Rubrique lettre ouverte: A Rose...

Publié le 6 Octobre 2008

Hier, j'ai appris la tentative de suicide d'une net-Amitié. Une femme au talent d'écriture fantastique! Une femme vivant la situation désormais classique de la "famille monoparentale" avec deux enfants exigeants et dictatoriaux et peu de moyens!
Alors je lui ai écris cette lettre! Pour elle mais aussi pour tous ceux que se trouvent dans cette situation malheureuse!

Lettre ouverte à Rose.

Le suicide est la pire des offenses! La pire chose qui peut arriver à un être humain !

Personne ne mérite que l'on se suicide pour elle.

Aucun enfant, aucun adulte ne peut accepter le suicide d'une personne aimé ou non.

Alors, une défaillance? Une faiblesse psychologique? Des problèmes d'argent, une fuite devant la réalité? Un abandon, une lassitude ?
 Il y a des tas de raisons de  vouloir se suicider comme l’illusion d'une libération!

Mais ce n'est pas une libération! C'est une fin pitoyable qui engage d'autres malheurs! Pour les autres, pour les proches! Pour tous ceux qui vous aiment sans que vous le sachiez !

Un jour, j'ai entendu, il y a peu, une histoire forte!

Un homme réchappé d'un saut du haut d'une maison se souvenait qu'aucun de ses problèmes ne pouvait être résolu! Jusqu'au moment où, se jetant dans le vide, il réalisa que ce n'était pas vrai! Sauf celui de revenir d’où il avait sauté !

Il est vivant! Depuis il ne se tait plus,  ne supporte plus les petits dictateurs et autres minables de la vie qui lui avaient pourri la sienne! Depuis, il parle, gueule, hurle mais plus en secret dans son coin. Pour ne pas gêner, parce que timide, effacé, n'osant pas !

Vous avez le génie de l'écriture Rose! Vous ne vous rendez pas compte de cette merveilleuse chance! Dire, écrire, ressentir et faire partager!
Il y a tant d'autres personnes qui ne sont que des zombies de la vie! Vieux avant d'avoir compris. Mort-vivants dans les cités dortoirs ou les Centres commerciaux de la bien pensance. Le cerveau vide à force de répéter ce qu'ils entendent à la télé sans rien comprendre. En roue libre à force de répéter les idées toutes faites, recuites, resucées, éculées mais toujours dictatoriales.

Vous êtes une petite merveille à la sensibilité à vif. Cela ne leur donne pas le droit de vous tuer! C'est vous qui êtes grande, pas eux!

Merci de ne plus recommencer s'il vous plaît
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Anthinea 14/10/2008 09:05

Bonjour Gérard,
Je connais bien Rose et elle m'a confié que son geste n'était pas "désespéré". Ayant une tumeur au cerveau elle n'a pas souhaiter mourir mais plutôt ne plus souffrir... Bien sûr après quelques gouttes d'eau ont fait déborder le vase, mais peut on reprocher cela à quelqu'un ?
Bien à vous cher ami ;-)

enriqueta 08/10/2008 11:30

Chère Rose que je ne connais pas,
Je vous comprend car quand je me suis retrouvée seule avec mon petit bout de choux de 2 ans et demi, j'ai parfois aussi songé au suicide, surtout le soir avant d'aller me coucher, seule dans mon lit, seule pour faire face à la vie. c'était il y a 12 ans...j'ai tenu bon, pour ma fille et parce qu'au fond de moi quelqu'un me disait que je devais vivre. Maintenant je suis heureuse et j'ai unmerveilleux compagnon. Les soucis de la vie sont toujours là : financiers, professionnels, humains. Je vous souhaite, Rose, un beau chemin de vie.

Gérard Brazon 07/10/2008 12:42

Merci Mickaël. Pourvu que Rose s'en souvienne.

Mickael 07/10/2008 09:00

Le suicide est une bétise, l'acte le plus courageux est evidemment d'affronter la réalité.
Bravo pour votre lettre.