Politique: Le caucase s'apaise? Les Russes ont fait ce qu'ils ont voulu.

Publié le 17 Août 2008

La Russie n’a pas tardé à avoir sa revanche. C’est la Géorgie qui paie la note.  
Les Russes ont repris la thèse
de " l’intervention humanitaire " pour sauver des Ossètes condamnés à " l’épuration ethnique " Nous connaissons trop bien la rhétorique justifiant l'intervention de l'OTAN en Serbie! Les Russes ne nous pardonnerons pas le Kosovo d'ici peu! Nos dirigeants ont oubliés que pour beaucoup d'autres pays et cultures, la tolérance et la main tendues sont considéré comme de la faiblesse.

Que peuvent dire les " démocraties occidentales " après avoir commis cette faute ? A savoir L’Indépendance du Kosovo en violation de la résolution 1244 du conseil de sécurité de l’ONU ? Rien bien sur ! Alors nous aurons droit à des gesticulations, des rodomontades, des beaux discours sur les droits de l’homme et puis la page sera tournée sur cette pauvre Géorgie.
A qui la faute ? Gageons que ce sera la faute des Russes, des Géorgiens, de tous sauf, des Occidentaux inconscients d’avoir ouvert une boîte de pandore ! Après l’Ossétie, l’Abkhazie et la Transnistrie des Moldaves. Quelle est notre crédibilité sur le plan international ?
Dans une précédente note, je disais que nous étions des nains en politique étrangère et des nains militaires.
A l’Ouest rien de nouveau. Toujours les mêmes pacifistes d'un côté et de l'autre les va t'en guerre.
A l’Est, le géant n’était pas mort. Fier de sa renaissance, de son histoire et de ses origines. Il est regrettable de l’avoir ignoré fût un temps. Pire, de l’avoir méprisé.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

JAMES CARREYRE 18/08/2008 15:18

titulaire de DOUBLE NATIONALITE ( FRANCE + ESTONIE ), les "bruits de bottes" rappellent des souvenirs du siècle dernier. Ma mère a eu le "flair d'un chien d'avalanche" et quitté son pays en 1939 avant la fermeture décidée par le sinistre Ribenthrop; ses deux frères ont été tués ( l'un par un char soviétique, l'autre exécuté ) ... nous devons nous souvenir du TESTAMENT DU TSAR PIERRE PREMIER