Elections américaines: L'Obamania médiatique ?

Publié le 5 Novembre 2008

Il y a un homme heureux en ce moment c’est
Barak Hussein Obama.

Premier Président Noir ?

J’ignore pourquoi l’on tient pour négligeable les 50% de sang blanc qui coule dans ses veines.
Comme si la seule chose qui est de la valeur était sa couleur ! Mais c’est comme ça !

Même s’il avait 75% de sang blanc et élevé par une famille blanche, il serait encore considéré comme noir ! Ridicule mais c’est ainsi.

J’ai toujours considéré que ce n’est pas la couleur de l’homme qui était importante mais bien son formatage éducatif et religieux ! Son formatage de la pensée, ses premiers sentiments, ses lectures, son ressenti, ses combats.

Est-il vraiment noir ?
Et d’abord, qu’est-ce qu’un noir américain ?
Est-il si différent d’un autre noir d’Afrique, des îles des caraïbes? Bien sûr. Il est aux antipodes du Kenyan de base! Plus rien à voir.

L’histoire américaine a marqué les esprits et les cultures
. Barak Hussein Obama n’est pas que noir, il est surtout un métis issu de cette Amérique si particulière si étrange pour nous les français.
A la fois terre de toutes les libertés mais aussi, terre de la pudibonderie ou il est moins choquant de montrer un gosse se faire assassiner que de montrer un sein de femme ! C’est  aussi une terre d’immenses injustices sociales ! Bien loin de nos critères français.

 

 

Mais les médias Américains et Français en font un noir total, un noir complet ! C’est ridicule et ils le savent ! Cela sert la propagande et permet de vendre du papier ! Et les peuples lobotomisés se pâme d'admiration!

Et puis cela colle si bien à cette idée merveilleuse de la revanche du faible par rapport aux forts.  Un vrai conte de fée. 
Obama en serait-il là s’il était parmi les faibles ? Certainement pas ! Barak Obama n’est pas l’Oncle Tom !

Et toujours cette maladie rampante de la repentance qui nous mine en France. Déjà l’on entend à droite comme à gauche, avec un petit sourire en coin, entre deux gloussements masochistes, l’idée d’un Président de la République Française Noir ou Arabe.
Qu’ils soient ultra minoritaire ne les dérangent pas plus que ça!
Qu'ils soient élus avec un scrutin direct et non à l'Américaine non plus!
C’est la situation, l’événement qui les faits se trémousser et glousser.
Curieux ce sentiment de nos intellectuels!


Je me demande ce que penserait la blanche mère américaine d’Obama
! Pour elle, son fils n’était pas un blanc, un noir, il était un enfant dont elle voulait la réussite et le bonheur !
Un homme tout simplement pas un porte drapeau!
Il sera le prochain Président des Etats Unis ! Il le doit aussi à sa mère blanche.

Je lui souhaite bon courage car au-delà du symbole
, il reste la politique, les affaires, la guerre contre le terrorisme, l’économie, la gestion au quotidien d’un grand peuple.
Les immenses espoirs qu’il porte devront forcément aboutir à des résultats.
Le fait qu’il soit noir, blanc ou métis ne changera rien à l’affaire. Peut-être même que sa femme qui poursuivait une belle carrière d’avocat grâce à son travail mais aussi aux écoles américaines se rendra compte qu’elle peut être fière de l’Amérique et pas seulement depuis quelque mois comme elle l’a dit ! Cracher sur son drapeau  ne lui sera plus possible et pourtant rien de fondamental ne changera dans les quatre ans qui viennent !
Ce n’est pas la couleur qui est importante mais l’homme ou la femme qui gouverne et le peuple qui accepte sa gouvernance !

Je lui souhaite très sincèrement bonne chance ! Du fond du cœur. Mais je crains fort que les immenses espérances n’aboutissent à d’énormes déceptions.
Il n’est qu’un homme après tout! Aussi doué soit-il. L’Amérique n’est pas une PME. La chute en sera d’autant plus dure s’il devait se planter !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 07/11/2008 13:52

Exact! Comment peux-t'on déterminer une échelle de valeurs et d'intellect en fonction de la couleur.
Les hommes sont ce qu'est leur formatage premier.
Laissons Obama diriger ce grand et immense pays. S'il réussit tant mieux pour tous le monde. S'il se plante, tant pis!Ce ne sera pas pire que Bush avec sa guerre en Irak qui a coûté plus de morts que Sadam aurait pu en faire à lui tout seul!
La couleur ne détermine pas la nationalité! C'est la foi dans son pays qui le fait!
Si un "d'origine" n'est pas persuadé, ni fier qu'il est français alors il ne l'est pas. Mais on peut le comprendre quand des profs, français de souche, disent qu'ils ne sont pas fiers de l'être en cours au Lycée!
Toujours cette image de l'Amérique de toutes les couleurs qui chantaient l'hymne national en 2001! C'était fanttastique.

melizo 07/11/2008 13:40

Tout à ton honneur cher Gérard, de moderer nos ardeurs. La démonstration de l'article dedu courrier international, dit en substance que l'on a le droit de déontrer ce qu'est ne carré, mais que l'on a pas le droit de démontrer qui est noir ou blanc.

Je te le retrouve, c'est un article qui date de 5 ou 6 ans

Gérard Brazon 07/11/2008 13:29

Oups on se calme!
Personne ne ment et tous le monde à raison jusqu^'à la preuve du contraire.
Noir ou blanc est toujours un sujet délicat en France à traiter! Allez savoir pourquoi? (sourire) Sûrement parce qu'il y a des personnes, des associations de personnes qui adorent créer des conflits. L'Amérique nous donne une leçon! Elle ne regarde pas dans le rétroviseur et expurge régulièrement son passé en l'offrant au cinéma et au à l'analyse! Qui juge encore le passé colonial de l'amérique? Qui juge l'hécatombe des indiens? Elle l'assume, en parle et c'est public! En France on arrive même pas à parler de l'Algérie, du colonialisme en général (le bon et le mauvais) et de l'esclavage! De tous les esclavages! Y compris les venseurs quie les traiteurs. Y compris les 14 siècle de l'esclavage transafricain. Non pas celui uniquement des Européens pour mieux culpabiliser les descendants!
Les monstres n'ont pas de couleurs particulières!

laurent Méliz 07/11/2008 12:52

Pour retrouver ce fameux article, seuls hélas les abonnés du courrier international peuvent le consulter.

Je serai donc obligé reprendre la démonstration faite alors par l'auteur de cet article. Nous pourrons donc sous huissier confondre mon article et celui du courrier pour savoir si j'ai l'habitude de tenir des propos mensongers...

Marlène 07/11/2008 11:22

Au lieu de parler pour ne rien dire, Laurent, retrouve donc cet article dont tu parles qu'on puisse le lire et ensuite tu pourras expliquer le pourquoi du comment. Je suis curieuse et exitée à l'idée d'en prendre connaissance. Pour ce qui en ai de t'écouter, je t'avouerai que je le suis moins car tu as pour habitude de mentir donc j'y met d'avance des réserves.

laurent Méliz 07/11/2008 01:39

il faut que je te retrouve un article du courrier international, avec une photo de Bush et de colin Powell... Lequel est noir ?
Et pourquoi dit on de colin powell qu'il est noir...