Ville de Puteaux: Quand des habitants de Nanterre nous envient..

Publié le 10 Novembre 2008

Voila un exemple de messages que je reçois.
Une ancienne lycéenne très surprise que sa Mairie de Nanterre n'ait pas la même attention que notre ville envers ces étudiants!
Pourtant, cette ville est riche mais elle est communiste! Allez comprendre quelque chose à cette différence entre le discours social et la réalité des faits!
Gérard Brazon

From: maryse Nomier
Sent: Sunday, November 09, 2008 6:59 PM
Subject: Message d'une ancienne lycéènne très étonnée

Bonsoir Monsieur,
 
Après avoir discuté avec ma mère, il m'a semblé clair que mon message devait être entendu.
Après l'obtention de mon BAC avec mention l'été dernier, j'ai eu quelques surprises en apprenant de 2 de mes camarades, résidants de la ville de Puteaux, qu'ils avaient la chance, l'opportunité, de se voir offrir le permis de conduire pour la réussite de leur examen!!
Je ne vis pas à Puteaux, c'est sûr. Mais j'espère qu'un jour notre ville en suivra l'exemple!!
Les jeunes de Puteaux ont une réelle chance et c'est bien que la Ville en prenne conscience.
 
Bonne soirée
------------------------------
Merci de votre message! Comme je vous comprends!
Hélas, comme vous le savez peut-être, les Putéoliens l'oublient trop souvent! L'ingratitude des enfants gâtés sans doute! Malgré que l'âge ni soit pour rien!
Encore merci de votre message que je publierai sur mon blog!
Bien à vous
Gérard

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

melizo 14/11/2008 15:56

Mon raisonnement est le suivant, je reprends...

On ne peut faire un cas, une généralité...

L'idée de « donner » de participer démocratiquement auprès des jeunes à l'obtention du permis de conduire après avoir eu un diplôme, de récompenser l'excellence est plus que juste, merci à Charles Ceccaldi Raynaud. Rendons à César ce qui appartient à César, tout comme les colis alimentaires qui reviennent à un personnage local dont le nom m'échappe et qui avait fait un leg généreux à la commune.

Mais laisser sous entendre « que nous supprimerions alors toutes formes de cadeaux », a fait partie de la communication électorale de Madâme le Maire. Mieux gérer, ce n'est pas supprimer. Et d'ailleurs l'idée de récompenser les diplômés n'est pas un cadeau, puisque définie sur un principe démocratique.

Effectivement, j'aimerais être à Courbevoie (UMP)pour sa programmation musicale, à Nantes (PS) pour politique culturelle, à Clermont Ferrand (PS) pour son festival de court métrage, à Nanterre (PCF) ou Suresnes (UMP) pour leur politique de la Ville,. Oui il y a des choses ailleurs que j'aimerais importer à notre ville.

Le rôle confortable de l'opposition est bien celui de critiquer et de pouvoir, démocratiquement, donc soutenus par le putéoliens, porter un autre projet de ville. Une défaite, hé bien oui, nous avons tiré tous les enseignements de limite de la démocratie participative. Si nous avions pû considérer un scénario de victoire, nous n'avions pas considéré un scénario de défaite, que j'avais essayé d'évoquer pour justement préserver notre cohésion. Mais hélas les 43 voix de la liste qui s'elevent ne peuvent que faire chanceler le partis que devait naitre au lendemain en cas de victoire ou de défaite. Notre défaite est ma défaite aussi. Si nous avons la légitimité de laver notre linge de famille au grand air, en toute transparence, nous sommes à même de repartir d'un meilleur pied.

Voilà donc notre expérience qui se dessine, les erreurs de jeunesse nous emmènent au second tour, nous accordent 25% et 4500 voix. Les conditions ne se représenteront pas sous cette forme, d'autres rendez vous electoraux, verront les cartes se redistribuer, il ne s'agit pas d'un socle. Oui c'est un dur métier que de vouloir changer les choses et que l'on nous accorde la confiance, comme on l'a porté à Joëlle. Nous n'avons pas les mêmes armes, et on nous demande plus et encore plus, et bien évidemment de nous opposer, sinon rétablissons la monarchie et supprimons toutes sortes d'éléctions. Je te rappelle que certains pays rêvent de cette démocratie.

En représentant les minoritaires et les opposants, nous contribuons à l'existence de la démocratie. Ceux qui voudraient seulement supprimer cette opposition ne sont pas des démocrates. Notre rôle est au minima celui là et plus encore si les putéoliens peuvent croire en un projet, une valeur ajoutée sur la sociologie de notre ville. Une autre conception de la cité, et non pas une exclusion de l'autre qui ne pense pas comme moi. Imposons la norme ISO à la ville de Puteaux, nous l'aurions fait. Un label de la qualité politique. Développons les débats, les paradoxes, les discours aussi libres soient, ils la création se trouve là, même pour les meilleurs idées politiques.

Donc pour Maryse, on ne peut pas prendre un sujet agréable, une bonne idée chez nous pour dire : Alors tout est parfait ! Si je reconnais le meilleur, à vous de reconnaitre aussi les travers de la politique de la majorité...

les bruits de couloir qui me reviennent ne sont pas que des ragots. Il ne s'agit pas non plus de propos calomnieux ou injurieux, mais de tonnes d'idées laissée dans les cartons ou des personnes qui ne sont pas écoutés, et de compétences non remarqués. Mais tout système à son travers, à nous donc de le reveler pour contribuer aussi à son évolution .


Ministre du ronchonnement Gaulois
Laurent Méliz

Marlène 14/11/2008 12:59

Laurent, à chaque fois qu'une personne, qu'elle soit de Puteaux ou non, fait un commentaire agréable sur notre commune, tu montres tes dents. Je sais qu'elles sont longues, mais il faudrait que tu apprennes à te contenir et à accepter le fait que des gens puissent aimer Puteaux et ce qui s'y passe.

Si on suit ton résonnement, Puteaux doit être systématiquement critiqué sous prétexte que ton amis CG et toi même avez perdu l'election municipale et que vous êtes sans intérêt pour notre commune. Vous ne proposez rien, vous dormez sur vos lauriers, vous n'appréciez rien, vous vous laissez bercer par vos illusions, vous ne contribuez à rien, vous occultez la vie Putéolienne, vous critiquez sans cesse car vous n'avez que ça à faire. Quelles sont vos motivations, à part celles de recupérer la Ville, non pas par amour pour notre Ville, ça les administrés Putéoliens l'ont bien compris, mais pour ce qu'elle pourrait vous rapporter (Puteaux - La Défense dort sur un pactol de fric) qui pourrait faire tourner la tête à plus d'un.

Faire évoluer notre Ville est un dure métier, vous n'avez ni le profil, ni l'expérience, ni les capacités, ni le mérite, ni notre confiance. Vous n'êtes pour Puteaux qu'un passant qui s'est égaré et qui recherche sa direction pour rejoindre Nanterre.

laurent meliz 10/11/2008 10:56

Bonjour Maryse

Si mon souvenir est juste, il faut avoir le BAC avec mention.

Maintenant aucune politique aussi bonne soit elle, ne contentera 100 % des ses habitants. Faites une demande de logement à Puteaux, si vous pensez vous y sentir mieux, et si vous aimez les loisirs et les cadeaux de ce genre.

On a tout à fait le droit de preferer que sa ville ressemble à une extension du jeu des sims.

Personnellement, ce genre de "Cadeau" n'éveille pas en moi un sentiment de citoyenneté prononcé comme savent le faire les politiques communistes. Mais par exemple le restaurant de l'agora de Nanterre a parait t-il couté très cher, et pourtant ce restaurant associatif est vide. Alors là aussi, comme nous, pour les illuminations de Nöel, on peut crier au gaspillage d'argent public.

La politique du logement n'a rien de comparable à celle de notre ville de Puteaux. 30 000 logements Sociaux, une ville dans la ville, donc forcement une politique totalement différente.

Il faudrait s'attacher à améliorer les transports en commun, créer des emplois localement, améliorer le niveau de vie de chacun, inventer ensemble une nouvelle croissance.

Bon j'avoue, j'aurai tendance à être de gauche plus qu'à mon tour... Alors évidemment vous ne trouverez pas chez ce genre degrain à moudre... On cause quoi !

effectivement, ce qui vous affecte individuellement, va à l'encontre d'une politique locale plus citoyenne. Heureusement, vous pouvez encore venir habiter Puteaux.. A moins qu'en terme de logement, ou de prix des loyers...