Rubrique politique: Une bonne analyse de la gauche liquéfiée.

Publié le 25 Septembre 2008

Je suis allé me promener sur le blog de Régis Sada. Car il n’y a rien de mieux pour se faire une bonne idée d’une situation politique que d’aller voir ce qui s’écrit chez les opposants. Surtout quand ils sont doués d’un certain talent.

Bon vous allez me dire que j’exagère.
Qu’il ne va plus se sentir !
Que je le flatte inconsidérément !

Monsieur Régis Sada n’est pas ce que l’on appelle un enfant de cœur ! Les mots, il les connaît. Il les pratique avec prudence. Nous sommes bien loin de la logorrhée habituelle de notre Kaliméro local.

Alors pourquoi ces compliments ?  C’est avec un certain ravissement que j’ai lu ce qu’il pensait de la gauche française. De ces socialistes tellement éloignés du social qu’ils n’en ont plus que des réflexes. A la manière de Pavlov. Du style " je n’aime pas les riches " de François Hollande qui n’est pas précisément un smicard. Ou le discours compassé de Monsieur Jack Lang qui ne craint pas de fréquenter les ennemis de classe dans les salons dorés de New York avec une coupe de champagne en compagnie de Nicolas Sarkozy et toute la gentry haut placée du bizness américain ! Je ne parle même pas de Martine Aubry dont chacun sait qu’elle n’a pas connu l’enfance d’une enfant du labeur et de l’usine. Je ne parle pas des origines de Ségolène Royal. Qu’importe d’ailleurs ! La misère ils l’ont intellectualisée, imaginée. La faim et le froid ils ne les connaissent qu’en hiver sur les pistes de Courchevel et d’ailleurs après l’effort !

Chacun connaît le mépris profond que je porte à cette gauche caviar, ces bourgeois bohème, les fameux bobos. Ils parlent toujours de ce qu’ils ne connaissent pas ! C’est une manière de s’excuser d’avoir été à l’abri du besoin. Ce n’est pas de leur faute mais ils culpabilisent, quelque part ! Pathétique. Mais je m’égare…

Revenons à notre personnage local Putéolien. A Régis Sada et à ses pensées sur la gauche.

Je ne résiste pas à vous les faire partager. Ils sont si pleins de lucidité.

J’espère qu’il me saura gré de la pub que je lui fais. (sourire) cela le changera de me faire le coup du mépris.

 

Où est cette gauche qui parle d’égalité entre les citoyens ? Où est cette gauche qui parle de changer de Constitution ? Où est cette gauche qui souhaite enfin diriger avec son temps en oubliant ses vieilles formules du passé ? Où est cette gauche qui donne envie aux jeunes de se lever et d’affronter les inégalités et les atteintes aux libertés ? Où est cette gauche réaliste qui ne perd pas de temps pour satisfaire ses chapelles mais qui agis pour le bien de tous ?

Il ajoute tous pleins d’espoir.

Lorsque les français décideront de donner une nouvelle chance à cette gauche, celle-ci n’aura pas le droit à l’erreur.
Elle devra enfin se lancer dans ses grands chantiers dont elle nous abreuve chaque jour : le droit de vote des étrangers (je n’y suis pas spécialement favorable), l’égalité des droits pour tous les citoyens (adoption et mariage homosexuel), réforme des institutions (une vraie Constitution moderne), réforme des systèmes de retraite (arrêtez la langue de bois et s’attaquer à la pénibilité du travail et aux acquis devenus injustifiés)…..
A quant le jour du grand retour ? Seuls les français le savent et le peuvent…. Ce jour là, le jour où cette gauche muette sera capable de surpasser ses dogmes poussiéreux,

A mon avis, Monsieur Régis Sada ne fera jamais une carrière politique chez les socialo-communistes et autres LCR . Il est trop réaliste.

Mon grand regret est qu'il est impossible de laisser un commentaire sur son blog. Il ne doit pas aimer la condradiction .
C'est vrai qu'il est quand même de gauche... Pour un peu, je l'oubliais!


Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Laurent Meliz 26/09/2008 12:45

Il faut du temps pour tout..

Ca me rappelle, une remarque, de comptoir s'il en est, d'un ami, pas bobos du tout, encore moins de gauche qui tenait des propos sur le mariage homosexuel, sur le terme de noyau familial sain...

Il vaut mieux elever un enfant dans un milieu homo sain, que dans un un milieu hétero, où l'on y trouve la violence conjugale où l'acoolisime ou la pire des éducations.

Cette vision très reduite du "problème" montre que les mentalités sont prêtes à changer, mais quenos acquis culutrels (et non pas sociaux pour une fois, je change) nous pèsent.

Le mariage a été récupéré par l'église, en fait, il y a peu de temps dans l'histoire, mais a marqué l'imaginaire, d'une façon tres forte..

Je suis marié, j'ai des enfants. L'amour ne peut pas être plus pur, la fidélité et l'assistance, plus engagées, qu'un mariage hétéro ? Le mariage est un contrat devant dieu et les hommes, un pacte d'alliance eternel, qui nous unit au dela de notre existence.

Les homos n'ont donc pas droit à cette place dans l'eternel amour ?

Les pédés, seraient une catégorie inférieur sociale, à qui l'on doit de la compassion ou la charité ?!?, et comprendre leur problème de regie du quotidien, mais surtout ne pas leur donner une âme pure et chaste. Ils sont forniqueurs et déviés ? mais nn'ont qu'un enevelloppe physique. C'est encore présent dans notre culture et bien installé.

Je pose juste cette question donc.... J'ai fait moi aussi cette reflexion, de prime abord, je fus comme toi mon gégé, Ha on pas touche au mariage les pedalos ! et puis j'ai fait tourner mon instnct sept fois dans ma caboche, j'ai pris mon temps pour reflechir...

Et si mon fils était homo ? et si ma fille était homo ? Que devrais-je faire pour assurer son bonheur et la confiance que je leur porte ?

Je comprends ta réaction mon gégé, elle montre tes valeurs nobles de cette union sacrée et de ce dévouement eternel et ce sera pour tous les hommes et toutes les femmes s'aimant du véritable amour. Oui continuons à montrer que le mariage repose sur ce fondement amoureux...

il y cetainement nombre d'homos, qui ne sentent pas représentés par les folles de la "gay pride" et qui vivent leur p'tite vie pepere,

On devrait imposer l'orgasme sous huissier avant mariage et pour tout le monde... Tu le vois ta vie sexuelle est ton itimité, on ne se marie pas juste parce qu'on baise comme un vaillant bourriquot. Non, on se marie par ce qu'on s'aime... Penne tu au moment d'un mariage à l'église d'un couple hétero , au nombre de galipettes et de spécialités sexuelles que ce couple ai pû réaliser,avec souplesse dans l'obscurité, avant de s'unir ? non bien sûr !! Hé bin c'est la même pour tous

Voilà, mon gégé, c'était les infos du Melizo
Du bon, Du beau, Du Melizoooooo

Gérard Brazon 26/09/2008 12:14

Bonjour Philippe. Régis Sada est un habitant de ma ville. Je ne choisi pas les habitants de Puteaux.
Il a été le penseur de Kaliméro, une partie de son cerveau, un peu de son âme, sa plume est, sans doute, l'une des trois plumes de Puteaux-Ensemble.
J'ai lutté contre Puteaux-Ensemble et son utopie mais surtout la démagogie de Kaliméro. J'ai défendu le bilan du Maire actuel qui est une amie et avec laquelle j'ai travaillé au Conseil Municipal. A ce titre, Régis Sada fait part d'opinions et c'est son droit le plus strict. Je ne partages pas ses opinions politiques Philippe. Et surtout pas sa revendication du mariage homosexuel. Non que que je sois un conservateur de la pire espèce mais tout simplement parce que le mariage est un acte fondateur du noyau familial. Un noyau créateur de famille naturelle. (Bien sûr il y aurait un débat à faire sur la famille et la fidélité à celle-ci) Je ne conteste à personne son droit de vivre sa sexualité. J'ai des amis homosexuels (Hé oui!)demeurant à Puteaux qui partagent mon point de vue sans trembler de peur.(sourire) Ce qui ne les empêchent de vivre en couple et d'être heureux. Tant mieux. Que ces couples aient des garanties sur leurs biens matériels, immobiliers qu'ils ont acquis ensemble me paraît normal! Mais le mariage reste un acte particulier. Monsieur Régis Sada n'est pas un ami. Cela se saurait mais je tiens à ce que ce site soit et reste ouvert à toutes les opinions y compris son courant de pensée. La seule restriction est l'insulte qui est une des violences des imbéciles et le racisme défini par les dictionnaires. Pour le reste, chacun ses idées, ses croyances, ses désirs, ses espoirs. Pour peu qu'ils ne soient pas producteurs de dictatures de la pensée ou de dictatures tout court. Certains me mettent en garde contre la liberté que je laisse sur les commentaires. J'ai fait le pari que les femmes et les hommes qui me laissent des commentaires auront l'intelligence de respecter cet espace de liberté. Il suffit de constater le nombre de blogs qui "modére" (qui censure) pour se rendre compte à quel point notre socièté est malade de sa pensée. Le pire est ceux qui se revendiquent de la gauche humaniste. C'est pitoyable. A Puteaux, hormis celui de Frédéric Chevalier (Indépendant) et Laurent Méliz (Anarcho-Melizo-socialo) je crois bien être le seul à droite à laisser les commentaires libres. 3 blogs sur une multitude! Triste.

Philippe 25/09/2008 23:53

Bonjour Gérard,

je te mets en garde contre Régis Sada.
Il fut en son temps le webmaster du blog http://marionsleshomos.hautetfort.com/ qu'il a arrêté de mettre à jour en 2007 pour cause de campagne électorale (Il est devenu le toutou de Calimero) mais toujours en ligne.
Ce grand démocrate interdisait systématiquement tous les propos qui n'abondaient pas dans le sens des homos.
Le roi de la censure !
L'empereur de l'intolérance !
Prêt à te dénoncer à la HALDE si tu avais le malheur de prononcer le nom de Vaneste.
Cet ersatz d'intellectuel se permettait de traiter avec un rare mépris les hommes politiques qui osaient remettre en cause la dignité des invertis !
Il les qualifiait de "honteux de la république".
Tu vois déjà le niveau du bonhomme. Son blog me donnait la nausée.Impossible dans ces conditions de croiser le verbe avec un tel
courageux.