Rubrique politique: Marina Petrella. Pour ou contre?

Publié le 13 Octobre 2008

L'ex-membre des Brigades rouges Marina Petrella, menacée d'être extradée en Italie en vertu d'un décret de juin, a finalement été autorisée à rester en France en raison de sa "situation de santé" selon l'Elysée, une décision qui met fin à un long combat mené par ses proches.Le président Nicolas Sarkozy a décidé de ne pas appliquer le décret autorisant son extradition pour des "raisons humanitaires", a déclaré dimanche à l'AFP son avocate, Me Irène Terrel, confirmant une information du Journal du Dimanche.

A mon avis:
Il n'en reste pas moins que cette femme a été condamnée à perpétuité par un tribunal Italien (pays ou règne la démocratie) pour le meurtre d'un gendarme et la complicité dans des attentats. Elle s'échappa d'Italie et profita de la mansuétude de François Mitterrand alors président de la république française!
Que faut-il en penser? Humainement, je suis ravi pour elle et sa famille. On ne peut pas se réjouir du malheur.
Politiquement et d'un point de vue de la Société, je suis bien plus mitigé. Est-il normal qu'une femme ayant exercée des activités terroristes et commis un meurtre soit mis à l'abri de ses responsabilité et d'un jugement? Je ne le crois pas!
Sans doute aurait-il mieux valu que ce fût l'Italie elle-même qui se charge de cette responsabilité. Je pense a la famille du gendarme assassiné! Lui n'a pas eut cette chance et c'est cette femme Marina Petrella qui ne lui a pas accordée!
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article