Politique: Il n' a pas d'arbre sans racine comme il n' y a pas d'avenir sans les leçons de l'histoire!

Publié le 8 Août 2008

 

Lundi dernier est décédé le grand écrivain russe Alexandre Soljenitsyne à l'âge de 89 ans. Il aura été un des premiers à pouvoir révéler au monde entier le véritable enfer des goulags durant la guerre froide.
Alexandre Soljenitsyne
a souffert dans les camps de concentration communistes.
C’est à travers ses livres qu’il a mis à jour la véritable nature et dimension de ce qu'est un régime dictatorial issu du socialisme. Car même s'il est, en France, de bon ton de faire comme si les communistes y compris français n'étaient responsables en rien, ce n'est pas le cas.
Que ce soit avant guerre et après celle-ci, les dirigeants communistes français connaissaient parfaitement la nature du régime socialiste soviétique. Les crimes n'avaient pas cessé après la mort du "petit père des peuples" Joseph Staline en 1953. Les communistes français l’ont longtemps pleuré !
Les camps de concentration (goulags) pendant ce temps là, continuaient leur mortelle existence.
Encore à ce jour, jamais les communistes français ne se sont excusés. Ils n'ont jamais admis avoir soutenu des régimes politiques qui ont commis à travers le monde plus de 100 millions de morts.
Pire, encore aujourd'hui, des jeunes militants communistes font leurs apparitions dans des partis d'extrême gauche.
Ils ne tirent aucune leçon du passé, de l'histoire et pourquoi le feraient-ils d'ailleurs ?
il valait mieux avoir tort avec Jean Paul Sartre qu'avoir raison avec Raymond Aron
Aujourd'hui encore, il vaut mieux avoir tort avec Olivier Besancenot qu'avoir raison avec Nicolas Sarkozy 
Qu’ Alexandre Soljenitsyne repose en paix.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Laurent meliz 10/08/2008 16:23

Il n'y aurait pas de plaisir, s'il y avait tant de geneq.... Héhéhé

Gérard Brazon 10/08/2008 13:07

Cher Laurent
C'est vrai que les programmes politiques et les déclarations des uns et des autres partis politique sentent le rance. Pièges à cons souvent. Mais il faut bien croire à un avenir de socièté. (Je ne suis même pas sûr de croire à ce que je viens d'écrire. Marie France Garaud disait que "les programme politiques sont la listes des échecs futurs". J'aime bien cette femme forte de caractère. Surtout depuis qu'elle avait dit de J.Chirac qu'"elle croyait qu'il était de l'acier dont on fait les plus belles armes alors qu'il n 'était que de la faïence dont on fait les bidets". Méchante la dame. Mais c'est tellement vrai. Je n'ai jamais aimé Jacques Chirac.
Bref, je n'imagine pas l'avenir sans l'éclairage du passé. C'est ma bougie. Même si je sais que l'éclairage reste faible. Je préconise simplement de ne pas reproduire ce qui est mauvais ou ce qu'il l'a été. C'est pourquoi je demande l'ouverture d'un procés du communisme en particulier et d'une analyse sans complexe du socialisme. Cela nous évitera de longues années Besancenot.
Cependant, je crois comme de Gaulle que le Capitalisme est un facteur d'inégalités fortes et de déséquilibres pour la société. Alors troisième voie? Je suis pour le pragmatisme et les choses qui marchent.
Ce qui te rends dingue, dis-tu, c'est de lire des conneries pareils. Mais les miennes, dis-tu encore, te donnent du fil à retordre! Tout simplement parce que "peut-être" elles ne sont pas que des conneries. Elles sont "peut-être" plus proches de toi que tu ne l'imagines. D'où cette gène... (sourire)

Laurent meliz 10/08/2008 00:36

Où sont donc passées les voix du FN ? Dispersées ? Ralliées ? C’est vrai que la jeune gauche, mon gégé, ne sait pas tout des années 80. Le FN gonflé par les socialistes fut une machine à faire perdre la droite. Diviser pour mieux regner, il en aura fallu du temps à la droite pour refaire la même. Rendre Besancenot sympathique, gonfler le Modem, bref, les machines à faire perdre la gauche sont en place. Quant aux vieux Stals, l’effondrement du Pcf va lui faire tourner enfin cette page obscure dont tu parles et j’espere faire disparaitre ces vieux communistes. Bizarrement malgré le score des présidentielles, les cocos localement tiennent leurs communes, alors que peut être si internationalement ce fut un leurre, il y a être peut une realité sur un fonctionnement plus local.
LE FN aussi essaye de tourner cette page, et voulant reprendre cette image de parti populaire, un peu marxiste. Tout le monde se sert chez son voisin, L’Ump au FN, le FN au PCF, LE MODEM au PS ; Le PCF a la LCR et Le PS a L’UMP. Bref c’est le souk. La Vème république, va finir par prendre des allures de IVème

Quant a l’équation d’Enriqueta : Ouaiiiiis s’tuveuuuuuu j’ai mes opinions, j’ai l’impression d’entendre la chanson de Brel, Les bonbons 69, dans laquelle il s’écoute pousser les cheveux. Je suis sûre qu’elle qu’elle a son p’tit drapeau du Tibet dans un coin, mais on la verra jamais sur la place Tian’anmen devant les chars.

Tu vois mon gégé j’suis de gauche au départ, et tout et tout, tu m’connais, mais ça me rend dingue de lire des conneries pareils, les tiennes me donnent plus de fil à retordre. Là c’est la gauche que me fait honte, c’est pour ça qu’en fait, j’aurai une tendance à virer ma cutie, et de faire mon coming out, comme un Anar… de Droite ! La Gauche ? C’est des vrais cons !

Là je me mets bien au niveau de son équation. Moi aussi, il faut que je m’trouve un combat…. Celui de AL bundy dans « Mariés, deux Enfants » , quand il monte son « NO MAAM CLUB » Allez zou j’vais mettre mon combat à jour sur mon blog !

Gérard Brazon 09/08/2008 14:03

Cher Laurent
Je reconnais ta gouaille et ton sens de l'humour.
Ce n'est pas être négationniste que de reconnaître que pendant trente ans, les pouvoirs politiques et l'éducation nationale ont bourrés le mou des tetits français.
Il faut arrêter d'utiliser des expressions pour faire peur. Le parti communiste est un parti qui fût collaborateur des nazi jusqu'en juin 1940. Est-ce négationiste que d'affirmer une vérité historique. Est-ce ma faute si Jacques Duclos négocia et la réapparution du journal l'Humanité avec les allemands en 1939 pendant l'occupation.
Est-ce négationniste de dire que les soviètique assassinèrent à Katyn plusieur milliers d'officiers polonais en 1939. Que les soviètique se partagèrent l'Europe avec les Nazis. Staline commis les mêmes crimes racistes et xénophobes. L'un au nom de la supériorité de la race blanche et l'autre au nom de l'idéal socialiste de l'homme nouveau!
Mais les morts sont les mêmes! Les crimes exécutés de manière différente mais... les morts sont et restent la marque de fabrique des ces idéaux de la folie.
Si vous pensez que Lénine, Trosky, Staline sont bien meilleur que Hitler alors vous êtes dans l'erreur.

Gérard Brazon 09/08/2008 13:52

Chère Enriqueta.
Hitler est un personnage bien connu pour tous les crimes commis lors de son passage sur terre et particulièrement de 1933 à 1945. Son parti politique était un parti mettant en valeur des théses racistes soulignant la supériorité de la race blanche et particulièrement la race aryenne. Il est également l'enfant monstrueux du traité de Versailles. Sans ce traité, il n'aurait jamais pu prendre le pouvoir. Sans l'humiliation de l'allemagne il n' y aurait jamais eu de parti nazi. C'est notre histoire récente. Ce sont des faits. De même pouvons-nous dire que le communisme et le nazisme ont été les enfants du socialisme pousse à l'extrème. Mussolini l'inventeur du fascisme était d'abort un socialiste fort regretté par Lénine lorsqu'il entra en conflit avec le parti socialiste italien. On sait que qu'il en advint en 1923. Hitler est un "fan" de Mussolini à ses débuts.
Tout cela pour dire que Nicolas Sarkozy n'a rien à voir avec ces tristes personnages pré-cités. Même si tu ne l'aimes pas et c'est ton droit rien dans son action ne peut affirmer ou confirmer qu'il est comparable à Hitler. D'ailleurs le fait de s'interdire un troisième mandat par la révision constitutionnelle devrait suffire à te convaincre. Ce n'est pas le comportement d'un dictateur sanguinaire auteur de millions de morts.
Quant à Pétain, faut-il rappeler qu'il fût placer à la tête de l'état français par les députés socialistes en 1940. Content de se débarrasser de l'encombrant fardeau. Que Mitterant fût décoré de la francisque. Beaucoup à cette époque avaient le choix en 1939. Certains collaborèrent avec les allemands jusqu'en juin 1940 comme le parti communiste. Beaucoup crûrent à l'Allemagne Nazi. D'autres attendirent la fin des batailles pour se déclarer résistants. Mais tous furent de glorieux résistants à la fin des hostilités. C'est comme ça. Sauve qui peut.
Tout cela pour dire et conclure qu'il ne faut pas utiliser les personnage de l'histoire pour faire des comparaisons excesives.
Nicolas Sarkozy n'est pas un ange. Il est ambitieux, arriviste? Je ne sais pas. J'en doutes. Il ne fera pas de cadeaux? certainement. Il voudra laisser une trace dans les livres d'histoire de France. Mais nul de peut être un de Gaulle ou un Napoléon qu'il soit le premier ou le troisième (mon préféré)comme cela.
Il est raciste dis-tu, xénophobe comme tu le dis, il a fait chuter le Front National pourtant réputé raciste et xénophobe. Explique-moi. CQFD

Laurent meliz 09/08/2008 13:22

HOula, HOula, Les humoristes sont des antisémistes, les politiques des nazis, les gauchistes des tortionnaires, les communistes des irresponsables… Toute celle belle doxa négationnistes va nous conduire direct dans le mur, les enfants. Ressaisissez vous que Diable ! On aurait tous 15 ans, on nous excuserait, mais là, à nos zages… Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on est bien content de penser ce qu’on pense !

enriqueta 09/08/2008 10:38

Entre Hitler (Sarkozy) et Staline il y a , Dieu merci, un autre choix. Sarkozy est un inculte, le genre même de celui qui ne connaît pas son histoire. Cet arriviste raciste, xénophobe, sexiste (ce n'est pas pour rien qu'il a épousé une plante verte) est aussi dangereux et glauque que Pétain. Je lui prédis la même fin de carrière.