Ville de Puteaux: Des nouvelles de Kaliméro...

Publié le 16 Juin 2008

Notre Kaliméro local nous la fait dans le registre de la gloire.
En gros c'est du
:
Nous sommes les meilleurs et là ou chacun pensait que nous allions nous manger les doigts nous arrivons à ne pas nous dévorer le nez!
Et puis aussi:
Nous sommes tous des frères et soeurs. Avec Sylvie (la balle au centre), Bruno (qui est tout vert le pauvre), Evelyne (La Rose bonbon), Frédéric (L'égaré du blues) et moi et moi... Nous sommes les gentils qui travaillent. Les gentils, les gentils. Tsoin, tsoin...

Oui mais voilà, ce n'est pas tout à fait la vérité!
(voir aussi les commentaires).
Car en fait, ce n'est pas les doigts ni même le nez mais bien le cerveau de ces colistiers que notre Kaliméro local mange à petit feux!

En effet, les informations qui me viennent de "Puteaux-Ensemble" ne sont pas tous de la trempe de la guimauve qu'il nous sert sur son blog. A moins que ce ne soit un contre feux pour cacher justement cette faiblesse intrinsèque de l'opposition!
Et puis, quelle pauvrette attitude d'afficher son insigne de Conseiller Municipal. Comme un hochet.
Un besoin de reconnaissance sûrement. Un p'tit job pour Freud.
Il y a comme ça des personnes qui ne peuvent se passer de montrer, démontrer qui ils sont ou ce qu'ils font. Même si c'est du vide.
Car au fond, qu'est-ce que notre Kaliméro a apporté à notre ville? Rien.
C'est amusant cette volonté, ce besoin d'exister. Je crains fort que les Putéoliens qui sont des gens équilibrés et sensés trouvent ce comportement un peu tristounet et lassant.
P... six ans! C'est long six ans!  Et mes colistiers qui se font la belle...

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Philippe Le Bourbouac'h 17/06/2008 16:25

Bonjour,

Je tenais à saluer ici la droiture de Frederic Chevalier qui à l'occasion de la publication d'un compte-rendu de son mandat, 3 mois aprés son élection officiellement annoncé qu'il n'adhèrerait pas à l'Association Puteaux Ensemble. J'ai à cette occasion et comme colistier de cette liste apporté un commentaire sur son blog et sa décision
http://www.fchevalier.fr/2008/06/3-mois-dj.html#comments

Marlène 17/06/2008 13:53

Dans six ans de l'eau aura coulé sous les ponts et CG ne fera plus qu'un. Vous verrez qu'à force de tirer sur la corde, elle finira pas casser. CG croit mener ses colistiers par le bout du nez, mais ne sont pas nés de la dernière pluie. Lorsqu'ils partiront un après l'autre CG restera seul comme il l'a été lorsqu'il est arrivé sur Puteaux. Il prétend ne pas craindre Madame le Maire et fait le coq devant sa basse-cours, mais quant il est au Conseil Municipal, il béguët, il mange ses mot, voir même sa langue, il s'embrouille dans ses phrases qui souvent ne veulent rien dire ou peu de chose. En fait, il parle pour montrer à son entourage qu'il existe, qu'il représente quelqu'un, un sans étiquette égaré qui s'est construit une famille car la sienne l'a mis dehors comme un traitre qu'il ait. Il prend ses colistiers pour des imbéciles, mais lorsqu'ils se réveilleront, ils le déculotteront et lui mettront une grosses fessée bien doser.

melizo 17/06/2008 10:07

hoo le centre n'a qu'une idée (et toujours pas de programmes). allez relisez moi çà !

http://www.meliz.org/article-17005999.html

Et si le trouvez, relisez le discours de Bayroux sur les Sabras, histoire de voir dans quelle transe artistique il se trouve !

Une Idée... La politique en Mono, au mois le bipartisme c'est de la stéréo

Gérard Brazon 17/06/2008 08:40

J'en conviens aisèment. Il n'est qu'un détail de l'histoire de Puteaux! Pourant, j'aime bien suivre de temps en temps notre petit Kaliméro local. Il est parfois si désarmant. Enfin... ce n'est pas ce que pensent certains de vos colistiers qui le trouvent plutôt insipide et "dangereux".
Néanmoins Frédéric, je trouve toujours étonnant votre participation à une équipe plutôt ancrée à gauche! Que ce soit dans l'inscripion dans un parti politique pour les uns ou dans le discours socialo-arnacho pour d'autres. Quant au au centre, il faut bien le dire, "elle" n'existe pas! Soit il n'a pas de micro, de paroles ou pire, d'idées.
On peut construire seul mais quelle importance si l'on ne sait pas pourquoi! Le mieux est de construire au minimum pour quelque chose. En politique celà se fait à deux. Hors, l'orientation et surtout l'attitude de l'opposition à Puteaux n'offre pas cette possibilité.

Frédéric Chevalier 16/06/2008 23:47

Cher Gérard,

Je lis toujours avec beaucoup d'amusement les épisodes des aventures de Caliméro sur votre blog. Un peu comme mon ancien président, Ernest-Antoine Seillière, était fan des Guignols de l'info, malgré tout ce que les auteurs pouvaient lui mettre !

Certes, tout n'est pas aussi idylique que le décris Christophe Grébert dans son dernier billet. Dans ses écrits, il est néanmoins dans son rôle.

Comme vous me l'avez dit pour l'UMP à propos de votre proposition sur l'Europe, dans un commentaire laissé sur mon blog, Puteaux Ensemble n'impose pas d'être au garde-à-vous ! Je pense que les Putéoliens qui lisent nos blogs respectifs, se font leur propre idée à la lecture des différents blogs des élus de Puteaux Ensemble. Evelyne Hardy et moi usons, cahcun dans notre registre, de notre liberté de parole et de pensée. Puteaux Ensemble est un rassemblement, il est normal que des différences s'y expriment.

Pour ma part, je ne souhaite pas m'attarder sur ces querelles de personnes. 2014 est fort loin. C'est une erreur de vouloir présager d'un avenir aussi lointain, alors que nous devons nous consacrer d'abord aux Putéoliens.

Pour ma part, j'ai choisi d'alimenter le débat et de formuler des propositions dans le cadre d'une opposition constructive. Vous êtes un acteur de ce débat, c'est pour moi un plaisir et je vous en remercie. J'aimerais vous faire partager l'ambition d'élever le débat aux vraies questions qui conditionnent l'avenir des Putéoliens, ces histoires de kalimero ne sont qu'un détail de l'histoire de Puteaux.

Cordialement,

Frédéric