Ville de Puteaux: Kaliméro me doit un droit de réponse.

Publié le 26 Septembre 2008

Droit de réponse.

Je demande un droit de réponse sur le blog de " monputeaux.com " ! En effet, à la suite d’une attaque de l’auteur de ce blog, j’estime comme il l’avait jugé en son temps, que je suis victime d’une attaque indigne

Notre Kaliméro local fait de mes propos sa une sur ce qui reste de son " blog citoyen " !
Il me reproche d'être le Président de la commission "Transport, Circulation et Sécurité" du Conseil Economique et Social de Puteaux.
J'aimerai lui dire que je n'ai pas été désigné par le Maire mais élu par mes pairs à ce poste. Je le dis parce qu'il a quelques difficultés avec le vocabulaire et désigné ne veut pas précisément dire élu. Pourtant, il devrait le savoir depuis Mars dernier.

Pour être plus clair, Madame le Maire n'était pas présente le jour de l'élection des cinq Présidents de commissions et chacun des conseillers était libre de son vote. Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud souhaite un Conseil Economique et Social qui ne soit pas sous influence afin qu’il puisse travailler en toute indépendance. Un CES qui aura des missions précises et qui devra rendre des comptes. Un rapport sera remis au Conseil Municipal et il pourra se rendre compte de nos travaux!

Sur ma commission nous étions 3 candidats. J’ai fait campagne et j’ai été élu ! C’est un fait.

J'aimerai aussi rappeler que mon blog n'est pas d'hier et que les propos que j’y tiens ne sont pas, contrairement à ce qu'il dit, xénophobe ou islamophobe.
Pour preuve, il suffit de les lire pour s'en rendre compte.
Pour peu que les lecteurs ne soient pas des simplets ou des serpillières.

Mon combat pour la liberté de penser et de dire les faits est connu et reconnu par tous les Putéoliens qui me lisent. Que cela ne lui plaise pas je n'en suis pas surpris et j'en ai que foutre !

Mais suivons son raisonnement à l'envers sans se perdre dans sa coquille.

Notre Kaliméro n'est pas islamophobe puisqu'il est:
Pour le foulard à l’école ! Contrairement à la loi.
Il est donc contre la revendication pour la liberté et l’égalité des femmes,
contre la défense de nos libertés de cultes,
nos libertés sexuelles y compris celles des homosexuels, etc.
Contre la lutte pour que les libertés civiles et individuelles soient mises à l'abri de toutes tentatives de communautarisme et de traitements particuliers en fonction du fait religieux. De n'importe quel fait religieux.

Plus loin il me reproche d'avoir écrit :
"
Si être fier de mon pays, de son Histoire, la bonne comme la mauvaise, fier de nos Rois, de nos Empereurs, de nos Républiques, de nos siècles des lumières dans le monde, fier d'un pays de tolérance et de la Liberté d’être d’abord un citoyen au-delà des contingences religieuses qui doivent rester dans le domaine du privé alors je suis islamophobe"
Je n'ai rien à y retrancher. Beaucoup de citoyens ne souhaitent pas l'intrusion de la religion dans la socité civile. Il existe la loi de 1905 sur la séparation de l'état et de l'église qui, par définition s'étend à l'ensemble des religions.

Il dénonce un autre de mes propos
Comme la majorité des Français-musulmans qui ne comprennent pas ce qui se passe dans ce monde de folie ! Il se trouve que moi je le dis !
Mais c'est une réalité !
Beaucoup de Français-musulmans ne comprennent pas ce qui se passe et souhaitent vivre paisiblement leur religion sans être taxés de fondamentalistes ! Et alors, ils ont raison !

Plus loin, il me flatte en répétant des propos que j'avais empruntés à Nicolas Sarkozy :
"Nous sommes en France et comme l'a dit Nicolas Sarkozy, si ce n'est pas clair pour certains, ils savent ce qu'ils peuvent faire pour vivre dans la tradition qui leur est chère".

Bref, toute sa note est une attaque frontale contre ma personne, ce que je suis et ce que je représente.
Il ne craint pas l'amalgame, l'approximatif, l'ambiguë.
Ce qu'il fait est de prendre des morceaux de textes et d'en faire un compact. Il le diffuse à haute dose jusqu'a l'étouffement de l'adversaire visé. Je ne ferai pas de parallèles avec les méthodes usées jusqu'à la corde par les ténors des années de plomb d'autrefois.
"Mentez, salissez, mentez et salissez encore et toujours, il en restera toujours quelques choses !"

Voilà l'homme nouveau du MoDem. La nouvelle orange amère.
Dans sa note il termine par :
A titre personnel, lors d'un prochain conseil municipal, j'envisage de demander à Joëlle Ceccaldi-Raynaud la démission de cette personne. Ses déclarations provocatrices sont dangereuses.

Chers lecteurs, si vous ne voulez pas être provocateur et dangereux

au sens Grébertiste du propos, prononcez-vous pour :
Le port du voile dans les écoles,
pour la suppression des libertés et l'égalité des femmes,
pour le contrôle des libertés sexuelles,
contre les libertés religieuses,
pour l'application de toutes les traditions de chaque communauté comme l'infibulation, l'excision, le mariage forcée des mineures, et autres amabilités.
Car être provocateur et dangereux consiste à dénoncer ses travers.

Si vous ne voulez pas être provocateur et dangereux :
Ne faîtes rien pour défendre votre culture et les lois de votre pays.
Ne soyez pas fier de votre Histoire,
de votre pays, de votre drapeau.
N'ayez aucun regard critique vers d'autres pays que le vôtre.
Par contre, n'oubliez pas de critiquer le vôtre du fait qu'il ne soit pas suffisamment repentant ! J'exagère ? A peine !

En fait, ce qu'il me reproche c'est d'avoir raison et d'être dans le droit fil de la pensée de Nicolas Sarkozy grand Satan de son nouveau mentor François Bayrou.
D'être le premier qui répondra présent le jour ou l'on portera atteinte aux libertés ! Les siennes entre autres !

Cet homme est pathétique
! Son propos est d'une grande faiblesse intellectuelle. Il se recouvre du manteau du politiquement correct. Celui là même qui lui évite de penser par lui-même et de répéter sans cesse le même discours vide de sens profond.
Il n'est plus que l'ombre de lui-même !
Il est seul sans les têtes pensantes qui l'avaient autrefois soutenu et cela se voit de plus en plus dans ses écrits.

Alors je lui demande un droit de réponse. Sans façon, sans histoire. Un droit de réponse qu'il me doit.
On verra s'il aura le même geste que j'ai eu avec lui pour la liberté d'expression. La première des libertés qui vaille!
Osera t'il? On verra bien ce que vaut le kaliméro!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gilles Couteau 02/10/2008 19:49

Signez la pétition pour exiger que Christophe Grébert accorde un droit de réponse à Gégé.

http://www.petitionduweb.com/voirpetition.php?petition=2431

Merci

Gilles Couteau

laurent Meliz 01/10/2008 23:59

En tout cas moi j'ai mis mon BADGE

touche pas à mon gégé

http://www.meliz.org/article-23332079.html

Den MARAIS-HAYER 29/09/2008 11:30

Plein soutien pour Gérard, ce n'est pas être fachiste que de défendre l'intolérable, c'est à dire l'extrémisme de tout bord- et Bravo pour le CES , Je sais que nous ferons du bon travail.amitiés Gérard

Jacques Chareyre 29/09/2008 10:34

Cher monsieur,

J'ai lu les "posts" de Grebert et vos réponses.

J'ai le sentiment que GREBERT ne comprend pas la langue française. Il l'a démontré une première fois, il y a peu lors de son interprétation erronée de la lettte du Préfet.

Je vous exprime mon plein et entier soutien dans cette affaire et aurai l'occasion de vous le redire publiquement lors des réunions du CES.
Bien à vous,

michelle 28/09/2008 05:19

Oups Monsieur Grébert ne doit pas être content depuis hier au soir...
Voir le site http://www.modem-de-puteaux.blogspot.com qui nous révèle le résultat des élections du Conseil départemental du MoDem (posté à 00.18 ce jour) :

"Les adhérents choisissent le rassemblement !
Les adhérents du MoDem se sont prononcés à 63%) pour les listes de rassemblement des démocrates conduites par Antoine Dupin et Alexandre Harmand .
A l’issue d’une campagne éprouvante à tous points de vue, parfois dure, les militants se dotent enfin d’instances légitimes et démocratiques.
Les militants du MoDem 92 n’ont pas été dupes des leurres qui leur ont été proposés.
Il est temps désormais de se mettre au travail et de donner un sens au « travailler ensemble ». Le Modem de Puteaux tend bien évidemment la main à ses adversaires d’hier, partenaires de demain…
Tous, vous avez tous votre place chez nous
Nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés pour mener à bien le projet qui a été choisi de façon écrasante par deux militants sur trois.
C’est autour de la dynamique créée par Antoine Dupin et Alexandre Harmand que tous ensemble nous devons nous rassembler pour donner un nouvel élan au MoDem."

Gérard Brazon 27/09/2008 20:37

Merci Gilles! Tu connais pour l'avoir pratiqué en son temps. Ce serait en effet pas mal que tous les démocrates protestent et refusent son diktat.

Gilles Couteau 27/09/2008 20:24

Je suis écoeuré mais pas étonné du comportement de Christophe Grébert. Dites vous bien tous que le pire et à venir. Les méthodes d'accroche journalistique de CG seront bientôt utilisées pour la com du Modem local et départemental. Je devine que le censeur va emplifier ses articles mensongers et diffamatoires.
En tout cas tu a tout mon soutient Gérard !!!
Je souhaite sincèrement que tout les élus démocrates, à l'occasion du prochain conseil, fassent entendre leur (notre) voie pour dénoncé les méthodes inadmissibles de Christophe Grébert.
Gilles Couteau

laurent Meliz 27/09/2008 12:20

Que les militants prennet garde ?

Mais au Modem, les militants on s'en bat l'oeil, ce n'est pas un parti de militants, c'est un parti de cadres... C'est une manoeuvre politique, plus qu'une idéologie.

Ce qui s'est joué à Puteaux n'a rien d'extraordinaire. Dans d'autres villes j'ai des amis qui ont participé à des listes MoDem et le résultat fut le même, du moins la façon de faire.

Gérard Brazon 27/09/2008 12:05

Merci à vous tous. Merci Annie, Frédéric, Olivier, Laurent, Sthéphane et d'autres qui m'écrivent en e-mail. Tous ne partagent pas mes options politiques. Tous sont attachés à la liberté d'expression.
Merci finalement à ce Kaliméro qui par son écrit fait prendre conscience à tous ceux, qui lui faisait confiance, quel odieux personnage il est au fin fond de lui-même.
On ne peut pas se targuer de valeurs, vouloir défendre des libertés, pour mieux les fouler aux pieds dès qu'elle vous ne vous conviennent plus. C'est ce qu'il a fait en commettant sa note. C'est ce qu'il toujours fait en refusant systématiquement les commentaires sur son blog et en censurant tous ses adversaires politiques.
Que les militants du MoDem prennent garde à ne pas laisser entrer dans la structure politique un homme comme ce Kaliméro. Sous sa coquille se cache un homme qui n'est que Mouvement mais sûrement pas Démocrate.
J'attends que mon Droit de réponse soit reconnu par lui. Sans façon, sans histoire. C'est le seul moyen qu'il a désormais pour sortir la tête haute de sa mesquine diatribe. Avoir un peu de décence. Est-ce encore trop lui demander?
Mais de cette "affaire" il restera une chose de bon. Cet homme aura montré son vrai visage.

Stéphane LEONI 27/09/2008 01:00

Je joins bien évidemment ma voix à celles d'Annie Keszey, d'Olivier Perault et de Frédéric Chevalier.Ce droit de réponse engage ton honneur et celui du Conseil Economique et Social de Puteaux. C.Grébert serait-il à ce point en manque de publicité dans sa course au pouvoir au Modem départemental? Jamais il ne fut si bas, jamais il ne fut si peu politique et tant politicien! Un droit de réponse est plus que naturellement légitime dans cette attaque personelle. Quant à demander au Conseil Municipal la démission d'un président élu par ses pairs, alors là c'est carrément du délire et/ou de la comédie de mauvaise facture!Ce type de manoeuvres déshonore entièrement son auteur et les idées démocrates qu'il dit défendre lorsqu'il prétend sur le même site "s'engager à appliquer une charte éthique qui condamne le dénigrement externe comme incompatible avec l’engagement" (art.9)(dixit monputeaux.com

laurent Meliz 27/09/2008 00:28

rappel des fondamentaux

http://www.meliz.org/article-23176724.html

Frédéric Chevalier 26/09/2008 23:57

Bonsoir Gérard,
Je partage l'avis d'Annie et d'Olivier. Tu as naturellement tout mon soutien dans ta demande de droit de réponse. Un soutien que j'ai d'ailleurs exprimé officiellement sur mon blog : http://www.fchevalier.fr/2008/09/conseil-economi.html

Le billet de Christophe Grébert est indigne d'un élu.
J'appelle tous les vrais démocrates, qu'ils partagent ou non tes opinions, à manifester leur désapprobation et à exiger de Christophe Grébert de t'accorder ce droit de réponse.

olivier perrault 26/09/2008 23:38

Gérard,
Je m'adresse via ce commentaire à Mr Grébert pour qu'il te donne un droit de réponse.
En des temps pas si anciens je pense qu'il aurait reçu ton "gant". Tes témoins lui auraient prié de se rendre à l'aube pour un duel.
Désormais, les armes sont les blogs. Alors, il a le devoir de te publier.
Son article n'est pas un article. Ce journaliste n'est pas journaliste. Son blog est devenu une farce. Comme le dit Mr Chevalier son blog est devenu "monModem.com" et il a trahi les "siens".
Bien à toi,

Annie Keszey 26/09/2008 23:00

Bonsoir Gérard !

Sachez que je suis solidaire de votre demande de droit de réponse. Vous payez le fait d’avoir donné la parole aux colistiers de Grébert, en publiant leurs textes, sans censure, ou en vous intéressant aux blogs des anciens de « Puteaux Ensemble » Je pense, que par un effort commun de tous les démocrates de Puteaux, tentant, au- delà des clivages idéologiques, de penser, avec impartialité, l’avenir communal, il faut contrer, collectivement, Christophe Grébert. J’y participerai, comme je le fais depuis 5 mois. Il nous faut choisir, pour nous représenter, les citoyens les meilleurs.

Ses critiques, immatures et d’une confusion pernicieuse, ne sont même pas « MoDem » !

Très cordialement. Annie Keszey