Ville de Puteaux: Suite et fin peut-être

Publié le 23 Juin 2008

Pour enfin conclure avec les dernières élections qui ont vu la défaite d'un homme sur qui beaucoup s'étaient trompés aussi bien d'un côté que de l'autre et particulièrement les Putéoliens, voici deux extraits d'un texte de l'ancien Directeur de Campagne Monsieur Régis Sada!
Vous trouverez l'ensemble du texte sur:
http://aveclesmotsderegissada.hautetfort.com/
Et surtout pas de remerciement pour la pub Monsieur Sada. (sourire)

1er extrait: Le rôle du MoDem
Christophe Grébert avait annoncé clairement à toute l’équipe qu’il souhaitait voir Sylvie Cancelloni devenir N°2 de sa liste. Les tractations politiciennes m’indisposant au plus haut point, je n’ai pas souhaité être mêlé de près où de loin aux suites que cela pourrait entraîner avec le MoDem.
En janvier, au prix de longues et coûteuses discussions avec les responsables (nouveaux, ex, anciens) du MoDem, Sylvie Cancelloni a obtenu la direction du MoDem local et a choisi de rejoindre le groupe Puteaux Ensemble. Cette arrivée s’est bien passée sur le plan des personnes, mais très mal au niveau de la volonté hégémonique de placer le MoDem au devant de la scène. C’est du moins le ressenti de nombreux membres de notre équipe à ce moment là et encore aujourd’hui.

2em: Le plus savoureux
Christophe Grébert
a fait des choix personnels qu’il devra assumer seul devant les électeurs et ses anciens soutiens. C’est à eux que revient le droit de le juger, et donc de lui renouveler ou non leur confiance.Christophe Grébert a fait des choix personnels qu’il devra assumer seul devant les électeurs et ses anciens soutiens. C’est à eux que revient le droit de le juger, et donc de lui renouveler ou non leur confiance. Maintenant, comme beaucoup d’autres, je ne souhaite pas que celui-ci continue à utiliser notre nom et le fruit de notre travail pour justifier de ses actions au sein du Conseil Municipal ou en dehors.A titre personnel, si l’étiquette « Puteaux Ensemble » lui semble désormais trop lourde à porter, et s’il ne se sent plus à l’aise avec la Charte Éthique qu’il a signé comme nous tous, je ne peux que lui conseiller de faire son examen de conscience et/ou à se démettre d’un mandat qu’il n’honorerait plus.

Je pense désormais que les Putéoliens ont largement eu la possibilité de se faire une idée de ce qu'était la teneur et les dessous de la campagne électorale.
Comme beaucoup de Putéoliens et y compris de certains des anciens colistiers de Christophe Grébert,  je suis vraiment content que cette liste "Puteaux-Ensemble" menée par notre Kaliméro local n'a pas eu les suffrages suffisant pour conquérir la Municipalité ni même d'avoir une quelconque influence sur celle-ci. Quoiqu'en disent les élus de cette liste pour se donner l'apparence d'exister encore un peu....
Dans le cadre de cette conclusion, en tant que blogueurs putéolien qui a largement participé à la campagne électorale pour soutenir Joëlle Ceccaldi-Raynaud, je regrette qu'il n' y a pas eu beaucoup de possibilités pour des "lecteurs-acteurs" de la blogosphère Putéolienne de se faire entendre lors de cette campagne!
Car, les premiers qui ont verrouillés l'accès à leurs blogs respectifs sont ceux qui se sont réclamé de la liberté d'expression voire de la Liberté tout simplement et qui ont menacé de poursuites ou d'invalidations post-électorale tous ceux qui n'obéissaient pas à leurs diktats! Cela aussi, les Putéoliens doivent le savoir. 
La Liberté n'a pas le même sens pour tous et particulièrement ceux qui s'en réclame sans arrêt et particulièrement ceux d'obédience socialisante!
"Liberté, que de crimes ils commettent en ton nom" disait Madame Roland montant à l'échafaud!

En dernière info et en toute logique, Frédéric Chevalier et Evelyne Hardy ont décidé de démissionner de "Puteaux-Ensemble" au Conseil Municipal.
Voici ce qu'ils nous disent:
"Tirant les conclusions de cette nouvelle donne, nous avons décidé, en âme et conscience, de démissionner du groupe Puteaux Ensemble au sein du Conseil municipal. Par ce geste, nous entendons mettre fin à une crise qui risque, si elle se prolonge, d’affaiblir la démocratie à Puteaux."
http://www.fchevalier.fr/

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marlène 25/06/2008 08:35

Ok ! Ok ! J'ai tout compris, mais le CG il veut quand même être le Président de l'Association Puteaux Ensemble. Si Puteaux Ensemble n'existe plus et si il change d'étiquette, quel rapport peut-il encore avoir avec l'Association Puteaux Ensemble ? et comment peut exister cette Association puisque l'étiquette a changé ?
Enfin, c'est un peu compliqué tout ça.

Gérard Brazon 24/06/2008 13:26

C'est tout simple!(sourire)
Christophe Grébert plie bagage et va rejoindre Sylvie au MoDem. Mais voulant garder un biscuit pour les jours de disette il se garde un pied dans "Puteaux-Ensemble"!
Sylvie est ravie car elle s'était engagée à faire élire 2 MoDem sans prévenir les autres colistiers!(Fûtée) Elle-même et le sieur Grébert puisque F. Chevalier a décliné l'invitation au 1er conseil.
Donc Grébert tourne à l'orange.
Deux autres compères de la liste ne sont pas contents. F.Chevalier et E. Hardy! Ils le font savoir et démisionnent de "Puteaux-Ensemble".
De ce fait "Puteaux-Ensemble n'exise plus au Conseil Minicipal!
Le pied de C.Grébert n'a plus rien pour se reposer! Probablement mettra t'il les deux pieds au MoDem.
B.Lelièvre en grand timide indécis ne dis rien.
Bref, tu retrouveras les 5 Conseillers habituels.
2 au MoDem,
2 en électrons libre et le 3em (il ne le sait pas).
Cela ne change rien ni au nombre, ni aux titulaires. Il n' y a que les étiquettes qui changent.
Sauf que "Puteaux-Ensemble" n'existe vraiment plus en tant qu'association politique locale.
C.Grébert roule pour le MoDem (le vrai ou le faux) qui a, de ce fait, plusieurs élus maintenant.
A la fois dans l'opposition et dans la majorité.(le faux ou le vrai).
Le tout est de savoir qui est le vrai. Celui de Sylvie Cancelloni ou le nôtre. Ah c'est compliqué tout ça!
L'essentiel étant que Joëlle s'en moque bien car, de toutes façons, rien ne l'empêche de gérer sa ville comme elle l'entends malgré les rodomontades des uns et des autres! Surtout qu'il n'ont vraiment plus aucune leçon à donner!

Marlène 24/06/2008 12:50

Gérard STP explique moi un peu tout ce bric à brac. Si Régis SADA n'est plus, si Annie n'est plus, si maintenant Frédéric CHEVALIER et Evelyne HARDY ne sont plus non plus, qui reste t-il ? et que deviennent-ils ?. Au niveau du Conseil Municipal que ce passera t-il ? seront-ils remplacés par d'autres de la liste, enfin, de ceux qui restent. Si CG continu comme ça, il se retrouvera vraiment seul à moins que CCR ne se joigne à lui pour faire deux ou plutôt trois avec MSM. Je n'y comprend plus rien dans ce "bordel", peux-tu m'expliquer ?.
Biz.