lors d’anciens mandats !


Je félicite donc notre
Hidalgo don Quichotte local de se rendre compte que ce n’est pas suffisant ! Alors qu’il apprenne que c’est pour cette raison que la Municipalité, depuis des années, a une politique de sécurité !
Que ce soit la Police Nationale, Municipale ou la Surveillance elles font des patrouilles régulières !
Que ce soit insuffisant! Certes, mais peut-on mettre un policier chaque minute de chaque jour derrière chaque citoyen de la ville ?

Des grilles de protection ont été installées autour de chaque Résidence. Est-ce raisonnable ?
Mais c’est un moyen efficace, comme d’autres, pour dissuader la racaille d’harceler nos résidents !
Pour peu que les portes et les serrures ne soient pas détruites !
Pour peu que les résidents eux-mêmes s’investissent dans l’entretien et la surveillance des biens collectifs.
L’entraide également et non l’indifférence de son voisin !
On ne peut pas non plus attendre tout des autorités et de la municipalité !
Mais surtout que notre opposant à tout ne s’imagine pas qu’il a trouvé un terrain de bataille facile ! Car, que veut-il dire « Un chantier global qui demande de l'écoute, de la concertation, du pragmatisme, une volonté politique de faire, en évitant démagogie et réponse marketing »
Qu’il sache que la sécurité des citoyens de Puteaux ne peut pas être un jeu politicien pour faire bien dans le blog !
La ville de Puteaux et particulièrement Joëlle Ceccaldi-Raynaud et même l’ancien maire à son époque n’ont pas attendu son arrivée récente pour s’occuper de la sécurité des Putéoliens ! Heureusement !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article