Rubrique Santé: Une pensée pour un frère mort de ce poison

Publié le 28 Août 2008

Les fabricants savent depuis quarante ans que ce radioélément dangereux est présent dans le tabac. Mais ils ont tout fait pour le dissimuler.
Sébastien SORIANO / Le Figaro

Le polonium 210 est un émetteur de radiations alpha si instable et dangereux qu'il est un des rares à n'avoir jamais été utilisé en médecine. Il provoque des cancers du poumon par inhalation : il se dépose aux embranchements des bronches où il provoque le processus de cancérisation. Un fumeur de 30 cigarettes par jour s'expose par sa présence dans la fumée à l'équivalent de dose de 300 radios de poumons par an ! Le 210Po serait responsable d'1 % de tous les cancers du poumon des Américains. (...)
http://www.lefigaro.fr/sante/2008/08/27/01004-20080827ARTFIG00559-le-secret-du-polonium-dans-la-fumee-de-cigarette-.php


Est-il possible d'imaginer un procès avec des condamnations lourdes pour des hommes devenus des criminels par le fait de savoir et de n'avoir rien fait pour empêcher ces femmes et ces hommes de mourir dans d'atroces souffrance.
Certes, ils étaient volontaires pour fumer. Mais jusqu'où sont-ils responsables de leurs propres morts face à leur adduction provoquée par la publicité des grandes marques de cigarettes et leur volonté de ne rien dire de leur dangerosité ?
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Marlène 31/08/2008 13:05

Tu sais Gérard, même si nous savons tous que tu as raison sur la forme, il n'en ai pas moins sur la réalité. L'état a toujours couvert, accepté et encouragé les fabricants de cigarettes à la fabrication de ce produit nossif et dangereux pour la santé. Pourquoi ? pour de l'argent, me semble t-il. La taxe la plus importante se référant à la vente de cigarette, tabac...ect va ou ? A l'état. L'intérêt de l'état est donc que les fabricants s'activent pour que les commerçants vendent et que les caisses se remplissent vite et bien. Peut-on attaquer l'état dans ses conditions ?. La télévision ne cesse de dire que le tabagisme et à l'origine des cancers des poumons, que ce produit est un poison, nous bourre la tête des dangers du tabac sur la santé, mais ne culpabilise et n'accuse jamais l'état n'en être l'investigateur. C'est comme le SIDA, on accusera peut-être l'état dans un futur loingtain d'avoir participé à la mort de tant de personne, mais ce jour là l'état se défendra en disant que grace à cet argent nous nous sommes enrichie et que la France n'a pas demandé aux fumeurs de fumer, ils l'ont fait par intérêt personnel et s'est de la faute à pas de chance si ces gens sont mort d'un cancer provoqué par le tabagisme. D'un sens l'état n'aura pas tord car si on va par là, pour l'alcool, s'est idem, pour les drogues pourtant "interdites" en France mais tolérées dans certains pays, s'est idem et pour les produits alimentaires fabriqués industriellement, s'est idem aussi. A partir de là, on ne vit plus par crainte, autant rester coucher et mourir naturellemement au fond de son lit douillet, il n'y a que ça de bon.
En conclusion l'argent est à la base de tout car l'état sait qu'en augmentant le prix des paquets de cigarettes, les consommateurs ne s'arrêteront pas de fumer pour autant. Ils sont dépendants des substances intégrées dans la cigarette au moment de sa fabrication pour rendre les gens accros. De ce fait, ces même gens ne peuvent pas arrêter de fumer sauf s'ils en ont la volontée et le souhait, mais ce n'est pas pour autant que la partie est gagnée. Se débarrasser de ce fléau est quasi impossible, alors comment dire aux jeunes de ne pas y toucher du tout, même pas pour essayer car l'envie s'en ressent très rapidement et après cela devient un besoin sans s'en appercevoir.
Les consommateurs, tous confondus, sont accros d'un système financier mondial et pas seulement républicain. On ne mettra jamais un terme à cette vente, alors pourquoi s'acharner à l'augmenter considérablement sous prétexte que les Français arrêteront de fumer ? L'état n'est pas dupe et sait parfaitement que le Français pauvre ou moyen continuera à fumer malgré le prix qu'en coûtera le paquet et préfèrera ne pas manger pour pouvoir se le payer. Le pouvoir d'achat concerne aussi le tabagisme qui fait parti intégrante de la vie d'un fumeur, l'état se doit de baisser le prix de la vente des cigarettes pour permettre à tous de manger, s'habiller et vivre tout simplement avec ou sans tabac. L'état est celui qui a encore le meilleur des rôle en s'en mettant plein les fouilles au passage. Imaginez que le paquet à 5€30, si on converti en franc, cela représente 35 francs. En Espagne, il coûte la moitié du prix, la valeur passe du simple au double et il n'y a pas plus de cancereux chez eux que chez nous. Le tabac a bon dos, mais n'explique pas le taux de cancers des poumons, c'est juste un prétexte qui ne justifit pas cette maladie tragique.