Rubrique poésie: Le temps qui s'échappe...

Publié le 29 Août 2008

Le temps ( bien "sonnet")

 

 

 




C'est le temps qui s’échappe si vite.
Ruisseaux de montagne, torrents glacés.
Il s’échappe entres nos doigts crispés.
Impuissants devant l'inéluctable fuite.


Nous sommes fascinés de cette invite
Etonnés, effrayés de regarder,
Les rides indéfinies se creuser,
Le corps qui doucement se délite.

 
Vient l’heure où il nous faut bien renoncer.
Accepter de rejoindre la rivière.
Les plaines chaudes d’un temps reposé.


Aux rivages y frotter sa pierre
Laisser une trace, une pensée.
Puis doucement, baisser les paupières.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Den 29/08/2008 16:49

Où puise-tu toutes ces richesses épistolaires?
Pro de chez pro. Hé oui Gérard, cela fait du bien de te lire.
Je penses que tu es un être courageux (denrée rare!!) surtout de nos jours.
Mais comme toutes les "grandes gueules" avec tes coups de gueules! tu ne doit pas te faire que des amis!
Enfin c'est la vie, ai-je la chance de connaître, pour une fois, un HOMME, comme je les aimes , courageux ?
Bises
Den

Gérard Brazon 29/08/2008 15:23

Merci du compliment.

Aplapsie 29/08/2008 14:39

J'aime assez bien.