Ville de Puteaux: Des éclaircissements par une lettre ouverte d'Annie Keszey à Vincent Brack

Publié le 2 Juillet 2008

Lettre ouverte à Vincent Brack.

Tu as été le mandataire financier de Christophe Grébert. Sans doute te souviendras-tu que je m’étais étonnée de l’absence de ton nom sur la liste « Puteaux Ensemble ». Ta réponse fut double : tu habitais Nanterre et tu souhaitais un emploi à haute responsabilité, de non élu, à partir de ta qualification professionnelle, à la Mairie de Puteaux, en cas de victoire de Christophe Grébert. Pendant la campagne, tu as été assez « discret » même si j’ai découvert, depuis, que tu avais été informé de plusieurs tractations, opaques pour les colistiers,  avec les Instances du MoDem, Tu nous as fait quelques critiques sur la méthode, mais comme ni toi, ni personne d’autre, n’avait établi de méthode, c’était peu grave.

Tu te souviendras de deux faits :

-Quand Christophe Grébert a proposé la candidature de Martine Cabanne à une Commission municipale sur les Impôts, tu as été, avec raison, interpellé par ce choix arbitraire  de Christophe Grébert et tu m’as suggéré, en présence de témoins, de postuler à cette même fonction, auprès du Maire. Je l’ai fait, pour barrer la route à des stratégies opportunistes et peut-on dire, sincèrement mais sans passion : je n’aime pas les chiffres. Notons au passage que tu retrouves Martine Cabanne, elle aussi nouvellement inscrite au MoDem !   

Dans un café, lors d’une réunion amicale, sans Christophe Grébert, (dont il avait menacé d’exclure les participants !) à laquelle tu étais présent, tu nous as fait savoir que tu allais entrer au MoDem, pour y remettre de l’ordre, (et donc, semble-t-il, remettre au pas Sylvie Cancelloni, qui en avait la responsabilité, par soutien des « Sphères intermédiaires » du Parti).

Tu as vécu les erreurs de ces deux  premiers colistiers  dont les pires restent le mensonge de S Cancelloni sur son blog et l’exclusion de son directeur de campagne, par Christophe Grébert. Ce directeur de campagne, incorruptible quant aux valeurs, témoigne de la seule voie politique de l’avenir : la voie de l’EXCELLENCE.

Te souviens-tu de l’Excellence, Vincent Brack?

Annie Keszey
10 em sur la liste de Puteaux-Ensemble

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

Marlène 06/07/2008 07:22

Gérard,
Je ne savais pas que ton blog servait au règlement de comptes chez les "Grébistes" ou les "amateurs", comme tu voudras. En tout cas, on s'éclate bien à lire les coups de couteau qu'ils s'envoient sans arrêt. J'attends vraiment de connaitre la conclusion liée à cette affaire. Qui trompe qui ? Qui trahis qui ? Qui profite de qui ? et qui finira mal ? Dans la logique, CG devrait rester seul et ne faire plus qu'un, mais Sylvie C. ne peut pas se passer de Christophe G., ils sont pareil, ils ont le même vice et le même souhait qui est de remporter une victoire "virtuelle" celle d'une élection. Dans la réalité, cette victoire est impossible, mais bon ! on peu leur laisser croire l'impensable, l'inimaginable !!. Rêver et penser est la seule chose de gratuite sur notre terre, alors pourquoi pas ? l'ex.Socialiste pense que la Ville dépense trop, que tout est trop cher alors il préfère penser et ne rien payer, il est évident que vue sous cet angle, il ne risque pas de se ruiner en pensant, mais après avoir pensé Christophe, il faut forcément dépenser pour mettre à exécution ce qui a été pensé et là, il faut mettre la main au portefeuil. Vincent B. en a peut-être eu marre de penser sans pouvoir payer alors il a rejoint les oranges car ils avaient mieux à lui offrir. Non seulement, les centristes sont plus riches, mais en plus moins insolents, plus généreux et plus solide. Par contre, je ne comprend pas comment les représentants de ce parti peuvent accepter un individu comme CG ?? Je ne m'inquiéte pas plus que ça, car je sais qu'il ne fera pas de vieux os parmi eux, lorqu'ils prendront conscience de la dangerosité de cette personne, ils le remercieront comme il se doit.

francois 03/07/2008 18:42

pour info:
Vincent Brack était mandataire financier de la liste Puteaux Ensemble.
un mandataire financier ne peut pas figurer sur la liste dont il s'occupe, c'est la loi qui l'interdit formellement. Il ne faut donc pas chercher plus loin pour expliquer le fait qu'il ne figure pas sur la liste.
C'est bien gentil les amateurs, mais la démocratie c'est aussi un ensemble de règles qu'il faut connaître pour ce faire élire et ce n'est rien à côté de celles qu'il faut maîtriser une fois élu.