25 mai : ne pas voter RBM, c’est faire le jeu du système par Robert Albarèdes -

Publié le 20 Mai 2014

22Je ne peux qu’applaudir  au texte de Christine Tasin dans le numéro 355 de « Riposte Laïque » et à la pertinence de son analyse… (1)

Un petit bémol cependant: quand elle évoque les 31 listes qui se présentent en Ile de France, elle parle de « ridicule qui ne tue pas » . C’est dommage, bien sûr, le cas contraire  nous amènerait à revoter pour  une présidentielle anticipée, mais il y a, dans cette multiplication outrancière de petites listes régionales pour les prochaines européennes, bien plus que du ridicule porté par ceux qui en sont à l’origine… Il y a la volonté de déconsidérer une élection dont le système UMP-PS, qui domine le parlement européen et vote les mêmes textes qui nous oppriment, sait qu’elle lui sera défavorable, tous pays considérés…

Alors, l’abstention lui servira à minimiser sa défaite et à dévaloriser la victoire attendue de Marine en France, Nigel Farage au Royaume Uni, Beppe Grillo en Italie, Geert Wilders aux Pays Bas…sans oublier les surprises qui interviendront dans les autres pays comme au Danemark.

Multiplier ici les listes, c’est affaiblir l’opposition populaire à l’Europe construite depuis Maastricht (et jusqu’au traité de Lisbonne), c’est masquer le refus du futur traité Transatlantique qui dépossèdera encore plus les nations  de leur souveraineté, c’est  disperser les forces d’opposition à l’Europe actuelle sur des voies de garage, c’est  tenter de montrer que ce scrutin n’a que peu d’intérêt…et donc, c’est  pousser les citoyens à aller « à la pêche » ce 25 mai!

Car la  social-démocratie européenne (PS et assimilés)  et le parti populaire libéral (auquel est affiliée l’UMP), qui ne se disputent en Europe que pour l’accès aux places de décision (et de grosses prébendes)  mais qui votent en commun 97 % des textes et approuvent dans tous les cas les décisions de la Commission technocratique de Bruxelles, construisent un « Système » qui se doit d’agir vigoureusement pour détourner les peuples de leurs vrais intérêts et continuer de les enfumer pour la plus grande satisfaction et des oligarchies financières apatrides et mondialistes, et de l’oncle Sam et son bras armé: l’OTAN.

Et l’abstention par dépréciation du scrutin fait partie de son arsenal .

Tout comme les mouvements, qui se multiplient, chez nous et ailleurs, pour faire mine de s’opposer à cette Europe dont les échecs économiques, sociaux, sociétaux, politiques, sont patents, tout en refusant de s’inscrire dans le mouvement de transformation porté par de vraies forces anti-européistes, et en continuant de soutenir les pouvoirs destructeurs en place dans les différents pays.

En France, c’est le rôle dévolu à Mélenchon, au Front de Gauche et à l’ambulance des communistes. Nous avons déjà montré cela (2) tout comme nous avons montré que les velléités « anti européennes » de certains issus de l’UMP (ou d’ailleurs) ne sont que « pipeau » destiné à tromper l’électeur « de base » … ou que tous ceux qui parlent de « changer l’Europe », de la rendre « plus sociale » (ou autres fadaises) ne font qu’amplifier la mélodie trompeuse d’un chant de sirènes destructeur.

Mais c’est aussi comme cela qu’il faut analyser les attitudes contorsionnistes de maints mouvements de la « gauche » non gouvernementale ou de maintes structures qui, parfois lucidement, dénoncent la nocivité de l’Europe qui se construit, et le danger de ses projets, tout en appelant au boycott (ou à l’abstention), c’est à dire tout en confortant ceux qui dirigent et tiennent « le système », dont ils sont, par ailleurs, de fidèles soutiens en périodes d’élections nationales et locales…

On pourrait citer ici aussi bien le M’PEP ou ATTAC que « Chevènement » et son parti ou les communistes « dissidents » du CNR-RUE ou encore les gaullistes de l’UPF !  Mais n’oublions pas les structures « péri politiques » du type UFAL ou le groupe « Pour une constituante » (mais le lecteur en trouvera d’autres s’il est un peu curieux) qui s’escriment à dénoncer la malfaisance du pouvoir en place et de l’Europe en cours tout en se gardant de prendre nettement position pour une alternative politique crédible.

En fait, tous ces mouvements, groupusculaires, ont ceci de commun qu’ils ne représentent pas grand chose, qu’ils ne veulent surtout pas s’engager autour (ou en alliance avec le) du seul projet susceptible de gripper la machine européenne, et d’autant plus qu’en plus de son assise nationale, il a un prolongement dans les autres Etats .

Boycotter… S’abstenir… c’est aussi pour eux garder un « fer » dans le feu du pouvoir (on ne sait jamais…) et créer un pouvoir de nuisance à l’encontre du mouvement pluraliste que Marine Le Pen veut initier. C’est aussi, pour eux, refuser de s’engager et se battre vraiment: ils laissent le « Système » se perpétuer, ils savent qu’il deviendra de plus en plus malfaisant pour la France et son Peuple, ils se disent qu’ainsi leur fonds de commerce prospèrera sans qu’ils n’aient  « à se mouiller »…

Car, s’ils avaient une once d’honnêteté intellectuelle et une parcelle de courage, ils appelleraient à descendre « dans la rue » pour construire le mouvement insurrectionnel que leurs attitudes supposent, puisqu’ils ne veulent pas du suffrage universel!

Objectivement, ils jouent le rôle d’idiots utiles pour le plus grand plaisir des oligarchies financières apatrides et atlantistes tout en s’abritant derrière les oripeaux d’un ostracisme d’un autre âge à l’encontre de Marine et du RBM… ostracisme qui, aujourd’hui, n’a ni sens ni excuse, tant le danger menace et la grêle s’annonce.

Que les citoyens de notre pays, attachés à son Histoire, à son identité, à sa souveraineté, à ses principes fondateurs comme aux intérêts bien compris de son Peuple ne se laissent pas abuser: le 25 mai, il faudra envoyer au parlement de Strasbourg le plus possible de députés combattants de l’unité nationale, laïque, démocratique, populaire…

Il faudra aussi, et en même temps, ancrer dans le terreau électoral de la démocratie le mouvement porteur de l’espoir d’une rupture réelle et majoritaire avec les 40 années de gestion identique et alternée des forces européistes, atlantistes, imigrationnistes qui nous accablent: l’UMP (et satellites) et PS (et alliés) .

Ce rendez-vous est essentiel!

A vos votes, citoyens, en avant toute pour le RBM et sa figure de proue..

Robert Albarèdes

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

mika 21/05/2014 02:31


Le fossé entre les Britanniques et l'UE "s'est agrandi"



https://www.youtube.com/watch?v=AKBH6IxSgb8

L'EN SAIGNANT 20/05/2014 18:18


C'est très sympa l'usage des abréviations sans respecter le consensus universel par lequel on en définit au moins une fois au début la SIGNIFICATION .!


Pour moi, pâuvre idiot, RBM .... Excuses mais ça ne me dit rien et peut-être suis-je passé à côté de son "développement" discret dans le texte sans le voir .... À bon entendeur salut .
Ça me fait penser à la Télévision où l'on donne à tour de bras des rôles à de prétendus acteurs qui n'ont jamais eu le moindre conseil (je ne parle même pas de FORMATION) en matière de diction
.... Il en est dans certains films dont je ne comprends pas la moindre syllabe  et ça ne choque même pas les dits "metteurs en scène" ou "producteurs" ... Pauvre FRANCE .! Se foutre ainsi de
la gu...le des téléspectateurs-auditeurs ... C'est plus que TRISTE