Ville de Puteaux: La loi Boutin et les Sénateurs.

Publié le 21 Octobre 2008

Le Sénat mets la casquette du Che !

Il refuse de modifier la loi SRU concernant l’obligation aux villes de plus de 3500 Habitants d’avoir 20% de logements sociaux. A l’époque du vote de cette loi par les socialistes elle ne fût pas extrêmement appréciée !

La façon dont le politique s’immisçait autoritairement dans la vie locale déplaisait ! Il y avait des réminescences d'une époque socialo-communiste. Les 20% était un coup de force du gouvernement Jospin pour contraindre les villes à inclure de la mixité sociale.

Je n’ai rien contre la mixité sociale dans la mesure où elle est raisonnée et suivie de prés.
Mais surtout que cette mixité ne se résume pas par à un empilement de familles issues de mêmes pays ou de mêmes origines culturelles. 
Nos Sénateurs ne peuvent pas l’ignorer, eux qui vivent tous les jours dans les cités HLM des "banlieues défavorisées ET difficile" et gèrent les conflits chaque jour avec l’aide des gardiens d’immeubles. Ils savent donc que les cultures sont souvent très différentes d’une ethnie à l'autre.


Ce qui veut dire, que nous aurons du mal à interdire aux offices HLM de regrouper les familles en fonction de leurs origines
afin d’éviter les conflits. D’où, bien souvent, l’effet de ghetto qui suit peu après.

Dans ce cas de figure, ce n’est plus vers la mixité sociale mélangeant les origines et milieux sociaux différents que l’on va mais vers la sensation trés forte de déracinement et d'incompréhension pour beaucoup et de toutes origines Cela commencera par les départs des" p’tits blancs, les franchouillards, les  têtes de craie, les d'origines ou les souschiens," comme disent les plus virulents. Départ vers d’autres cieux au mieux ou, vers des conflits ethniques, la xénophobie ou le racisme qui, on le sait, n'est pas qu'une affaire de couleur!

Est-ce cela que souhaitent nos Sénateurs
?
Donc, le grand mot de mixité sociale est à manier avec beaucoup de précaution ! Surtout par ceux qui ne connaissent rien à la mixité hormis celle des marques de leurs voitures de luxe dans les parckings de leurs résidences des quartiers chics parisiens.
Mixité oui ! Passage en force non !

Mais les Sénateurs qui sont "des gens proche du peuple" ont décidé, entre deux bouffées de cigare de Cuba, de se la jouer « révolutionnaire" de salon! Donc, ils ont refusé l’art 17 de la future loi Boutin qui visait à comptabiliser l’accession sociale à la propriété dans le quota de 20% de logements sociaux ! Non d'un sénateur!


Quant à la loi Boutin, elle fiche une trouille bleue à tous les habitants des logements sociaux
. Une réforme que même les socialistes n’auraient pas osé mettre en place. C’est à se demander si Madame Boutin est encore de Droite. Voire, si l’opinion des familles vivant dans les logements sociaux et votant à droite l’intéresse !
(Oui je sais c'est le petit bout de la lorgnetteCar tout de même, voilà des familles à qui l’on dit tranquillement :

« Vous paierez un surloyer (ce qu’ils font déjà la plupart du temps) mais en plus, trois ans après c’est dehors ! Allez zou… dehors ! Il faut laisser la place à la mixité!

Pour se reloger où ?
Prenez Puteaux
 ! Au prix auquel se négocie le coût des loyers il est certain que les personnes concernées par cette loi devront quitter cette ville à terme! Madame Boutin trouve cela normal ? Moi pas ! Pire, c’est choquant.

Est-ce pour cela que j’ai voté Nicolas Sarkozy ? Certainement pas !

Au secours Nicolas le Sénat et ta ministre vont finir par te flinguer en plein vol ! Ce serait vraiment dommage parce que tu es un bon! 

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article