Rubrique: Guerres lointaines (Russie-Géorgie)

Publié le 29 Août 2008

Importante réunion Lundi prochain à l'échelle européenne (Conseil européen) sur la situation en Géorgie.
Mais rassurons-nous, nous savons "par des sources bien informées" qu'aucune sanction ne sera demandée par les Européens envers la Russie.
Les russes l'ont échappé belle!
Imaginez notre puissante Europe si  cohérente, si forte diplomatiquement et militairement gonfler tous ses muscles et monter aux créneaux face à la grande Russie?
C'est sûr, la Russie ne faisait pas le poid.
Heureusement pour les Russes, nous avons des dirigeants européens calmes, pondérés, respectueux et qui savent se maîtriser! Sinon...
Bref, les Géorgiens doivent être rassurés.
Désormais, leur territoire est définitivement plus petit ! 
Je leur conseillerai bien d'aller voir les Serbes pour savoir comment ils ont appris à se passer du Kosovo! Merci l'Europe...
  
Gérard Brazon

Lu:
Le sommet devrait rappeler le «caractère inacceptable» de la reconnaissance unilatérale par Moscou de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.
Pour autant, pas question de rupture avec la Russie, ni même de sanctions. Pour les Européens, en effet, «l'heure des sanctions n'est certainement pas venue», commentait-on vendredi dans l'entourage de Nicolas Sarkozy. D'ailleurs, en dépit d'approches différentes, «aucune délégation n'a utilisé le mot de sanction», précise une source proche du Conseil qui a suivi les intenses préparatifs du rendez-vous de lundi. (Figaro du samedi-Dimanche)
-------------------------------------
Dans "Libération" ce grand journal de la gauche bien pensante et donneuse de leçon demande que la Russie ne fasse plus partie du G8!
"La guerre contre la Géorgie oblige à s'interroger sur la place au G8 d'un pays qui viole des frontières internationalement reconnues" écrit Pierre Sergent journaliste de ce quotidien. Amusant!
S'il fallait que tous les pays au G8 qui ne respectent pas les lois internationales soient exclus du G8, il ne resterait plus personne y compris la France avec la reconnaissance d'un Kosovo  indépendant malgré la résolution 1244 de l'ONU.
Ah cette pauvre gauche! Pitoyable mémoire à géométrie variable!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article