Rubrique poésie: Les Orphelines

Publié le 6 Octobre 2008

Un ami gendarme (un gentil) me parlait de son association.
Elle s'occupe d'enfants atteints de maladies orphelines. Il m'a montré quelques photos et m'a demandé de lui écrire un poème.
Ce sont tous des enfants de gendarmes. Il y en a sûrement parmi eux qui m'ont flasché à plus de 70 Km/h et à qui je dois deux points de retrait sur mon permis. Mais ce sont des enfants, alors j'ai fait ce petit sonnet pour lui, pour cette association, pour ces enfants, pour ces parents en uniformes! 
G.B







Orphelines.
 

Un drôle de regard Alexandre !
Tout comme Romain, il savait la vie.
Une non-vie, le goût de la cendre.
Comme Manon, Thomas et Dimitri !

Regards anciens malgré la jeunesse
De ces enfants, aux vies cristallines.
Qui se savent entourés. Sans sagesse
Car menacés par les orphelines.

Et ils devinent les regards de la mère
En attentent, sans grandes illusions.
Enfants conscients d’une vie éphémère !

Une courte vie ponctuée de transfusion.
De nuits sans vrai sommeil. Si amères !
Comme Marc, ils  attendent de l’attention ! 
 

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article