Rubrique finance: Et la décence...

Publié le 4 Octobre 2008

Un peu de moralité dans ce monde de la finance! Ce n'est pas pour me déplaire mais c'est surtout une nécessité, une impérieuse obligation par rapport aux effets désastreux sur l'opinion publique. 
Chacun peut penser ce qu'il veut de Nicolas Sarkozy mais je continue de penser qu'il est couillu le bougre.
Je n’imagine pas Jacques Chirac ni les faux-culs du PS agir de cette façon! Bon certes, il y aura toujours des pisse-froids qui verront un loup! Mais les faits sont là, c'est un coup de pied dans le monde feutré, capitonné, doucereux mais redoutablement violent des notables de la finance.
Bref
, le patron de Dexia, Axel Miller, a renoncé à une indemnité de départ de 3,7 millions d'euros, sous la pression du gouvernement français qui a menacé de ne pas débloquer l'argent nécessaire au sauvetage de la banque franco-belge, face au tollé suscité par ce "parachute doré». UN porte-parole de Bercy a fait savoir, vendredi, que M. Miller, qui a présenté sa démission mardi après l'annonce d'un plan de sauvetage de 6,4 milliards d'euros de l'établissement, avait "accepté de renoncer aux indemnités de départ auxquelles il avait droit contractuellement".
C'est un minimum!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ut 04/10/2008 16:57

Crois tu que si nous démissionnionsnotre président, il accepterait de partir sans indemnités? C'est à cela qu'on doit juger le bonhomme, pas à ce qu'il inflige aux nantis... qui le lui ont rendu depuis longtemps, donc pas de souci :)
Amitié

Gérard Brazon 04/10/2008 16:41

Moi de même Nettoue! Il est vrai qu'il est plus facile de lui faire porter le bébé qu'à un pauvre citoyen lambda même socialiste (sourire)!

Nettoue 04/10/2008 14:24

Pauvre Nicolas, lui, c'est un peu le vieil agage, < Dès qu'il y a un beau gosse de fait dans la quartier, on dit qu'il est de moi ! > Et il ne mérite certainement pas, de récolter la tempête des semeurs de merde..
Bien contente de te connaitre Nettoue