Rubrique Poésie: La retraite...

Publié le 26 Juin 2008

Il y a des périodes fortes dans la vie des femmes et des hommes Elles sont parfaitement marquées! Il y a l'enfance bien sûr, l'adolescence et l'entrée dans le monde des grands, du travail, de la vie d'adulte. Les rencontres, les mariages, les enfants, etc. Bref, nous avons tous nos propres repères.
La vie file si vite alors que l'on croit avoir le temps! Puis, vient presque par surprise le jour ou il faut tirer sa révérence. Plier les gaules, faire ses bagages et profiter des quelques années restantes! Alors un poème pour ses retraités d'hier, d'aujourd'hui et de demain!
  
Un départ.
Me voila à l'aube d'un temps nouveau.
Où l’on tourne l’une des dernières pages
Où l’on fait les bilans des vieux sages.
Etonné. Le temps est comme de l’eau
S’écoulant entre mes doigts de sable
Fuyant avant même d’être conscient.
L’éternelle vanité des sentiments.

Je regarde par la fenêtre. Tel l’ancien.
Mes pensées habillées de brume
Se déclinent et s’éliminent sans fin
Crachant sur l’encre de ma plume
Mes illusions, un nuage, des normes.

Bientôt, la fin du voyage.
On y devine déjà les rivages
De contrées plus sages.
Paraît-il. Ainsi soit-il.
Bateau de la vie, tes sillages
Marquent nos visages.
Et fatiguent les esprits.
Bateau de nulle part
Naviguant vers le néant.
Tu nous emportes.
Ainsi soit-il.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

scoobydu41 29/06/2008 18:37

bel écrit

Marlène 29/06/2008 08:53

Elisabeth,
Regarger vers le passé ne sert plus à rien, ce qui est fait, est fait et rien ne pourra en changer. Le malheur est que le passé à fait du mal à certaines personnes qui sont restées bloquer dessus car les souvenirs douloureux restent malgré tout gravés dans la mémoire de chacun d'entre nous. On ne peut pas revenir sur un passé, mais on ne peu pas non plus l'oublier. Pour le futur, on ne sait pas ce que la vie nous réserve, de bien grandes surprises. Un jour on pleur, l'autre on rigole et la vie est faite comme ça. Il faut savoir aussi la gérer, la vie. Il y a un temps pour le travaille, un temps pour la famille et un temps pour les divertissements, la vie est un mélange de tout ça. Le travaille est une obligation, une responsabilité pour pouvoir vivre et élever nos enfants, c'est indispensable à notre famille et à son économie que d'avoir des parents qui travaillent. Sans travail, la vie ne peut se faire sans embuches et puis il y a le dicton qui dit "le travaille s'est la santé" tout dépend de quel travaille il s'agit. Maintenant, il est vrai que sans travaille, il n'y a pas d'argent et sans argent on ne peut pas se soigner, tout à un lien évident. La dernière phase est la retraite, qui arrive au bout, mais pour certain pas du tout. Alors, il faut faire son temps et pas plus, il faut savoir s'arrêter pour profiter du maigre temps qu'il nous reste pour le repos et savourer les moments sans contraintes à faire que des choses qui nous plait et rien d'autre. Voyager, sortir, s'amuser dans des clubs de retraités, faire des activités manuels...etc Il y a plein de choses de proposer aux retraités pour ne pas qu'ils s'ennuient qu'ils soient laissés à l'abandon. La retraite est la récompense d'un long travaille d'une vie, il ne faut pas la laisser passer, alors j'irai jusqu'à dire qu'il faut s'arrêter quant il en est encore temps.

elisabeth 27/06/2008 10:49

Déjà tu regardes vers le passé ? Et tu peux aussi regarder le futur, avancer, avoir encore des projets, rien n'est terminé... Bonne journée. Je m'excuse de n'être pas passée plus tôt, je suis sollicitée de toutes parts. Bonne journée.