Jacques Prévert: A tous les liberticides

Publié le 24 Novembre 2008

Pour tous ces résistants de pacotille, ces défenseurs de nul part, ces hommes de rien, ces auteurs de tout et de l'infâme, ces maquisards de paquerette, ces révolutionaires de salons, ces fusilleurs, ces blasphémateurs de la Liberté, ces injurieurs de la libre expression, à tous ceux là qui insultent par leur action la Liberté, je leur dédie ce poème de Jacques Prévert

Le comprendront-ils au moins?

Gérard Brazon

 

-

La Liberté, ce n'est pas partir, c'est revenir,
Et agir,
Ce n'est pas prendre, c'est comprendre,
Et apprendre,
Ce n'est pas savoir, c'est vouloir,
Et pouvoir,
Ce n'est pas gagner, c'est payer,
Et donner,
Ce n'est pas trahir, c'est réunir,
Et accueillir.

La Liberté, ce n'est pas s'incliner, c'est refuser,
Et remercier,
Ce n'est pas un cadeau, c'est un flambeau,
Et un fardeau,
Ce n'est pas la faiblesse, c'est la sagesse,
Et la noblesse,
Ce n'est pas un avoir, c'est un devoir,
Et un espoir,
Ce n'est pas discourir, c'est obtenir,
Et maintenir.

Ce n'est pas facile,
C'est si fragile,
La Liberté,

 

Jacques Prévert

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marlène 25/11/2008 07:46

C'est ben vrai, ça !!

Gérard Brazon 24/11/2008 18:36

Pourquoi tu veux des noms?
Aux modernes résistants de pacotille, etc.
Mais tu n'es pas un c... Je le sais bien.

Maxbault 24/11/2008 18:10

Bonjour,

Ecoutes, je dois-être un peu con, mais qui accuses-tu ?
Sinon le poème est très beau et juste.

Maxbault