Politique: Les Russes ont fait ce qu'ils ont voulu... (suite)

Publié le 26 Août 2008

C’est fait ! 
L’Ossétie
et l’Abkhazie sont indépendants.
Comment rien n’est joué ? Bien sûr que si !
Qui peut empêcher désormais ces indépendances de fait ? Personne !
Surtout pas l’Union européenne ! Car enfin, elle serait mal venue cette Europe, ce nain politique et militaire malgré l’intervention de Nicolas Sarkozy qui a sûrement limité les dégâts de le contester. Surtout au nom du droit international. Car enfin, n’est-ce pas les Européens qui, avec les Etats Unis, ont tiré les premiers en reconnaissant l’Indépendance du Kosovo malgré la résolution 1244 de l’ONU. Cette résolution (Une loi internationale) accorde toujours la souveraineté du Kosovo à la Serbie.
La Russie, à cette époque, avait prévenu.
Chacun s’en est gaussé.
Aujourd’hui c’est le retour du bâton.
La Russie n’est pas la Serbie. Il n’est pas question bien sûr de déverser un tapis de bombes sur Moscou !
En rendant possible l’indépendance du Kosovo l’Europe a ouvert une boîte de Pandore, une machine infernale !

Je peux, sans trop me tromper, dire que cela n’est pas fini pour la Géorgie.
L’Ukraine est désormais la cible suivante. Merci qui ?
La Russie, en intervenant, a remis les pendules de ces messieurs de la technocratie irresponsable et jamais coupable à l’heure.
Après la Serbie, c’est la Géorgie en attendant l’Ukraine.
Cherchez l’erreur.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

sabaka 26/08/2008 23:51

tout a fait d'accord avce vous; Les europeens et les Americains se prennent pour les rois du monde et détenteur de "la verité", est bien voila! Ils viennent de comprendre qu'ils n'ont pas a decider seuls, sans tenir compte des autres.